Etats-Unis : La ville de Chula Vista en Californie est la première du pays à adopter le programme expérimental de surveillance policière appelé “Drone comme premier intervenant”

Etats Unis, Chula Vista (Californie). Cette ville du sud de la Californie avec une population de 270 000 habitants, est la première du pays à adopter le programme expérimental appelé “Drone comme premier intervenant”. La police de la ville dispose d’un drone volant qui peut être envoyé directement depuis le commissariat dur les scènes d’intervention pour filmer les alentours, avec des images qui permettent en temps réel de retrouver des fuyards ou de connaître leur comportement. Chaque jour, la police de Chula Vista répond à pas moins de 15 appels d’urgence avec un drone, lançant plus de 4100 vols depuis le début du programme il y a deux ans. Au cours des derniers mois, trois autres villes – deux en Californie et une en Géorgie – ont emboîté le pas. Ces drones acquièrent le pouvoir de suivre automatiquement les véhicules et les personnes. Ces drones sont considérés comme un moyen de maintien de l’ordre à distance, avec des fonds débloqués pour leur financement en temps de pandémie.

#1752 Source NYtimes.com

France : le comité d’éthique du ministère de la défense donne son feu vert à la recherche sur les technologies de « soldat augmenté » comme les exo-squelettes, robots, implants ou encore des vêtements connectés.

France. Le comité d’éthique du ministère de la défense donne son feu vert à la recherche sur le « soldat augmenté ». Il s’agit de l’ouverture de travaux sur les méthodes « invasives » d’amélioration des performances physiques des militaires. Le ministère des armées fournit une image de ce que pourrait être le soldat du futur en 2040/2050, avec des vêtements connectés, plus de protections et une interface homme/machine. Cet avis permet de poursuivre les recherchent sur les exo-squelettes et les robots tueurs ainsi que sur des substances conçues pour améliorer « la résistance face au phénomène d’isolement ou à la suite de la capture par l’ennemi » ou des opérations des oreilles pour entendre des fréquences très élevées ou très basses, ou encore par des implants « permettant de prendre le contrôle d’un système d’armes ». L’avis du comité éthique précise : « afin d’éviter tout risque de décrochage capacitaire de nos armées (…), la recherche dans le domaine des augmentations doit être ouverte ». La France se prétendait déja à la pointe de la technologie en terme de “soldats du futur” avec la tenue “FELIN” développée par l’entreprise Safran pour un coût total de 1 milliard d’euros soit 23 000 € par soldat.

#1736 vu sur lemonde.fr

Egypte : une ONG dénonce une « frénésie d’exécutions » avec au moins 57 mises à mort depuis octobre, bien que les chiffres semblent sous-estimés.

Egypte. Amnesty International dénonce une « frénésie d’exécutions » avec au moins 57 mises à mort depuis octobre, bien que les chiffres vérifiés par les ONG semblent sous-estimés. Les condamnations sont obtenues après des « “confessions” entachées de torture ». Selon Amnesty, la « frénésie d’exécution » a commencé après un incident violent en septembre au cours duquel quatre prisonniers et quatre gardiens de prison ont été tués. Les exécutions sont des « représailles apparentes » à cet incident, juge Amnesty.

#1734 vu sur www.lemonde.fr

France : l’Assemblée nationale examine en dernière lecture un projet de loi sur la justice des mineurs, qui établierait un Code pénal des mineurs largement contesté par le milieu des professionnels de l’enfance

France. L’Assemblée nationale examine en dernière lecture ce mardi un projet de loi sur la justice des mineurs, qui créerait un Code pénal des mineurs largement contesté par le milieu des professionnels de l’enfance. Ce projet de loi contient notamment l’introduction d’une présomption de non-discernement en dessous de 13 ans. Cela signifie qu’un juge sera en mesure de déterminer si un mineur âgé de moins de 13 ans possède une capacité de discernement et ainsi le rendre responsable pénalement. Seule une mesure éducative pourrait être cependant décidée. La peine est exclue. Le texte accélère aussi fortement la procédure lorsqu’un mineur est jugé. Alors que les délais sont en général de 18 mois entre les faits et le passage en justice, le futur Code de justice pénal des mineurs prévoit un jugement sur sa culpabilité dans les trois mois suivant la commission des faits puis le suivi par un éducateur, sous le contrôle du juge, pendant une période de mise à l’épreuve éducative de six à neuf mois. Enfin, le projet de loi compte privilégier le placement en centre éducatif fermé pour les situations de détention provisoire. Ce projet de loi entérine une partie des décrets qui avaient été mis en place durant le premier confinement, afin de pouvoir gérer toujours plus rapidement et plus efficacement la répression (voire le texte d’analyse à ce propos)

#1733 vu sur www.lexpress.fr

France, Paris : une grève nationale des AED (assistants d’éducation) débute le 1er décembre, pour protester contre les conditions de travail liées au maintien de l’ouverture des écoles, collèges et lycées

France, Paris. Une grève nationale des AED (assistants d’éducation) débute le 1er décembre, pour protester contre les conditions de travail liées au maintien de l’ouverture des écoles, collèges et lycées dans un contexte de circulation active du coronavirus. Différents collectifs se sont constitués à travers la France, dans la suite du mouvement de grève débuté à Marseille le 19 novembre. En Île-de-France, le collectif Vie scolaire en colère a appelé a déserter les vies scolaires pour bloquer les bahuts et à manifester place Jacques Bainville à Paris ce mardi 1er décembre, 200 personnes se sont retrouvées au rassemblement, et une petite manif sauvage est partie pour finir nassée à l’angle de la rue de Bretagne et de la rue de Grenelle. Les AED ont pu sortir au compte goutte par petit groupe de 5/10 personnes.

