Afrique du Sud, Cato Major : la municipalité a lancé une violente attaque contre les cabanes du terrain occupé d’eKhenana

Afrique du Sud, Cato Major. La municipalité a lancé une violente attaque contre les cabanes du terrain occupé d’eKhenana à Cato Manor. Les habitants sont pourtant protégés par une décision de justice qui a été rendue le 27 décembre de l’année dernière, puis réaffirmée le 24 avril de cette année. L’ANC a mené une guerre totale contre cette occupation. Il y a eu des attaques armées régulières de la part de la ville depuis 2008. Peu de temps après le début du confinement, le 24 avril de cette année, le chef de l’unité d’invasion terrestre de la ville, s’est rendu à eKhenana et a tiré à balles réelles sur les occupants, blessant gravement une personne. À plusieurs reprises pendant le confinement, l’armée a participé à ces attaques aux côtés de la police, de l’unité anti-invasion terrestre de la ville et du tristement célèbre Calvin & Family Security. C’est ce qui s’est à nouveau passé aujourd’hui. 13 maisons ont été détruites et des matériaux de construction ainsi que des biens personnels, de l’argent et beaucoup de téléphones portables ont été volés. Deux personnes ont été grièvement blessées lors de l’attaque et se trouvent maintenant à l’hôpital King Edward. Ils n’attaquent pas seulement les maisons de ce village auto-organisé, ils essaient également de détruire la coopérative que les habitants ont construite, qui produit de la nourriture et a financé des toilettes, des désinfectants, des masques faciaux et des frais de transport.

#1319 vu sur enoughisenough14.org