Brésil : le président Bolsonaro met son veto à ce qu’une obligation de fournir de l’eau et des lits d’hôpital aux populations autochtones soit indiquée dans la nouvelle loi sensée les protéger

Brésil. Le président Bolsonaro met son veto à ce qu’une obligation de fournir de l’eau et des lits d’hôpital aux populations autochtones soit indiquée dans la nouvelle loi sensée les protéger. La loi adoptée par le Congrès le 16 juin, a été publiée aujourd’hui avec les vetos au Journal officiel, dont un véto présidentiel aux articles qui auraient contraint le gouvernement brésilien à garantir aux peuples autochtones et aux quilombolas (descendants d’esclaves d’origines africaine qui ont fui et construit des communautés traditionnelles pendant l’esclavage) l’accès universel à l’eau potable et la distribution gratuite d’hygiène, de matériel de nettoyage et désinfection dans les villages ainsi que la fourniture de lits de soins intensifs dans les hôpitaux et de ventilateurs et de machines médicales d’oxygénation du sang.

#1146 vu sur 24.sapo.pt