France, Calais : suite à plusieurs opérations de “mises à l’abri”, c’est à dire d’expulsion des campements, beaucoup de migrants n’ont plus accès à l’eau potable ou aux distributions de repas

France, Calais. Suite à plusieurs opérations de “mises à l’abri”, c’est à dire d’expulsion des campements, beaucoup de migrants n’ont plus accès à l’eau potable ou aux distributions de repas depuis le démantèlement du camp des Dunes le 10 juillet. Dans une lettre adressée au ministre de l’Intérieur, plusieurs associations alertent sur la dégradation des conditions de vie pour les migrants présents à Calais, en particulier en période de pandémie. Le nombre de migrants à la rue serait d’au moins 1200 soit le double de l’an dernier. Les autorités contestent ce constat et se vante d’avoir mis en place un service de bus pour conduire les migrants dans un lieu où ils peuvent se doucher. Ce service est proposé à raison de deux bus, cinq jours par semaine, afin d’acheminer les migrants par groupe de 14 maximum jusqu’aux douches situées à l’autre bout de la ville.

#1270 vu sur www.infomigrants.net