Etats-Unis : le CIVVL, un “Uber des expulsions” propose de participer à des expulsions locatives en freelance

Etats Unis. Le Civvl, un “Uber des expulsions”, propose de réaliser des expulsions locatives en freelance. S’appuyant sur l’observation que «Les expulsions sont les prestations qui connaissent la plus forte croissance, en raison du Covid-19», cette application propose de jouer les huissiers ou les déménageuses en free-lance, pour déloger des locataires qui n’auraient pas payé leur loyer. Le business plan de l’entreprise OnQall qui possède cette application et propose l’ubérisation de toutes sortes de services, s’appuie sur le fait que des milliers d’huissiers et de déménageurs sont nécessaires afin d’exécuter les procédures d’expulsion qui se multiplient dans le pays, et de résoudre ce nouveau besoin avec la flexibilité d’une sous-traitance où chacun reste son propre patron. La hausse du chômage devrait, selon ses prévisions, pousser de plus en plus de pauvres à rechercher ce genre d’emploi pour pouvoir continuer à payer leur propre loyer…

#1556 Source www.korii.slate.fr