Etats Unis : des livreurs Amazon suspendent des smartphones dans les arbres à proximité des stations de livraison de l’entreprise pour avoir une longueur d’avance sur leurs concurrents

Etats Unis. Des livreurs Amazon suspendent des smartphones dans les arbres à proximité des stations de livraison de l’entreprise pour avoir une longueur d’avance sur leurs concurrents. Il s’agirait de profiter de la proximité des combinés avec la station, associée à un logiciel qui surveille constamment le réseau d’expédition d’Amazon, devancer d’une fraction de seconde d’autres livreurs potentiels. Des livreurs se sont plaints de ce qu’ils considère comme un trucage du système d’expédition de livraison de l’entreprise car c’est le nombre de course accomplie qui conditionne leur salaire. Il s’agit donc d’être le plus proche possible du lieu de stockage pour se voir attribuer la livraison. Il s’agit en fait de prendre de vitesse l’algorithme d’Amazon pour répartir les courses. Dans la région de Chicago, les livreurs de Whole Food sont en concurrence pour les offres instantanées à livraison rapide, qui nécessitent une réponse immédiate et prennent généralement entre 15 et 45 minutes. Les offres instantanées sont envoyées par un système automatisé qui détecte les conducteurs à proximité via leurs smartphones. Lorsque les livreurs voient une offre instantanée, ils n’ont que quelques minutes pour accepter la livraison ou la perdre au profit d’une autre personne. Les téléphones dans les arbres semblent servir de dispositifs maîtres qui acheminent les itinéraires vers plusieurs conducteurs à proximité sur la parcelle, selon les conducteurs qui ont observé le processus. Amazon fait même l’hypothèse qu’un intermédiaire organiserait ce type service pour plusieurs chauffeurs à chaque fois. La mise en place de systèmes aussi complexes montrent comment la concurrence entre employés devient féroce, et d’autant plus en période de crise sanitaire et sociale.

#1493 vu sur www.bloomberg.com