France, Calais : les migrants ripostent lors d’un gigantesque démantèlement d’un campement

France, Calais. Des tensions ont eu lieu lors d’un gigantesque démantèlement d’un campements de migrants dans la zone industrielle des Dunes organisé au petit matin. Les migrants, au nombre d’environ 500, ont riposté par des jets de pierres et de projectiles divers. Un dispositif de police très important a été déployé pour boucler et quadriller la zone et de nombreux cars sont affrétés pour dispatcher les migrants dans des hébergements provisoires ou des centres de rétention. Cinq d’entre eux ont été interpellés, sous les huées des autres migrants jusqu’à ce que les forces de l’ordre envoient des gaz lacrymogènes. Des courses poursuites et une véritable traque a eu lieu ensuite dans d’autres points de la ville où des migrants s’étaient réfugiés pour échapper au déplacement forcé. De son côté, la préfecture annonce que : « de nouvelles maraudes (sic) ont été effectuées sur le site et ont permis de proposer à la population migrante une mise à l’abri (re sic) dans différents centres d’accueil et d’hébergement. À 12 heures, 519 personnes isolées, réparties dans 16 bus, ont été prises en charge et transportées vers des centres situés dans les Hauts-de-France et d’autres régions françaises. Par ailleurs, 13 personnes (familles et mineurs) ont été orientées vers des centres d’hébergement et de réadaptation sociale. Enfin, 20 personnes en situation irrégulière ont été interpellées en vue d’un placement en retenue administrative. » Ces dernières semaines, les associations d’aide aux migrants, notamment Utopia 62, affirmaient que 1 200 exilés étaient présents à Calais, ce que réfutent les services de l’État, qui recensent entre 700 et 750 migrants, tout en admettant une hausse du nombre d’individus. Cette augmentation s’explique notamment par le retour des migrants confinés dans des centres à cause du Covid-19 qui veulent tenter à nouveau la traversée de la Manche.

#1515 vu sur www.lavoixdunord.fr