France, Calais : A la demande de la Mairie de la ville, le juge des référés autorise désormais l’expulsion des migrants installés dans des campements de fortune

France, Calais. A la demande de la Mairie de la ville, le juge des référés autorise l’expulsion des migrants installés dans des campements de fortune. Le tribunal juge notamment ces expulsions justifiées parce que « l’Etat a prévu en novembre 2020 et met en oeuvre à Calais un dispositif humanitaire en faveur de la population migrante, garantissant une mise à l’abri, une prise en charge spécifique des mineurs isolés, un accès aux soins et à des structures sanitaires, ainsi que la distribution de repas ». Les associations humanitaires intervenant sur place constatent pourtant que c’est à cause des expulsions dites “mises à l’abri” de plusieurs campements depuis la rentrée que des dizaines de migrants se retrouvent installés dans les lieux précaires où la Mairie veut désormais les expulser.

#1774 Source Leparisien.fr