Côte d’Ivoire, Abidjan : les manifestations se multiplient contre la candidature du président pour un troisième mandat, l’opposition accuse le gouvernement de monter des milices appelées “les microbes” pour créer la panique

Côte d’Ivoire, Abidjan. Les manifestations se multiplient contre la candidature du président Alassane Ouattara pour un troisième mandat. De nombreux affrontements ont lieu, mais aussi des attaques de militants, et l’opposition accuse le pouvoir d’être à l’origine de ces troubles et de monter des milices pour créer la panique. La polémique enfle depuis plusieurs jours : « Les microbes attaquent les manifestants » peut-on lire à la Une de plusieurs quotidiens. Les « microbes » sont des jeunes hommes, souvent repris de justice, considérés comme dangereux, que l’opposition accuse d’être payés par le gouvernement pour faire ses basses oeuvres. L’opposition parle de “stratégie de la terreur” suite à ces attaques.

#1424 vu sur www.rfi.fr