Etats Unis : foncer en voiture dans les manifestations contre le racisme et la police a été une pratique de “contre-manifestation” récurrente et défendue sur les réseaux sociaux par l’extrême droite depuis le début de la mobilisation

Etats Unis. Foncer en voiture dans les manifestations contre le racisme et la police a été une pratique de “contre manifestation” récurrente et défendue sur les réseaux sociaux depuis le début de la mobilisation aux Etats Unis. En effet au moins 68 personnes ont foncé en voiture dans des manifestants de Black Lives Matter depuis le 25 mai. La plupart du temps il s’agit de civils d’extrême droite, mais cinq fois il s’agit de policiers. Plusieurs manifestants ont été blessés et au moins une personne est décédée à Seattle alors que les manifestants avaient envahit l’autoroute. Selon une étude faite à Chicago, 18 des attaques sont avérées comme “délibérées”, mais la plupart sont encore sous enquête. Début juin, un scanner de la police de New York a diffusé des messages prônant le renversement des manifestants et en 2017, un officier de l’Oregon avait déjà posté sur le site de médias sociaux, disant: « Lors de la rencontre avec de telles foules rappelez-vous, il y a 3 pédales sur votre plancher.”

#1163 vu sur www.mic.com