Canada, Montréal : des dizaines de détenus se sont révoltés dans une aile particulièrement touchée par l’épidémie, en mettant le feu à du papier, en faisant déborder leur toilettes et en saccageant leur cellule.

Canada, Montréal. Des dizaines de détenus se sont révoltés en mettant le feu à du papier, en faisant déborder leur toilettes et en saccageant leur cellule hier soir. Ils ont ensuite lancés des papiers enflammés par l’embrasure grillagée de la porte de leur cellule, sur le plancher du couloir. Les événements sont survenus dans l’aile E, qui est particulièrement touchée par la pandémie de la COVID-19, l’une des plus peuplées de la prison avec environ 175 places. Une cinquantaine de détenus et une trentaine de membres du personnel ont été infecté. « On a frisé l’émeute », a confié un employé à la presse. Il témoigne de manière anonyme car il n’est pas autorisé à parler aux médias. Il explique que des détenus ont exprimé leur colère, car ils devaient quitter cette aile confinée du bâtiment, et ainsi avoir le droit de sortir de leur cellule et avoir accès aux douches.

#0596 Source lapresse.ca