France. Le conseil d’Etat valide la prolongation de la détention provisoire sans intervention d’un juge.

France. Le conseil d’Etat valide la prolongation de la détention provisoire sans intervention d’un juge. Cette disposition exceptionnelle de l’état d’urgence sanitaire permet que les détenus non jugés, et donc présumés innocents, puissent ainsi être maintenus en prison au-delà du temps jusque là limité, deux ou trois mois de plus selon les cas, et six mois pour les procédures criminelles. Il s’agit d’éviter des annulations de procédures liées au retard pris dans les audiences à cause du manque de personnel en fonction, tout en maintenant refusant de libérer les prévenus…

#0047 Source : Le Monde du 04/04/2020