France : dans un contexte de hausse globale très forte du chômage, la société Bayes Impact reçoit 2 millions d’euros pour le déploiement de “Bob, service de retour à l’emploi” en France et ailleurs

France. Dans un contexte de hausse globale très forte du chômage en lien avec la gestion de la crise sanitaire, la société Bayes Impact reçoit 2 millions d’euros pour le déploiement de “Bob, service de retour à l’emploi”. Bob (anciennement Bob Emploi) fournit des conseils personnalisés de retour à l’emploi sous forme de “coaching personnalisé” fonctionnant sur la base de divers algorithmes. Le programme a remporté le premier prix de la fondation belge Degroof Petercam, d’une valeur d’un million d’euros, et a reçu la même somme de la part de la fondation Google.org. La société qui se déclare “philanthropique” prévoit grâce à cet argent de se déployer Belgique, au Royaume-Uni et en Europe de l’Est. Lors de sa création,Paul Duan avait déclaré : « J’ai lancé une ONG, Bayes Impact, avec l’idée qu’on peut se servir des algorithmes pour faire plus que du pognon pour des boîtes du web ». En parallèle de Bob, Bayes Impact nous apprend sur son site promotionnel que la société “a également développé un outil en ligne open source, URSUS, qui rassemble des données sur les violences policières, et a conçu des algorithmes pour Zidisha, outil permettant de réduire la fraude sur les micro-crédits aux entrepreneur·se·s ghanéen·ne·s. Plus récemment, Bayes Impact a lancé le site BriserLaChaine.org, alternative à StopCovid conçue sans technologie de traçage (sic).”

#1252 vu sur carenews.com