Etats Unis, Oregon : environ 1 300 détenues de la prison pour femme de Coffee Creek évacuées suite aux incendies qui menacent la banlieue sud de Portland

Etats Unis, Oregon. Alors que des incendies de forêt menaçaient les banlieues au sud de Portland, la Garde nationale de l’Oregon a évacué environ 1 300 détenues de la prison pour femme de Coffee Creek à Wilsonville. Coffee Creek est la seule prison pour femmes de l’État, ainsi que le site d’admission des délinquants masculins de l’État. Cette nuit-là, environ 1 000 détenues ont été transférées à Deer Ridge, un établissement à sécurité moyenne situé à six kilomètres à l’est de Madras. Pour faire de la place, tous les hommes détenus de Deer Ridge ont été transférés dans un bâtiment à sécurité minimale inutilisé de la prison, situé sur place et hors d’usage depuis 2016. Ces détenus ont protesté contre des conditions sanitaires invivables liées à l’insalubrité du bâtiment, avec la présence de souris, de moisissure noire signe d’une très mauvaise ventilation, l’absence de couchettes, etc. Les prisonniers sont sortis de leurs unités de logement et sont restés dans la cour en refusant de remonter en cellule. Ce n’est que suite à l’émeute que les responsables des services correctionnels de l’État ont déclaré samedi que des matelas avaient été apportés et que l’installation serait nettoyée.

#1539 vu sur pamplinmedia.com