Etats Unis : la population des indiens Navajo qui représente environ 175000 personnes installés aux frontières de l’Arizona, de l’Utah et du Nouveau-Mexique montre un taux d’infection par habitants 10 fois plus élevé que le reste de la population

Etats Unis. La population des indiens Navajo qui représente environ 175000 personnes installés aux frontières de l’Arizona, de l‘Utah et du Nouveau-Mexique montre un taux d’infection par habitants 10 fois plus élevé que le reste de la population de l’Arizona, et le nombre de cas a dépassé celui de la ville de New York. La région ne compte que 12 établissements de soins de santé sur 27000 miles carrés, et de nombreux navajos souffrent de problèmes de santé chroniques comme le diabète, les maladies cardiaques et l’obésité qui les expose ceux qui contractent le coronavirus à un risque plus élevé de maladie grave. Face au manque de place dans les hôpitaux (6 lits de soins intensifs), un tri est effectué sous des “tentes de dépistage” et les patients sont transférés dans d’autres régions. Les navajos ont d’autant moins les moyens de respecter les mesures sanitaires qu’il ont rarement l’eau courante et que les entreprises où ils travaillent, comme le casino et la mine de charbon sont à l’arrêt.

#0953 vu sur people.com