#1732 vu sur paris-luttes.info

France, Royaume Unis : les deux pays s’entendent pour tenter d’empêcher la traversée de la Manche, itinéraire migratoire emprunté par plus de 8000 personnes par an.

France, Royaume-Uni. La France et le Royaume-Uni s’entendent pour tenter de freiner toute immigration clandestine passant par la Manche ; la ministre de l’intérieur britannique et son homologue français, Gérald Darmanin, ont déclaré vouloir rendre impossible l’itinéraire emprunté par plus de 8 000 personnes cette année. L’accord prévoit le doublement des patrouilles françaises à partir du 1er décembre – sans en donner le nombre précis –, qui seront appuyées de drones et de radars permettant de repérer ceux qui tentent la traversée. Les deux pays ont accepté de dépenser 31,4 millions d’euros pour ces mesures. En septembre, les autorités françaises ont précisé avoir intercepté plus de 1 300 personnes qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni, dont une poignée avait essayé de traverser la Manche à la nage sur une trentaine de kilomètres. Entre le 1er janvier et le 31 août, environ 6 200 migrants ont tenté la traversée, à l’aide de canots pneumatiques, de paddles, kayaks, voire de gilets de sauvetage.

#1731 vu sur www.lemonde.fr

France, Marseille : trois compagnies de CRS procèdent à l’évacuation de près de 200 personnes de la cité du Petit séminaire

France, Marseille. Trois compagnies de CRS procèdent ce lundi matin à l’évacuation de près de 200 personnes de la cité du Petit séminaire. Plusieurs des immeubles de la cité sont en péril, et squatés par des demandeurs d’asile. Des associations et militants sont présents également pour réclamer l’annulation des expulsions. La municipalité a réquisitionné quatre gymnases pour héberger ensuite provisoirement les 200 personnes, mais aucune proposition de relogement n’a été faite pour la suite. Dans son nouveau rapport annuel, l’observatoire inter-associatif des expulsions collectives de lieux de vie informels a recensé 1079 expulsions du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020, en France métropolitaine.

#1730 vu sur france3-regions.francetvinfo.fr

Canada : une prolongation de la fermeture des frontières aux étrangers dont la présence n’est pas jugée essentielle est annoncée jusqu’au 21 janvier

Canada. Le Canada a annoncé dimanche une nouvelle prolongation, jusqu’au 21 janvier 2021, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n’est pas jugée essentielle. Depuis mars, les voyageurs arrivant au Canada, qu’ils soient Canadiens ou non, sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours afin d’éviter la propagation du coronavirus. De son côté, la frontière du Canada avec les Etats-Unis reste fermée jusqu’au 21 décembre, dans le cadre d’un accord bilatéral séparé avec Washington. Seuls sont autorisés le commerce des biens et marchandises et les voyages considérés comme essentiels.

#1729 vu sur francetv.info

France : le gouvernement va mettre en place un “traçage rétrospectif” pour identifier la source de chaque cas

France. Le gouvernement va mettre en place un “traçage rétrospectif” pour identifier la source de chaque cas. Cette méthode de traçage inversé viendra s’ajouter au traçage actuel, dit prospectif, qui vise à identifier toutes les personnes potentiellement contaminées par un cas positif. L’idée sera désormais de remonter la chaîne de contamination en amont, et non plus seulement de s’intéresser aux cas potentiels en aval. Pour cela, “10 000 personnes sont déjà mobilisées mais nous en formons encore plusieurs milliers”, selon Olivier Véran. Le ministre rappelle que le traçage rétrospectif est déjà appliqué par les pouvoirs publics japonais, “avec lesquels nous travaillons”. Un SMS gouvernemental est actuellement envoyé par vagues aux téléphones mobiles afin d’inciter les personnes à télécharger massivement l’application TousAntiCovid.

#1728 vu sur Francetvinfo

France, Saint Marcellin : les gendarmes renoncent à intervenir contre une rave, repoussés par des jets de pierres, ils préfèrent verbaliser systématiquement le lendemain ceux qui en partent

France, Saint Marcellin (Isère). Environ 200 personnes ont participé durant toute la nuit de samedi à dimanche à une rave party sauvage organisée dans les locaux d’une entreprise désaffectée situés avenue de Chatte à Saint-Marcellin. Quand les gendarmes se sont approchés pour intervenir suite aux appels des riverains, ils se sont fait caillasser, l’intervention a ensuite été annulée. Dans la matinée, les organisateurs de la rave ont fait brûler leur sono sur les lieux. Les gendarmes ont procédé à de nombreux contrôles d’identité à la sortie de la rave et plus d’une centaine de procès-verbaux ont été dressés à l’encontre des participants pour des infractions liées au non-respect du confinement, notamment pour des attestations dérogatoires non conformes. Une enquête a aussi été ouverte par la compagnie de gendarmerie de la ville.

#1745 vu sur ledauphine.com

France, Seine Saint Denis : les agents d’entretien des collèges et des lycées dénoncent la forte augmentation de leur charge de travail avec les protocoles sanitaires mis en place dans les établissements scolaires

France, Seine Saint Denis. Les agents d’entretien des collèges et des lycées dénoncent la forte augmentation de leur charge de travail avec les protocoles sanitaires mis en place dans les établissements scolaires, sans aucune compensation ni embauche. Beaucoup d’entre eux ont contracté le virus en particulier dans les cantines qui sont des lieux de diffusion importants de la maladie. Dans un lycée du 93, le gymnase est devenu un cluster avec les trois quart des professeurs d’EPS contaminés parce que les agents étaient trop peu nombreux pour le nettoyer, en plus de leur travail dans les salles de classe. Des mouvements de grèves ont eu lieu depuis les vacances de la Toussaint qui ont obtenu quelques embauches en interim qui ne peuvent pas résoudre le problème.

