Brésil, Amazonie : l’Etat néglige sciemment les zones habitées par des autochtone dans les interventions contre les incendies qui ravagent l’Amazonie

Brésil, Amazonie. L’Etat néglige sciemment les zones habitées par des autochtone dans les interventions contre les incendies qui ravagent l’Amazonie. Les Guaranis qui ont contenu un incendie à Jaraguá dénoncent ces négligences criminelles. Beaucoup d’habitants ont été blessés en intervenant seuls pour endiguer le feu. Le gouvernement a laissé le feu se propager et devenir impossible à maîtriser pendant plusieurs heures avant d’envoyer les hélicoptères malgré plus d’une centaine au service d’incendie de la police militaire de l’État de São Paulo et des transmissions en direct avec des demandes d’aide. Les hélicoptères sont intervenus seulement sept heures après le début de l’incendie, en versant 1 200 litres d’eau sur le site ce qui était largement insuffisant, et: l’incendie a continué pendant six heures de plus. Sur la page officielle du service d’incendie de la police militaire de l’État de São Paulo une intervention longue et efficace est décrite alors que les camions sont repartis avant même d’intervenir en constatant qu’il était difficile d’atteindre le lieu de l’incendie.

#1037 vu sur brasildefato.com.br