Brésil : beaucoup d’hôpitaux n’ont plus de respirateurs disponibles à cause de la gestion du gouvernement qui minimise l’épidémie, dans un des hôpitaux de campagne, il n’y a pas d’unité de soins intensifs !

Brésil. Dans ce pays qui est très fortement touché par l’épidémie, beaucoup d’hôpitaux n’ont plus de respirateurs disponibles. La gestion du gouvernement qui minimise l’épidémie est mise en cause : dans un des hôpitaux de campagne ouvert spécifiquement pour les patients atteint par le virus, il n’y a pas d’unité de soins intensifs ! La politique sanitaire du ministère de la santé est incohérente : après avoir acheté 15 000 respirateurs en Chine, il a ensuite annulé le contrat au milieu du mandat éclair du ministre Nelson Teich, affirmant que le fabricant ne livrerait pas à temps. La production locale devait en fournir 14 000 respirateurs mais, la matière première étant importée, la production s’avère impossible à réaliser.

#0675 Source brasil.elpais.com