Europe : la Commission européenne présente les grandes lignes du passeport sanitaire doté d’un QR code, en double version électronique/papier qu’elle compte instaurer d’ici à juin

Europe. La Commission européenne présente les grandes lignes du passeport sanitaire qu’elle compte instaurer d’ici à juin. À «passeport vert» ou «passeport sanitaire», l’UE préfère désormais le terme de «certificat vert numérique». Le projet reste cependant le même : ce passeport devrait se décliner en deux formats: électronique et papier. Les deux versions seraient munies d’un QR code pouvant être scanné par les autorités. Le document devrait servir à indiquer «qu’une personne a été vaccinée contre le Covid-19, ou qu’elle a guéri, ou qu’elle a reçu un résultat négatif au test». L’usage qui serait fait de ce passeport sanitaire n’est cependant pas réglementé à ce stade. Considéré comme nécessaire pour sauver le tourisme et le secteur aérien, ce «certificat vert» est déjà validé par l’Agence européenne du médicament dans la limite des vaccins qu’elle a homologués, à savoir: Pfizer/BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson et AstraZeneca (ni le vaccin russe, ni le vaccin chinois). L’Association internationale du transport aérien (IATA) a quant à elle déjà développé un «passeport numérique», via une application, pour les voyageurs. Un premier passager de Singapour Airlines l’a validé aujourd’hui dans un vol pour Londres.

#1949 source ec.europa