Allemagne : la notion de “super-épandeur” ou “super-diffuseur” établie grâce au contact tracing est utilisée par la presse désigner à la vindicte publique des personnes considérées comme responsables d’un très grand nombre de contamination

Allemagne, Bavière. L’application du contact tracing aux cas d’augmentation importante de taux d’infection permet aux infectiologue de développer la notion de “super-épandeur” ou “super-diffuseurs”, terme qui désigne des personnes qui seraient responsables d’un très grand nombre de contamination. La presse accuse par exemple une jeune femme d’origine américaine qui aurait fait exploser les cas en Bavière. Cette stigmatisation est toujours teintée de morale, et c’est le mode de vie qui est très vite mis en exergue : elle aurait fait la fête dans des bars malgré des symptômes de Coronavirus et aurait infecté 33 personnes. Le fait de rendre publiques ces informations pose question quant à l’utilisation des données du tracing bien au-delà des strictes dispositions sanitaires…

#1513 vu sur www.br.de