Chine : un rapport démontre une politique génocidaire de contrôle des naissances à l’encontre de la communauté musulmane des Ouïghour avec des stérilisations forcées sous la menace d’être interné en camps

Chine. Un rapport, dans lequel un expert allemand s’inquiète de la chute de naissance dans la communauté musulmane des Ouïghour en particulier depuis 2016, montre comment la Chine mène, dans sa région du Xinjiang (nord-ouest) à majorité musulmane, une politique de contrôle des naissances extrêmement coercitive avec des stérilisations forcées sous la menace d’être interné en camp. Ces pratiques sont génocidaires. Des organisations de défense des droits de l’Homme accusent la Chine d’avoir interné dans la région au moins un million de musulmans, dans ce qu’elles appellent des camps de rééducation politique. Pékin dément ce chiffre et parle de centres de formation professionnelle, destinés à aider la population à trouver un emploi et à l’éloigner ainsi de l’extrémisme et du terrorisme. La Chine fait savoir pour sa part que le Xinjiang est désormais “stable et harmonieux”.

#1108 vu sur lemonde.fr