Canada, Montréal : environ 5000 manifestants ont défilé samedi dans les rues de Montréal pour protester contre les mesures de gestion sanitaire, avec notamment des groupes conspirationnistes munis de drapeaux QAnon

Canada, Montréal. Environ 5000 manifestants ont défilé samedi dans les rues de Montréal dans le cadre d’une “marche des insoumis” pour protester contre les mesures de gestion sanitaire au premier anniversaire du confinement. Des manifestants sont venus de plusieurs régions du Québec pour l’occasion. On peut voir dans la manifestation des enfants avec des affiches « pas de masque au primaire », des groupes conspirationnistes munis de drapeaux QAnon et un grand nombre de manifestants non masqués. Quelques incidents rapportés par le Service de police de la Ville de Montréal font état de violence envers les autorités policières qui ont mené à une dizaine d’arrestations, pour entraves, possession d’arme et voies de fait. « Je ne comprends pas pourquoi on dresse un portrait des manifestants comme étant violents et d’extrême droite. Je connais beaucoup de gens peace and love qui sont ici aujourd’hui », a commenté l’organisatrice de la Marche des Insoumis, Julie Lévesque, avant d’être interrompue par des policiers pour une contravention parce qu’elle ne portait pas de masque. A la fin du cortège, des manifestants sont allés bloquer le pont tunnel Louis-H. Lafontaine avant d’être violemment repoussés par des contre-manifestants. Le nombre des hospitalisations est actuellement bas dans le pays, mais pourrait monter très vite avec les variants qui sont hyper contagieux.

#1951 Source journaldemontreal.com