France : alerte du personnel soignant à propos de la situation dans les hôpitaux psychiatriques

France. Alors le “plan Blanc” a été déclenché dans les hôpitaux dès le 6 mars, il a fallu attendre le 23 mars pour que des consignes soient élaborées à l’attention des établissements psychiatriques, sans donner de moyens concrets pour leur mise en œuvre. Pourtant, en France, près de 2,5 millions de personnes sont prises en charge en psychiatrie, en ambulatoire ou en hospitalisation. L’histoire nous invite malheureusement à la plus grande vigilance. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’abandon des populations psychiatriques avait entraîné la mort d’au moins 76 000 personnes au sein des hôpitaux psychiatriques censés les protéger, morts de faim, de froid et d’abandon. Les soignants alertent sur l’évolution de la situation, ainsi que sur l’extrême fragilité des patients, sujets à de nombreuses comorbidités qui rendent l’application des mesures sanitaires difficiles. Ils s’inquiètent aussi des conséquences à plus long terme de cette période de confinement, où les “gestes barrières” font revenir à une psychiatrie beaucoup moins humaine.

#0112 Source : Le Parisien du 23/03