Argentine, Buenos Aires : un premier décès du au coronavirus dans le bidonville de la villa 31

Argentine, Buenos Aires. Un premier décès dû au coronavirus a été annoncé à la Villa 31, bidonville de Buenos Aires. Nacho Levy, membre du mouvement social d’appui aux bidonvilles La Poderosa a annoncé la mort de Torobia Balbuena, 84 ans, résidant à Villa 31, morte sans avoir reçu les soins nécessaires et une lettre ouverte a été écrite par la présidente de l’Association des Mères de la place de Mai au chef du gouvernement de la ville de Buenos Aires, exigeant que « l’on n’abandonne pas le bidonville Villa 31 ». D’autres habitants dénoncent l’absence de soin pour les malades des bidonvilles, le manque d’eau (8 jours sans eau à la Villa 31) et s’inquiètent des conséquences de la diffusion de la maladie. La Poderosa écrit : “elle n’est pas morte, elle a été tuée par abandon ! Ils l’ont tuée par négligence, ils l’ont tuée par indifférence, ils l’ont tuée par mesquinerie”.

#0481 et #0473 Source pressenza.com