Canada : un troisième travailleur migrant saisonnier meurt du Covid19 alors qu’un rapport sorti le 8 juin dénonce les conditions sanitaires déplorables dans lesquels ils travaillent

Canada. Un troisième travailleur migrant saisonnier embauché dans l’agriculture meurt du Covid19 alors qu’un rapport du 8 juin établi par un groupe “représentant les travailleurs migrants au Canada” alertait sur les conditions sanitaires déplorables dans lesquelles les saisonniers travaillent. Des centaines d’infections et deux morts étaient alors déjà signalés. Le rapport pointe le manque de nourriture, d’eau chaude, de repos et d’équipement de protection individuelle. Il y est aussi mentionné les cas fréquents de salaires non payés ou volés. Au moins 164 travailleurs des fermes Scotlynn du comté de Norfolk ont reçu un diagnostic positif après avoir subi un test de dépistage de la COVID-19, selon les autorités locales de santé publique. Selon la Migrant Workers Alliance for Change, une ferme de pêches et de raisins à Niagara a demandé à ses employés de signer un contrat qui stipulait que le salaire versé pendant la période de quarantaine était un prêt qui devait être remboursé et un quart des travailleurs sondés pour ce rapport affirment ne pas avoir été payés pendant leur période de quarantaine alors que selon les lignes directrices établies par le gouvernement fédéral pour les employeurs de travailleurs étrangers temporaires concernant la COVID-19, “l’employeur doit les payer pour au moins 30 heures par semaine au taux de salaire horaire précisé […] dans l’offre d’emploi” pendant la période de quarantaine.

#1026 vu sur ici.radio-canada.ca