Etats Unis : Trump contribue à faire circuler la théorie complotiste selon laquelle les taux de mortalités du Covid seraient une mystification, avec « 94 % de faux morts du Covid-19 »

Etats Unis. Le président américain contribue à faire circuler dans un tweet la théorie complotiste selon laquelle les taux de mortalités du Covid seraient une mystification et affirme qu’il y a « 94 % de faux morts du Covid-19 ». Il s’agit d’un délire qui circule dans les sphères complotistes : la quasi-totalité des morts attribués au Covid-19 seraient fictives, et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), l’équivalent américain de Santé publique France, l’auraient discrètement reconnu. D’après cette intox, seulement 6 % des morts attribuées au Covid-19 seraient véritablement liées à cette maladie. En fait, ce chiffre est obtenu en retirant des statistiques toutes les personnes décédées du Covid qui avaient des comorbidités ainsi que les personnes âgées. On remarquera que cette thèse complotiste ne fait que pousser à l’extrême et jusqu’à l’absurde une logique déjà présente dans les décomptes officiels qui, avec la notion de “surmortalité”, toutes les personnes dont on considère qu’ils auraient dû mourir de toute manière d’autre chose à ce moment-là… Le tweet présidentiel incriminé, qui affirmait : « cette semaine, le CDC a discrètement mis à jour ses statistiques du Covid pour reconnaître que seulement 6 % de tous les 153 504 morts répertoriés [aux Etats-Unis] étaient en réalité morts du Covid. Cela fait 9 210 décès. Les 94 % [restants] avaient deux, trois autres maladies sérieuses et l’écrasante majorité étaient d’un âge très avancé. » a depuis été supprimé par Twitter, mais la fausse info circule activement dans la presse d’extrême droite. Les autres journaux s’attachent à démontrer que c’est faux, sans pour autant remettre en question la notion pourtant discutable de “surmortalité”.

#1497 vu sur www.lemonde.fr