Brésil, Manaus : la région la plus touchée du Brésil peine à gérer l’épidémie

Brésil, Manaus. Le nombre de mort ne fait qu’augmenter (207 décès dans la région de Manaus) et les cimetières peinent à suivre la cadence mortuaire. Embouteillages de corbillards, maximum de cinq personnes autorisées par enterrement, fosses communes creusées massivement par manque de place, cadavres entassés dans les camions frigorifiques, la région la plus touchée du Brésil gère difficilement l’épidémie, des lits d’hôpitaux aux places de cimetière.

#0318 Source afp.com