Afrique du Sud : le variant se répand à travers le pays depuis plusieurs semaines en entraînant de nombreux décès dans les quartiers pauvres et les bidonvilles

Afrique du Sud. Alors que le pays avait été relativement épargné par la première vague, le variant dit “sud-africain” se répand à travers le pays depuis plusieurs semaines. Il entraîne de nombreux décès notamment dans les quartiers pauvres et les bidonvilles où les habitants n’ont pas la possibilité de respecter les gestes barrières. A 20 rands (1 euro) pièce, les masques coûtent trop cher pour que les plus pauvres puissent s’en procurer. Le pays, submergé par cette deuxième vague, enregistre désormais près d’1,4 million de cas positifs et plus de 40.500 décès depuis le début de la pandémie. “C’est grave, tout le monde est infecté. Les jeunes comme les vieux”, alerte un professionnel de la santé. Les hôpitaux sont débordés et le pays manque désormais de cercueils. Le vaccin ne pourra être largement accessible car le pays est trop riche pour bénéficier des doses gratuites de l’Organisation mondiale de santé (OMS), mais trop pauvre pour en acheter en grande quantité.

#1901 Source LCI.fr