Afrique du Sud, Johannesburg : après qu’un adolescent de 16 ans a été abattu par la police, des manifestations émeutières agitent la ville, avec des barricades, des incendies et l’attaque d’un commissariat

Afrique du Sud, Johannesburg. De violentes manifestations ont eu lieu suite à la mort d’un adolescent de 16 ans abattu par la police dans une banlieue de la ville. Le jeune homme se serait retrouvé incapable de répondre aux questions des policiers en raison d’un handicap. Il a été tué d’une balle par la patrouille de police qui le contrôlait. Ce meurtre a été suivi de manifestations émeutières avec des pneus incendiés, des barricades dressées, des jets de pierres vers la police et un commissariat local endommagé. A Eldorado Park, dans le sud de la ville, la police est intervenue à coups de gaz lacrymogènes, grenades assourdissantes et balles en caoutchouc. Une enfant témoigne qu’ « Ils l’ont abattu d’un coup », sans tir de sommation, vers 20h30, a-t-elle ajouté, expliquant qu’il était sorti acheter des biscuits avant d’aller jouer avec d’autres enfants quand la patrouille de police s’était approchée de leur groupe. L’adolescent est décédé plus tard à l’hôpital.

#1475 vu sur www.leparisien.fr