Chine : dans le cadre de l’opération « union des ethnies en une seule famille », l’Etat chinois envoie des cadres dormir une semaine par mois dans les foyers ouïgours pour soumettre le dernier espace d’intimité à sa surveillance

Chine. Depuis 2016, dans le cadre de l’opération « union des ethnies en une seule famille », l’Etat chinois envoie des cadres dormir une semaine par mois dans les foyers ouïgours pour soumettre le dernier espace d’intimité à sa surveillance. Les faux “cousins chinois” inspectent tous les aspects de la vie intime des familles ouigoures, allant jusqu’à dormir sur un matelas dans leur chambre. Les enfants sont interrogés pour tout connaître des habitudes familiales. Une femme réfugiée depuis aux Etats Unis témoigne : « pour eux, ça semblait comme un jeu, mais qui consistait à nous espionner », Sa famille était surveillée par un cousin pour chacun de ses membres (soit trois hommes et une femme), le père faisant exception à la règle car il était étranger (pakistanais). Plus de 100 000 cadres et fonctionnaires ont été affectés à cette opération en 2016 et cette surveillance expérimentale s’est depuis intensifiée et généralisée.

#1542 vu sur lemonde.fr