#1727 vu sur leparisien.fr

France : le volet de la loi « sécurité globale » qui concerne les prisons exclut des réduction de peine les personnes condamnées pour l’agression d’un membre des forces de l’ordre

France. Le volet de la loi « sécurité globale » qui concerne les prisons exclut du crédit de réduction de peine les personnes condamnées pour l’agression d’un membre des forces de l’ordre. Cet article est inséré dans un chapitre intitulé « Mieux protéger ceux qui nous protègent ». En commission des lois, le champ des professions ainsi « protégées » a été élargi aux contractuels de la police et de la gendarmerie, aux agents des douanes et de l’administration pénitentiaire et aux policiers municipaux. Une multitude d’amendements proposant d’ajouter à cette liste des professions comme les gardiens d’immeuble, les médecins urgentistes, les magistrats ou les enseignants a été rejetée.

#1744 vu sur lemonde.fr

France : le gouvernement crée une “cellule de coordination” sur les évacuations de camps de migrants trois jours après l’évacuation brutale du campement installé place de la République

France. Trois jours après l’évacuation brutale du campement installé place de la République, le gouvernement crée une “cellule de coordination” sur les camps de migrants en Île-de-France, qui regroupe “les acteurs de la gestion des campements de migrants en région parisienne”. La création de cette cellule de coordination a été annoncée suite à une réunion avec des associations d’aide aux migrants, comme le Secours Catholique, qui considère qu’elle pourra aider à “prévenir la formation” des campements” ainsi qu’à mieux gérer leur évacuation. Cette cellule est chargée “à la fois de gérer l’urgence et de travailler sur la fluidité des parcours”. Le gouvernement annonce aussi le déblocage de 394 places d’hébergement suite à l’évacuation de la place de la République. Selon Utopia56, association qui avait organisé le montage du camp symbolique, considère ce nombre comme insuffisant et estime que “1 000 places d’hébergement sont nécessaires sans délai”. Elle prévient dans un communiqué rédigé avec l’association Enfants d’Afghanistan et d’ailleurs, “nous serons à nouveau présents dès samedi soir dans un lieu symbolique de Paris avec ceux que les pouvoirs publics abandonnent à la rue”.

#1742 vu sur infomigrants.net

France, Montbron : quatre bus scolaires ont été incendiés, un jeune homme de 20 ans a été interpellé le matin même

France, Montbron. Quatre bus scolaires ont été incendiés dans la nuit. Un jeune homme de 20 ans a été interpellé dès 6 heures le matin même à son domicile dans le cadre d’une enquête en flagrance démarrée en pleine nuit. Soupçonné d’être à l’origine de l’incendie, il a été placé en détention provisoire.

#1741 vu sur charentelibre.fr

France, Tours : Inédit. Les soignants d’un EHPAD KORIAN se sont vu remerciés avec un magnifique morceau de savon tiré des rebus d’une usine locale afin de leur garantir un “Noël mémorable”

France, Tours. La direction d’un Ehpad Korian, entreprise qui gère un grand nombre d’Ehpad qui ont été très fortement touchés par l’épidémie surtout pendant la première vague, et qui a été plusieurs fois mise en cause pour son manque de souci pour la protection sanitaire des patients comme des soignants (136 millions de bénéfices nets l’an dernier), offre “un joli savon” aux soignants de l’établissement “pour leur garantir un Noël mémorable” et les remercier “les immenses efforts fournis ces derniers mois”. La presse diffuse le mail envoyé à une savonnerie locale dans lequel la direction de l’établissement demande : ” J’aimerais savoir si vous avez des produits qui ne peuvent pas être vendus, des rebus qui possèderaient quelques défauts et si vous accepteriez de nous en faire don.

#1737 vu sur le canard enchainé

Belgique : le ministère de l’Intérieur prévient qu’aucun rassemblement important ne sera toléré pour les fêtes de fin d’année et que “la police sonnera aux portes à Noël”

Belgique. Le ministère de l’Intérieur prévient qu’aucun rassemblement important ne sera toléré pour les fêtes de fin d’année et affirme : “Si nécessaire, la police sonnera aux portes à Noël”. Juste avant de préciser que la loi ne permet pas que la police rentre dans les domiciles privés pour ce type de contrôles. Chaque année, certains quartiers de Belgique s’adonnent pourtant à des célébrations pyrotechniques de qualités.

#1727 vu sur lesoir.be

Espagne, Canaries : huit personnes sont mortes alors qu’un bateau transportant 35 migrants a chaviré au large des îles Canaries, plusieurs autres ont disparu.

Espagne, Canaries. Huit personnes sont mortes alors qu’un bateau transportant 35 migrants chavire au large des îles Canaries, plusieurs autres ont disparu. Les arrivées de migrants aux îles Canaries ont grimpé à 17000 cette année – 10 fois le total de l’année dernière, sur cette route migratoire longue de 1400 km de plus que le passage vers l’Italie.

#1738 vu sur reuters.com

Etats-Unis : les responsables des usines Tysons Foods ont parié sur le nombre de cas positifs parmi leurs salariés après avoir contraint un salarié malade à venir travailler

Etats Unis, Iowa. En avril, les responsables de l’usine de traitement de viande Tyson Foods (qui se présente comme “une entreprise familiale”) pariaient sur combien de leurs employés seraient testés positifs au Covid-19. Plus de 1.000 employés ont contracté le virus dans l’usine, certains d’entre eux ont porté plainte. L’entreprise est aussi accusée d’avoir incité les ouvriers malades à continuer à se rendre à l’usine en pleine pandémie à travers un système de primes, en appelant à la “responsabilité” des employés pour que les Américains “ne meurent pas de faim”. Le pari en question a été organisé après qu’un ouvrier positif au covid a vomi sur la chaine de montage et a été contraint de rester travailler. Les responsables mis en cause ont été suspendus quand l’affaire a été rendue publique.

