Etats Unis, San diego : un premier décès annoncé dans la prison pour migrants d’Otay Mesa, 705 cas de contamination sont actuellement recensés dans ces prisons privées sur tout le territoire, dont 105 dans cet établissement

Etats Unis, San Diego (Californie). La police de l’immigration américaine a annoncé un premier décès d’un migrant sans-papiers des suites du Covid-19 dans l’un de ses centres de détention réservés aux migrants, au centre Otay Mesa près de San Diego en Californie. 705 cas sont officiellement recensés dans ces prisons privées sous contrat, dont 132 pour le seul centre d’Otay Mesa. Respecter les règles de distanciation physique est quasiment impossible dans ces centres, où la surface disponible est de seulement 110 m2 pour 100 détenus, d’après des témoignages de migrants. Saisi par l’ACLU, un juge fédéral a ordonné la semaine dernière la remise en liberté immédiate des détenus les plus vulnérables dans ces centres. Selon l’organisation, la police de l’immigration (ICE) avait identifié 130 personnes répondant à ces critères mais n’en a libéré que deux. De nombreuses révoltes ont lieu dans ces prisons depuis le début de l’épidémie.

#0522 Source lefigaro.fr