Brésil, Manaus : mutinerie des prisonniers de Puraquequara qui ont pris sept gardiens en otage.

Brésil, Manaus. Mutinerie des prisonniers de Puraquequara qui ont pris sept gardiens en otage. D’après les autorités pénitentiaires, il y aurait dix gardiens et cinq détenus blessés. La direction de la prison considère qu’il s’agit d’un leurre pour permettre une tentative d’évasion, malheureusement déjouée. Des proches de détenus qui se sont rassemblés à l’extérieur de l’enceinte ont déclaré que les prisonniers se rebellaient en raison de mauvaises conditions, notamment un manque de nourriture, d’électricité et de soins médicaux. D’après l’aumônerie pénitentiaire nationale du Brésil qui a adressé une plainte officielle au bureau du défenseur public à Manaus, jusqu’à 300 détenus de la prison sont malades, certains présentant des symptômes compatibles avec le coronavirus. Selon le rapport, les autorités ont nié l’existence de cas de coronavirus à l’intérieur de la prison. Deux autres pénitenciers de la même région ont eu des cas de contamination confirmés. Avec 5 901 décès et 85 380 cas annoncés officiellement jeudi 30 avril, le Brésil est en train de devenir l’un des pays du monde les plus touchés par le coronavirus

#0456 Source thenational.ae