#1723 vu sur clicanoo.re

Le confinement va perdurer avec des “assouplissements” minimes, pour maintenir une “normalité” de 5000 cas par jours; des mesures pour renforcer l’isolement des personnes positives sont envisagées

France. Dans ses dernières annonces, Macron prévoit que le confinement perdure, avec des “assouplissements” comme la réouverture des petits commerce samedi prochain et l’extension de la zone de promenade à 20 km pour 3 heures, mais le maintien des attestations de déplacement. Il a surtout validé que le taux de 5000 contaminations journalière considéré comme le taux à partir duquel des assouplissements sont possibles devait être désormais considéré comme un taux normal, qui permet aux hôpitaux de gérer le flux de patients. Comme on le voit depuis le début de ce confinement, la question n’est pas la protection des populations mais l’optimisation de la gestion avec le maximum possible de mise au travail. D’autre part, il a annoncé que la contrainte sur l’isolement des personnes positives devait être plus efficace, sans préciser les moyens qui seraient mis en oeuvre. Il vient d’ailleurs de demander au Parlement de se saisir du débat sur l’isolement des personnes positives au Covid-19 pour proposer des mesures plus coercitives. “Ces personnes”, a précisé Macron, “seront accompagnées sur le plan matériel, sanitaire et psychologique. Cette nouvelle stratégie associera, outre les services de l’État, les maires, leurs services, comme les associations concernées”.

#1724 vu sur lci.fr

A Montréal, le nombre de personnes sans abris serait passé de 700 à 1000 depuis la crise sanitaire, un campement s’est installé dans la ville

Canada, Montréal. Un campement de personnes sans-abri, dont certaines à la rues depuis l’épidémie, s’est installé dans la ville. La mairie considère qu’il s’agit d’un phénomène nouveau, lié au contexte de la pandémie. Il estime que la crise sanitaire aurait fait passé le nombre de sans abri de 700 à 1000. Les personnes qui se sont installées au centre ville sont soit sans solution de logement, soit ont refusé les “solutions” d’hébergement d’urgence proposées.

#1722 vu sur information.tv5monde.com

France, Paris : suite à l’évacuation du camp de migrants de Saint-Denis la semaine dernière, 500 migrants se sont installés sur la place de la République

France, Paris. Suite à l’évacuation du camp de migrants de Saint-Denis la semaine dernière, près de 500 migrants qui étaient depuis en errance se sont installés lundi 23 novembre au soir sur la place de la République, déployant de nombreuses tentes sur la place, rejoints par des membres d’associations humanitaires et des militants. A peine une heure après l’installation, la police est intervenue, a commencé à enlever une partie des tentes, parfois avec des personnes encore à l’intérieur, à coups de matraque et usant de grenades de désencerclement et de gaz lacrymogène pour disperser tout le monde dans les rues adjacentes. C’est la DSPAP, direction de la sécurité publique de l’agglomération parisienne, qui a dirigé l’opération. Un escadron de gendarmes mobiles a été engagé pour l’intervention, ainsi que des effectifs des brigades anti-criminalité (BAC) nuit et des compagnies de sécurisation et d’intervention (CSI). L’errance des centaines de migrants s’est poursuivie durant la nuit et aujourd’hui, repoussés par la police pour les chasser en dehors de Paris, jusqu’à Aubervilliers et Saint Denis. Des distributions alimentaires ont été organisées en pleine nuit au nord de la ville. Des vidéos prises de l’opération ayant été massivement diffusées, deux enquêtes ont été ouvertes, l’une par la défenseure des droits, l’autre par le parquet de Paris. Alors qu’aucune solution d’hébergement n’a été proposée depuis hier et que l’expulsion en dehors de Paris s’est poursuivie, un communiqué des Collectifs de Sans-papiers de la région parisienne, Utopia56, SOlidarité Migrants Wilson, Marche des Solidarités appelle à un rassemblement place de la république mardi à 18h : “Des centaines de migrants se sont installés lundi soir place de la République parce qu’en plein froid et en pleine crise sanitaire ils et elles sont à la rue, harcelés constamment par la police sans aucune solution décente d’hébergement. L’indignité de leur situation et la violence de la réaction policière ont choqué. Cette fois elle était filmée et a visé aussi bien les migrants que les journalistes, les éluEs et les personnes solidaires des collectifs et associations de soutien. Mais pour les migrantEs cette violence est quotidienne. C’est pourquoi nous appelons à un rassemblement ce mardi 24 novembre à 18h place de la République : pour une solution immédiate d’hébergement décent pour les migrantEs à la rue pour la régularisation de leur situation pour que soit mis fin au harcèlement policier contre le smigrantEs et les sans-papiers. Logement pour touTEs ! Liberté, Egalité, Papiers !”

#1720 vu sur lemonde.fr

International : L’Association internationale du transport aérien (IATA) annonce son projet de « travel pass », un “passeport sanitaire numérique” qui pourrait devenir nécessaire pour voyager en avion

International. Un “passeport sanitaire numérique” pourrait devenir nécessaire pour voyager en avion. L’Association internationale du transport aérien (IATA) annonce son projet de « travel pass ». Il s’agit d’une plateforme numérique pour les passagers, « avec des informations sur les tests et les vaccins » pour permettre de « rouvrir les frontières sans quarantaine et relancer l’aviation ». L’IATA Travel pass sera disponible également sous la forme d’une application pour smartphone. IATA représente environ 290 compagnies aériennes assurant plus de 80 % du trafic aérien. IATA précise que : « La carte-voyage de l’IATA va permettre de gérer et de vérifier le flux sécuritaire d’information sur la nécessité de dépistage ou de vaccination entre les gouvernements, les compagnies aériennes, les laboratoires et les voyageurs ». Le lancement serait prévu au premier trimestre 2021. L’objectif avoué est aussi d’obliger à la généralisation des politiques de vaccinations qui deviendraient la condition de la possibilité d’ouvrir les frontières aériennes.

