France. “La grande préoccupation, en ce moment, est la situation dans les foyers pour travailleurs migrants.”

France, Seine Saint Denis. Pierre-Etienne Manuellan, médecin depuis 1988 à Montreuil, explique : «Nous avons décidé, avec l’hôpital de la ville, que les personnes qui n’ont pas des logements décents ou qui n’ont pas les moyens de s’isoler resteraient à l’hôpital. Cela risque de faire du monde.» Sa grande préoccupation, en ce moment, est la situation dans les foyers pour travailleurs migrants. «C’est dramatique, s’énerve Manuellan. Vous pouvez imaginer l’état de ces établissements, où le virus circule alors qu’ils vivent à six dans des chambres conçues pour trois.»

#0027 Source : liberation.fr