Etats Unis et Guatemala : les Etats Unis expulsent des personnes positives au Covid19 vers d’autres pays, le Guatemala proteste.

Etats Unis et Guatemala. L’administration Trump poursuit son programme agressif d’application de la loi en matière d’immigration, en expulsant des milliers de personnes vers leur pays d’origine, dont certaines sont atteintes du virus. Selon des autorités du Guatemala, des dizaines de Guatémaltèques expulsés des Etats Unis ont été testés positifs à leur arrivée. Les autorités américaines ont déclaré qu’elles suspendaient les renvois vers le Guatemala en attendant une enquête sur les protestations de ce pays. Les responsables de l’immigration américaine ont déclaré qu’ils effectuaient un «contrôle visuel» des expulsés (!) et vérifiaient les températures avant de monter à bord des vols. Les autorités guatémaltèques ont signalé plus de 380 cas confirmés de Covid-19 dans le pays et 11 décès au 24 avril. Le décompte inclut des personnes qui ont été renvoyées des États-Unis par des vols d’expulsion au cours des dernières semaines. Les habitants sont de plus en plus méfiants à l’égard des personnes expulsées des Etats Unis et, d’après le gouvernement, plusieurs conseils communautaires de Quetzaltenango, une ville des hauts plateaux occidentaux du pays, auraient prévu d’incendier un bâtiment gouvernemental où 80 déportés étaient mis en quarantaine. Les États-Unis, a déclaré le Dr Monroy, “sont pratiquement devenus le Wuhan d’Amérique.”

#0397 Source Libération du 28/04