#1739 vu sur ouest-france.fr

Etats Unis, Midwest : des médecins des hotspots covid affirment qu’ils sont confrontés à des insultes, des menaces et à des formes diverses de prises à parti de personnes qui ne croient pas à l’existence du virus et refusent de prendre des précautions sanitaires

Etats Unis, Midwest. Les médecins et les responsables de la santé des hotspots de coronavirus américains affirment qu’ils sont confrontés à des insultes et à des formes diverses d’antagonisme de personnes qui ne croient pas à l’existence du virus et refusent de prendre des précautions sanitaires. Certains ont reçu des menaces de mort, ils sont qualifiés de “nazis” et de “tyrans”. Dans certains Etats comme au Dakota du Nord, 9 personnes sur dix ont été infectées. Si c’était un pays, il aurait le plus de cas de coronavirus pour le nombre d’habitants au monde.

#1725 vu sur news.yahoo.com

France : des manifestations ont eu lieu contre la loi de Sécurité Globale, dont un l’article vient d’être voté pour autoriser les policiers à être armés en dehors de leur service dans des établissements recevant du public

France. Dans le cadre du vote en cours de la loi de Sécurité globale, l’Assemblée vient de voter l’accès aux établissements recevant du public pour les policiers armés en dehors de leur service. Plusieurs manifestations ont eu lieu contre cette loi, en particulier contre l’article 24 voté la veille qui fait de la diffusion d’images de forces de l’ordre un délit.

#1703 Source francetvinfo

France, Marseille : des AED se mobilisent face aux conditions de travail aggravées par les protocoles sanitaires, une grève nationale est prévue le 1er décembre

France, Marseille. Des Assistants d’éducations (AED) se mettent en grève et se mobilisent face à la manière dont les protocoles sanitaires aggravent encore leurs conditions de travail dans les collèges et les lycées. Une grève nationale est prévue le 1er décembre.

#1702 Source Réseaux Sociaux

Etats-Unis : Joe Biden a jugé “contre-productif” un confinement national et promis de ne pas “arrêter l’économie” alors que l’épidémie est en phase exponentielle dans le pays

Etats-Unis. Lors d’une conférence de presse, le président élu Joe Biden, qui doit entrer en fonction en janvier, a jugé “contre-productif” un confinement national, et a promis de ne pas “arrêter l’économie”. Jeudi, le gouverneur de Californie a annoncé un couvre-feu d’un mois dans la plus grande partie de l’Etat. L’épidémie est en phase “exponentielle”, ont alerté les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies, demandant aux Américains de ne pas voyager pour Thanksgiving, la semaine prochaine.

#1695 Source Francetvinfo

Canada, Québec : un “contrat moral” est proposé aux habitants pour les inciter à limiter les contacts une semaine avant et après les fêtes de Noël, en échange de la possibilité de se rassembler en famille pendant quatre jours

Canada, Québec. La province la plus touchée par l’épidémie propose aux habitants un « contrat moral » pour les fêtes de Noël, les invitant à limiter les contacts une semaine avant et après les fêtes avec comme contrepartie la possibilité de se rassembler en famille pendant quatre jours à Noël. Depuis le 1er octobre, les Québécois ont été appelés à ne pas recevoir d’invités à leur domicile. Les écoles primaires seront fermées à compter du 17 décembre, l’enseignement se faisant à distance pendant quelques jours jusqu’aux vacances. Les élèves du secondaire reviendront plus tardivement dans les établissements scolaires, le 11 janvier.

#1713 Source Ouestfrance.fr

Russie : la situation sanitaire est catastrophique, des patients meurent dans les couloirs des hopitaux avant d’être examinés et des malades se mettent en grève de la faim pour obtenir d’être soignés

Russie. Les hôpitaux sont bondés et les morgues débordées. L’entrée des hôpitaux est parfois refusée aux personnes considérées comme trop âgées. Face aux vidéos qui se multiplient pour témoigner de la gravité de la situation, plusieurs établissements de santé ont banni les téléphones portables. Le ministère de la santé interdit aux médecins de s’exprimer dans les médias sans autorisation. Des anecdotes significatives transpercent ce mur du silence. A Jeleznogorsk, dans la région de Krasnoïarsk, les habitants sont obligés de se cotiser pour fournir des thermomètres à l’hôpital local. A Omsk, les ambulanciers amènent les malades devant le ministère de la santé, en signe de protestation. A Arkhangelsk, la présidente de l’Alliance des médecin relaye que des malades se mettent en grève de la faim pour exiger des médicaments. Les chiffres officiels de la mortalité due au Covid-19 restent particulièrement bas en Russie et sont fortement sujets à caution. Certaines régions qui ne savent plus où stocker les morts affichent seulement quelques centaines de décès depuis le début de l’épidémie au printemps.

#1710 Source Lemonde.fr

France : la Cour nationale du droit d’asile considère désormais les migrants ayant fuit l’Afghanistan n’ont plus droit à une protection internationale, ce qui clôt de fait leurs demandes d’asile

France. La Cour nationale du droit d’asile considère désormais que la violence régnant en Afghanistan ne justifie pas d’octroyer une protection internationale, ce qui clôt de fait les demandes d’asile de migrants originaires de ce pays. Ces décisions mettent fin à la jurisprudence dite « Kaboul », en vigueur depuis 2018 qui facilitait l’octroi d’une protection temporaire aux demandeurs d’asile afghans. Les Afghans représentent 2,7 millions de réfugiés dans le monde. La majorité a fui vers le Pakistan voisin. Au sein de l’Union européenne (UE), ils sont les deuxièmes demandeurs d’asile, derrière les Syriens, avec environ 61 000 requêtes enregistrées en 2019. En France, les Afghans sont actuellement les premiers demandeurs d’asile.

