France : certains migrants refusent de faire les tests covid afin de retarder les expulsions

France. Comme le test Covid est nécessaire pour l’expulsion, certains migrants refusent le test, ce qui devient une manière de la retarder. L’administration cherche à appliquer des moyens de coercition allant du placement à l’isolement jusqu’à la prison ferme. Plusieurs personnes ont déjà été condamnées en correctionnelle à des peines de prison ferme ou avec sursis, d’autres sont reparties en rétention avec un simple rappel à la loi. Les juges retiennent comme motif une “obstruction à l’exécution d’une mesure d’éloignement”. Pour l’Observatoire de l’enfermement des étrangers (OEE), qui regroupe une quinzaine d’associations, les autorités sont engagées dans une “dérive répressive”, “fermement décidée(s) à multiplier les expulsions en dépit du contexte pandémique”, dénonçant “ces poursuites qui sont absolument incompatibles avec les principes de bioéthique qui gouvernent le respect du corps humain”.

#1587 Source Sudouest.fr