Brésil, Boa Vista : la communauté autochtone isolée des Yanomami proteste contre la mission militaire accompagnés de journalistes qui les a mis en danger pour produire des images de propagande

Brésil, Boa Vista. La communauté autochtone isolée des Yanomami proteste contre la mission militaire qui s’est déroulée récemment dans leur village, filmée par des journalistes. Mardi et mercredi, des soldats ont apporté des fournitures médicales par hélicoptère à des avant-postes à la frontière avec le Venezuela et ont réuni des familles yanomamis pour les tester, la scène étant filmée par un grand nombre de journalistes, sans doute pour dédouaner Bolsonaro de sa politique génocidaire envers les populations autochtones. “Nous ne voulons pas être utilisés comme propagande gouvernementale”, a déclaré Parana Yanomami. “Nous ne voulons pas que des étrangers viennent ici pour prendre des photos de nos enfants. La visite nous a pris par surprise.” Les Yanomami sont la dernière grande tribu à vivre dans un isolement relatif dans une vaste réserve sur la taille de l’État américain de l’Indiana et ont été envahis pendant des décennies par des mineurs d’or qui leur ont apporté plusieurs maladies mortelles. Mercredi, à la tête de la mission, le ministre de la Défense a déclaré aux journalistes que la pandémie était sous contrôle chez les Yanomami, car aucun cas n’avait été détecté alors que plus de 160 cas ont déjà été confirmés donc cinq décès.

#1132 vu sur www.swissinfo.ch