#1707 Source Lemonde.fr

France, Brest : pour éviter toute intervention lors de la visite de Jean Castex à l’hôpital, les représentants des personnels ont été confinés dans un local par des policiers des Renseignements Territoriaux

France, Brest. Pour éviter toute prise à partie lors de la visite de Jean Castex à l’hôpital de Brest, les représentants des personnels hospitaliers ont été confinés dans un local. Alors qu’ils avaient prévus de remettre un courrier au premier ministre, ils ont été escortés jusqu’à leurs locaux syndicaux où ils ont été retenus pendant environ deux heures par des policiers des Renseignements Territoriaux et un agent du service de sécurité de Matignon, avec la promesse d’une rencontre ultérieure avec le premier ministre, qui est finalement directement rentré à Paris. Un des syndicats a déposé plainte vendredi soir pour entrave à la liberté de circulation.

#1706 Source Francebleu.fr

France, Bretagne : une quarantaine de lycéens sont mobilisés par leur enseignante pour travailler gratuitement au développement d’entreprises actuellement fermées

France, Bretagne. Une enseignante du lycée Jean-Baptiste le Taillandier à Fougères mobilise ses quarante élèves de bac pro vente pour qu’ils travaillent gratuitement à la transformation digitale des entreprises confinées de la ville, pour développer le “click and collect”, à la place de leurs stages lycéens.

#1699 Source Francetvinfo

France, Montpellier : une “surmortalité extra Covid” est évoquée par un médecin, avec des consignes de tri et de priorisation en fonction de l’âge et de l’état de santé.

France, Montpellier. Un médecin anesthésiste du CHU de Montpellier évoque une “surmortalité extra covid”, nouvelle et intense par rapport à la précédente vague de la pandémie. Des rendez-vous en chirurgie cardiaque sont repoussés de plusieurs semaines, alors que les chances de guérison de certaines opérations diminuent grandement lorsqu’elles sont retardées. Des consignes existent déjà pour trier et prioriser les interventions médicales : “Les dernières instructions, c’est que pour mettre une assistance mécanique extra corporelle, on nous demande de cibler les indications, c’est-à-dire ne pas dépasser les 70 ans quand le patient n’a qu’une défaillance respiratoire. S’il a une défaillance multiviscérale, il faut diminuer l’âge à 65 ans. Pour l’instant ça n’a pas été fait mais on a ces instructions”.

#1697 Source Francetvinfo.fr

France : 1,6 million de tests antigéniques vont être livrés aux Ehpad, alors que plus d’un Ehpad sur cinq est touché par plusieurs cas de covid

France. La ministre déléguée à l’Autonomie, du ministère de la Santé, a déclaré que 1,6 million de tests antigéniques allaient être livrés aux Ehpad. Près de 1 600 Ehpad sont en effet touchés par plusieurs cas de Covid-19, soit plus d’un Ehpad sur cinq. Le ministère recommande d’effectuer chaque semaine des tests antigéniques sur le personnel, mais cela reste une recommandation, les modalités et l’organisation de ces tests étant laissées aux choix des différents établissements et aux membres du personnel. Les visites extérieures peuvent encore avoir lieu, elles aussi organisées selon chaque établissement, avec “un autoquestionnaire, strictement personnel et confidentiel rempli par les proches, avant leur entrée dans l’établissement”.

#1696 Source Francetvinfo

Philippines : un mouvement étudiant de grèves et de manifestations commence à voir le jour, des anarchistes appellent à son auto-organisation

Philippines. En octobre et début novembre, juste à la fin de la saison annuelle des typhons, cinq tempêtes consécutives ont ravagé les Philippines, en particulier les provinces est de Luzon et Visayas, Marikina et Cagayan. Le gouvernement continue de n’avoir aucun plan de gestion de la pandémie qui continue à se diffuser, en même temps qu’il renforce l’arsenal législatif et répressif contre les récalcitrants. Dans ce contexte, un mouvement étudiant commence à voir le jour, d’abord dans l’université Ateneo de Manila mais le mouvement de grèves et de manifestations s’étend dans tout le pays. Des cours ont dû être annulés pendant une semaine. Des anarchistes appellent à l’auto-organisation de ce mouvement dans un communiqué à lire ici

#1688 Source enoughisenough14.org

Espagne, Canaries : l’archipel est devenu une prison à ciel ouvert avec plus de 16 000 migrants arrivés depuis le début de l’année qui s’y retrouvent coincés

Espagne, Canaries. L’île de Grande Canarie fait face à un important afflux de migrants, avec plus de 16 000 arrivées depuis le début de l’année, six fois plus qu’en 2019 et des milliers de personnes se retrouvent coincées dans l’archipel parce que les expulsions sont de fait impossibles en raison de la fermeture des frontières. Les transferts vers le continent sont quasi inexistants et ne concernent que les personnes dites “vulnérables” (femmes, enfants, malades). En réalité les transferts sont très rares et aléatoires. Les Canaries sont devenues une prison à ciel ouvert. La Croix-Rouge gère l’accueil dans les hébergements où se retrouvent enfermés les migrants. Le gouvernement espagnol laisse pourrir la situation en attendant de pouvoir expulser une majorité des migrants débarqués récemment sur l’île.

#1711 Source infomigrants.net

France : la presse relaie l’inquiétude des soignants en HP sur l’augmentation de formes de souffrances psychiques, Véran fait pour la première fois mention d’une “alerte sur la santé mentale” lors d’un point presse

France. Cela fait environ deux semaines que la presse relaye régulièrement, quasiment tous les jours, des témoignages de psychiatres et psychologues revenant sur leurs inquiétudes, sur l’augmentation massive de nouvelles consultations et de nouveaux symptômes de souffrance psychique, et ce notamment pour les personnes ayant des conditions de vie précaires, tandis que l’accueil dans les hôpitaux psychiatriques de jour est souvent débordé. Voir par exemple la brève du 9 Novembre 2020 concernant l’hôpital du Rouvray. Jeudi 19 novembre, Olivier Véran fait pour la première fois mention lors d’un point presse de cette alerte sur la “santé mentale”.

