Etats Unis : les cas de contamination explosent dans les réserves indiennes, qui ont très peu de moyens pour lutter contre la pandémie, en particulier en termes d’accès au soin

Etats Unis. les cas de contamination explosent dans les réserves indiennes, qui ont très peu de moyens pour lutter contre la pandémie, en particulier en termes d’accès au soin. Seulement douze centres de soins sont accessibles sur 71 000 km2. Dans la réserve Navajo, qui a un taux de contamination par le Covid-19 presque équivalent à celui de la mégalopole new-yorkaise, le premier cas d’infection au coronavirus a été détecté le 17 mars dernier. Une quarantaine de jours plus tard, leur quantité explose, dépassant désormais les 1 280 personnes contaminées. Le nombre de morts, plus d’une cinquantaine, reste modéré, mais les Navajos ne se font pas d’illusions : des malades sont grièvement atteints, et le bilan ne peut que s’alourdir. La protection sanitaire est particulièrement difficile à mettre en place puisqu’environ 30% des familles navajos n’ont pas d’accès à l’eau courante, et doivent aller en chercher jusqu’à une quarantaine de kilomètres de leurs habitations.

#0487 Source euronews.com