France : avec le confinement, les violences familiales explosent

France. La ligne téléphonique « Allô enfance en danger » a reçu 20 % d’appels en plus depuis le début du confinement, a annoncé ce jeudi 9 avril à l’AFP le secrétaire d’Etat à la Protection de l’enfance Adrien Taquet. Avec le confinement, les violences familiales explosent. Les appels au 119 considérés comme urgents ont même augmenté de 60%, selon des données issues d’une comparaison entre les trois premières semaines du confinement (du 18 mars au 6 avril) et une période équivalente en février (du 12 février au 2 mars), a précisé Adrien Taquet. Dans le détail, le nombre d’appels au 119 émanant de mineurs voulant alerter sur leur propre situation a augmenté de 34 %. On compte également 36 % d’appels en plus émanant de « camarades » d’enfants maltraités (probablement mis au courant car les enfants communiquent entre eux pendant le confinement par SMS et via les réseaux sociaux), et 30% en plus émanant de voisins. « Plus de 50 000 enfants et adolescents sont chaque jour victimes de violences physiques, sexuelles et psychologiques, enfermés à huis clos avec leurs bourreaux », selon les organisateurs d’une campagne sur les réseaux sociaux pour faire connaître l’existence du numéro d’appel d’urgence.

#0109 Source : nouvelobs.com