#1698 Source Francetvinfo

Etats-Unis : une infirmière alerte à propos des nombreux patients qui dénient l’existence du virus et refusent de croire qu’ils sont contaminés, parfois jusqu’à leur mort

Etats Unis. Une infirmière travaillant dans le Dakota du Sud alerte à propos des nombreux patients qui dénient l’existence du virus et refusent de croire qu’ils sont contaminés, parfois jusqu’à leur mort. Elle affirme que leurs derniers mots sont par exemple “ça ne peut pas arriver, c’est pas réel”. “Ils vous disent qu’il doit y avoir une autre raison pour laquelle ils sont malades”. Elle rapporte aussi les récriminations et insultes de patients face aux mesures de protection des soignants, au motif qu’elles ne seraient pas nécessaires puisqu’ils sont persuadés qu’avoir le Covid est impossible parce que le virus n’existe pas, allant jusqu’à refuser de contacter leurs familles avant de mourir.

business man with his head buried in the sand

#1694 Source Bfmtv.com

France, Noyarey : les clusters en Ehpad sont de plus en plus nombreux, l’un d’entre eux perd un tiers de ses résidents suite à une contamination au Covid

France, Noyarey (Isère). Un Ehpad perd un tiers de ses résidents suite à une contamination au Covid. 60 des 80 résidents de cet Ehpad avaient contracté le coronavirus et 24 en sont morts. Une vingtaine de salariés ont aussi été infectés. On observe une recrudescence de cluster dans les Ehpad, en lien avec la nouvelle hausse des contaminations.

#1693 Source www.sudouest.fr

France, Calais : une opération de défrichage et de déboisement est menée dans le but d’empêcher les migrants de s’installer ou de se cacher dans les feuillages et les buissons

France, Calais. Une opération de défrichage et de déboisement est menée au Fort-Nieulay dans le but d’empêcher les migrants de s’installer ou de se cacher dans les feuillages et les buissons. Cette méthode est fréquemment employée dans la région. Rendre le territoire hostile est une démarche militaire : il s’agit de faire la guerre aux migrants à tout prix en leur retirant toute possibilité de se réfugier ou de s’abriter.

#1691 Source Nordlittoral.fr

France : la pression sur la mise au travail s’accentue pendant le confinement, Pôle Emploi annonce une opération spécifique de contrôle systématique de la recherche d’emploi

France. Contrairement au confinement du printemps, Pôle emploi va continuer à contrôler la recherche d’emploi sur les métiers en « tension » et même vérifier systématiquement l’acceptation de « l’offre raisonnable d’emploi ». La pression sur la mise au travail ne baisse pas d’un cran pendant ce nouveau confinement, et cherche même à s’accentuer puisque c’est une opération spécifique de contrôle systématique qui est invoquée. Le risque est la radiation pour un mois pour « incapacité à justifier ses recherches d’emploi » donc un mois sans allocations chômage.

#1686 Source Rapportsdeforce.fr

France, Vaulx-en-Velin : des incidents ont à nouveau éclaté contre les forces de l’ordre, le commissariat a été visé à plusieurs reprises par des mortiers d’artifice

France, Vaulx-en-Velin. Des incidents ont à nouveau éclaté contre les forces de l’ordre et le commissariat a été visé à plusieurs reprises par des mortiers d’artifice. Un véhicule aurait aussi été dégradé par les projectiles enflammés. Les manifestations émeutières ont recommencé plusieurs heures après, vers 23h45, visant cette fois-ci la police municipale. Plusieurs interpellations ont eu lieu, et l’un des interpellés, majeur, ayant reconnu les faits, passera en comparution immédiate.

#1709 Source Lyonmag.com

Grèce : un mail de l’agence frontalière Frontex, montre clairement que les garde-côtes grecs ont reçu l’ordre de repousser les migrants dans les eaux territoriales turques

Grèce. une organisation de soutien aux migrants a eu accès à l’intégralité d’un mail de l’agence frontalière de l’UE, Frontex, dont un paragraphe montre clairement que les garde-côtes grecs ont reçu des ordres pour repousser les migrants dans les eaux territoriales turques. Le mail daté du 6 mars 2020 décrit un incident au cours duquel les garde-côtes danois ont refusé des ordres de forcer les migrants et les demandeurs d’asile à rentrer en Turquie sur un petit bateau près de la côte de l’île grecque. Une phrase indique ensuite que les garde-côtes helléniques avaient en fait pris des ordres pour transporter des migrants sur un bateau pneumatique vers les eaux turques : «L’officier de liaison HCG – Équipement technique (LO-TE) a informé un équipage d’un ordre de son autorité de renvoyer les migrants sur le bateau pneumatique et de les escorter / les transporter dans les eaux territoriales TUR (TTW)». Les Danois avaient transmis cet ordre à leurs propres supérieurs, qui l’ont fait annuler. «Un nouvel ordre a été donné pour amener les migrants au port de Kos», indique le mail. Les autorités grecques ne cessent d’affirmer que de telles pratiques qui contreviennent au droit international n’existent pas et qu’il s’agit de propagande turque.

#1701 Source Euobserver.com

Etats-Unis, New York : La ville ferme ses écoles publiques face à une deuxième vague de covid

Etats Unis, New York. La ville ferme ses écoles publiques face à une deuxième vague de Covid. C’était la seule grande métropole à avoir rouvert ses classes à la rentrée. Contrairement à ce qui s’est passé en France, depuis la rentrée un protocole strict était appliqué avec la fermeture d’une école à partir de 3 cas détectés dans l’établissement. Mais le taux de tests positifs ayant dépassé les 3 % dans la ville, le maire a décidé de refermer tous les établissements scolaires.

