Etats Unis, New York : l’administration Trump prend en charge au niveau fédéral la répression des manifestants et trois d’entre eux, Colinford Mattis, Urooj Rahman et Samantha Shader, risquent la prison à vie

Etats Unis, New York. L’administration Trump prend en charge au niveau fédéral la répression des manifestants : trois d’entre eux, Colinford Mattis, Urooj Rahman et Samantha Shader risquent la prison à vie pour leur participation aux émeutes. Ces trois personnes ont été arrêtées fin mai lors des manifestations qui ont éclaté à travers le pays. Les deux premiers ont été arrêtés pour avoir prétendument lancé un cocktail Molotov par la fenêtre d’une voiture NYPD déjà cassée et abandonnée dans la nuit du 29 mai, alors que les manifestations faisaient rage dans tout New York et en particulier dans le quartier de Fort Greene. Samantha Shader, qui a une longue histoire de rencontres et de résistance aux forces de l’ordre, a été arrêtée séparément la même nuit, également pour avoir prétendument lancé un cocktail Molotov. Celui-ci, qui ne s’est pas enflammé, visait une voiture avec des officier. Tous les trois sont toujours en prison sans caution et risquent la perpétuité avec un minimum obligatoire de 45 ans, pour divers délits fédéraux, y compris utilisation d’explosifs, incendie criminel, utilisation d’explosifs pour commettre un crime, complot d’incendie criminel, utilisation d’un appareil destructeur, troubles civils et fabrication ou possession d’un appareil destructeur. Le gouvernement fédéral, en se saisissant de ces cas au lieu de les laisser à l’Etat de New York, et en refusant toute possibilité de caution, cherche à intimider les manifestants les plus récalcitrants en créant des exemples. Ils ont besoin de toute notre solidarité.

#1032 vu sur leftvoice.org