Etats Unis, Baltimore : dans le contexte répressif de l’épidémie, la ville teste l’adaptation à la surveillance des métropoles d’un système militaire de vidéosurveillance de masse par avion.

Etats Unis, Baltimore. Dans le contexte répressif de l’épidémie, la ville teste un système de vidéosurveillance de masse par avion. Des avions enregistrent chaque jour les déplacements des habitants. Trois petits avions avec à leur bord, douze caméras rotatives enregistrent en temps réel toute l’activité visible dans la ville. Ces images sont synchronisées, puis transmises aux forces de l’ordre. Sans le savoir, les 600 000 habitants de Baltimore sont suivis à la trace dès qu’ils mettent le nez dehors. Ce programme a été imaginé par Ross McNutt, un ancien ingénieur du Pentagone. L’armée américaine l’utilise depuis 2006 en Irak, afin de repérer les poseurs de bombes depuis le ciel, et de tracer leurs déplacements. Il s’agit d’adapter ce système militaire aux métropoles américaines. L”entreprise de surveillance aérienne de Ross McNutt, Persistent Surveillance Systems (PSS), a mené des tests de manière secrète à Baltimore en 2016, avant que leur révélation dans la presse ne fasse scandale. Quatre ans plus tard, il fait son retour, cette fois officiellement, pour des essais qui dureront cent quatre-vingts jours.

#0665 Source lexpress.fr