Bosnie : Le camp de Lipa, dans le nord-ouest de la Bosnie, où certains migrants sont bloqués par la fermeture des frontières depuis le mois d’avril dans des conditions désastreuses, a été complètement détruit par un incendie

Bosnie, Lipa. Le camp de migrants de Lipa, dans le nord-ouest de la Bosnie, a été complètement détruit par un incendie probablement “criminel”, ont indiqué les autorités. Environ 1 300 migrants, qui y étaient hébergés, se retrouvent désormais à la rue en plein hiver avec des températures glaciales. “Nous supposons qu’il s’agit d’un acte criminel et que des résidents du camp en sont à l’origine” a indiqué un représentant de l’OIM. Les migrants auraient ainsi protesté contre l’installation de ce camp où certains sont bloqués par la fermeture des frontières depuis le mois d’avril dans des conditions désastreuses, empirées par l’arrivée de l’hiver sans aucun dispositif adéquat, ni électricité, ni chauffage. L’agence de l’ONU qui gérait ce centre d’accueil avait récemment annoncé son retrait de la structure en raison des mauvaises conditions de vie des migrants. Les autorités municipales et cantonales de Bihac refusent que l’OIM rouvre l’ancien centre d’accueil à Bihac, dans les halles d’une ancienne usine, malgré une instruction du gouvernement fédéral en ce sens. Il a été fermé peu avant les élections municipales de novembre, pour répondre à une pression croissante des habitants.

#1770 Source infomigrants.net