Colombie, Bogota : des personnes issues des populations autochtone de Colombie sont bloquées en ville, ils ne peuvent ni trouver les moyens d’y subsister à cause de la quarantaine, ni regagner leurs territoires

Colombie, Bogota. Des personnes issues des populations autochtone de Colombie sont bloqués en ville, ils ne peuvent ni trouver les moyens d’y subsister à cause de la quarantaine, ni regagner leurs territoires qui sont complètement fermés par crainte des ravages que provoquerait un début de contagion. Au cœur de Bogota, quelque 360 indiens Emberas, qui ont fui il y a quatre mois les départements du Choco (ouest) et du Risaralda (centre) à cause des conflits armés, protestent depuis début avril pour réclamer des aides qu’ils n’obtiennent pas faut d’être inscrits sur les registres.

#0652 Paru sur www.goodplanet.info