Etats Unis : le fabricant de bracelets connectés Fitbit prétend qu’ils permettraient de “prédire l’infection au Covid” suite à une étude pour développer des algorithmes de prédiction des problèmes de santé

Etats Unis. Le fabricant de bracelets connecté Fitbit prétend que ces objets permettraient de “prédire l’infection au Covid”. Une étude montrerait que les bracelets auraient détecté des signes précurseurs de la maladie chez certains porteurs en analysant des variations anormales des rythmes cardiaques et respiratoires, ce qui permettrait de détecter la présence du virus avant même l’apparition des premiers symptômes. Cette hypothèse a émergé au cours d’une étude entreprise pour développer des algorithmes de prédiction et a été complétée de mai à juillet auprès de 100 000 porteurs d’un bracelet de la marque dont 1181 ont été testés positifs au coronavirus par test PCR.

#1471 vu sur www.leparisien.fr