Etats Unis : depuis le début de l’épidémie, l’administration Trump a expulsé des centaines d’enfants et d’adolescents migrants seuls – dans certains cas, sans en informer leurs familles et sans qu’ils puissent faire de demande d’asile

Etats Unis. Depuis le début de l’épidémie, l’administration Trump a expulsé des centaines d’enfants et d’adolescents migrants seuls – dans certains cas, sans en informer leurs familles et sans qu’ils puissent faire de demande d’asile ou être vus par un travailleur social. Le nombre des expulsions a explosé ces dernières semaines à la frontière sud-ouest. L’administration est supposée fournir aux jeunes migrants qui se présentent à la frontière sans tuteurs adultes un abri, une éducation et des soins médicaux. Maintenant certains sont réveillés au milieu de la nuit pour être expulsés de l’autre côté de la frontière sans pouvoir prévenir personne. L’administration Trump justifie ces nouvelles pratiques en vertu d’une loi de 1944 qui accorde au président un large pouvoir d’empêcher les étrangers d’entrer dans le pays afin de prévenir la “menace grave” d’une maladie dangereuse. Certains des jeunes ont été renvoyés au Mexique, où des milliers de migrants vivent dans des camps de tentes dans des conditions terribles.

#0713 Source nytimes.com