Etats Unis, Washington : trois unités “de type paramilitaire” ont bien été déployées pour aider à la répression des manifestations contre la violence policière à Portland

Etats Unis, Washington. La division des douanes et de la protection des frontières du département américain de la Sécurité intérieure a confirmé qu’elle avait déployé des agents de trois unités “de type paramilitaire” pour se joindre à une répression fédérale contre les manifestations contre la violence policière à Portland, sans en donner le nombre. Selon le site Web du CBP, l’une de ces unités, l’Unité tactique de la patrouille frontalière, «offre une capacité de réaction immédiate aux incidents émergents et à haut risque nécessitant des compétences et des tactiques spécialisées.» Le CBP a déclaré qu’avait également été envoyés des agents de ses équipes de recherche, de traumatologie, de sauvetage et d’intervention spéciale de patrouille frontalière. De nombreuses vidéos vidéos publiées en ligne montrent en effet des officiers en tenue de camouflage sans badges d’identification utilisant des véhicules non marqués pour transporter des manifestants arrêtés. Suite à la polémique sur la légalité de ces arrestations qui ressemblent fort à du kidnapping, les autorités locales demandent leur retrait tandis que Trump appelle à leur déploiement dans d’autres villes où les manifestations émeutières se poursuivent.

#1267 vu sur www.reuters.com