#1700 Source Lemonde.fr

France : le “Livre blanc” de la sécurité intérieure a été publié avec, notamment, la préconisation de tripler le budget des missions de sécurité d’ici 2030 pour “porter le ministère à la frontière technologique” (sic)

France. Le « Livre blanc » de la sécurité intérieure a finalement été publié après avoir été retardé depuis février 2020. Ses préconisations donnent l’orientation du programme législatif dans ce domaine pour les dix-huit mois à venir. Une partie des propositions visant à l’élargissement des compétences de la police municipale, à la réglementation de la sécurité privée et à la protection des fonctionnaires et des militaires figurent déjà dans la loi de sécurité globale en cours d’adoption. Mais une autre partie du Livre blanc préfigure une loi pour la programmation de la sécurité intérieure (Lopsi), la troisième après celles de 2002 et de 2011, annoncée par le gouvernement « à échéance 2022 ». Il s’agirait de porter le budget des missions de sécurité à 1 % du produit intérieur brut (PIB) du pays en 2030, ce qui représenterait un triplement du montant actuel avec en particulier l’acquisition de moyens aériens et le financement d’un nouveau système d’alerte des populations. La formule employée (qui n’a que peu de sens) est qu’il faudrait « porter le ministère à la frontière technologique ».

#1714 Source Lemonde.fr

France, Perpignan : la famille d’un détenu apprend son décès plus de trois semaines après qu’il soit survenu

France, Perpignan. La famille d’un détenu apprend son décès plus de trois semaines après qu’il soit survenu. Ce sont des détenus en permission de sortie, eux mêmes très peu informés, qui les ont alertés. Début novembre, le service d’insertion et de probation les rassure en leur disant qu’il va bien et qu’il reçoit bien ses mandats. Mais le 9 novembre, les services de l’état civil téléphonent à la famille et lui annoncent le décès qui date du 18 octobre et est attribué à une fausse route alimentaire. La famille découvre aussi que le corps a été conservé trois semaines à la morgue.

#1685 Source www.midilibre.fr

France : des catholiques fervents manifestent devant les églises ou célèbrent des “messes clandestines” dans une vingtaine de villes

France. Dans une vingtaine de villes (Rennes, Poitiers, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Lyon), des catholiques plus ou moins intégristes manifestent devant les églises ou célèbrent des “messes clandestines” pour obtenir pour les cultes une dérogation à l’interdiction de rassemblement. Des prières collectives sont organisées sur le parvis des églises, en particulier à Nantes, Lyon et Versailles où des manifestations semblables avaient déjà eu lieu la semaine dernière. A Aix-en-Provence, une trentaine de personnes ont été verbalisées pour non-respect du confinement dimanche matin. Ils s’étaient réunis, sans masques, dans la chapelle Notre Dame de l’Immaculée. Une fermeture administrative de l’église en question pourrait être prononcée.

#1680 Source 20minutes.fr

France, Pyrénées : 200 policiers et militaires, appuyés par un drone, contrôlent la frontière, et les contrôles à bord des trains sont systématiques à la gare de Perpignan

France, Pyrénées. Emmanuel Macron annonçait la semaine dernière un renforcement du contrôle aux frontières, et ce notamment à la frontière franco-espagnole, avec un doublement des effectifs policiers. C’est en effet ce qui est en train d’avoir lieu : 200 policiers et militaires, appuyés par un drone, contrôlent la frontière, et les contrôles à bord des trains sont maintenant systématiques à la gare de Perpignan. “Deux-cents hommes et femmes sont désormais quotidiennement engagés sur la frontière sur le département des Pyrénées-Orientales. Une compagnie de CRS, soit 60 hommes vont être positionnés au Perthus, à la barrière de péage qui voit passer environ 35 000 véhicules par jour. A Cerbère, des unités spécialisées et un drone pour la reconnaissance des chemins et une section sentinelle de 60 hommes appuyés par 60 militaires de la gendarmerie mobile pour les hauts cantons pour empêcher les gens de passer à travers les mailles du filet renforceront les effectifs”, précise Yannick Garden, commandant de la police aux frontières (PAF) des Pyrénées-Orientales. Il communique aussi que “Par rapport à 2019, on a constaté une hausse de 25% des interpellations sur les trois premiers mois de l’année et une augmentation de 50% entre juillet et septembre après le premier confinement”. Plus de 11 000 interpellations ont en effet eu lieu à la frontière depuis janvier, environ 60% se faisant à la gare de péage de Perthus. Deux sessions de deux-trois heures de surveillance téléguidée des chemins pyrénéens par drone sont réalisées tous les jours. En une semaine, six personnes ont été interpellées.

#1674 Source France3régions

Italie : la deuxième vague de la pandémie frappe durement la population, montrant les limites des tests antigéniques et les hôpitaux seront très prochainement saturés

Italie. Cité comme exemple de résilience il y a quelques semaines, le pays se retrouve très durement frappé par une deuxième vague alors que le gouvernement a refusé de mettre en place un confinement de la population. Le ministre italien des Affaires régionales a annoncé que le gouvernement a réservé 15 000 lits d’hôtel pour les patients Covid. Les hôpitaux seront très prochainement saturés. À Naples, des patients sont parfois placés sous oxygène dans leur voiture, faute de place en réanimation. Dans le plus grand établissement de la ville, l’hôpital Cardarelli de Naples, un patient en attente d’hospitalisation a fini par être retrouvé mort aux toilettes et à Castellammare di Stabia, au sud de Pompei, quatre patients sont morts dans les ambulances en attendant d’être pris en charge. Les centres de dépistage sont encadrés par l’armée. La stratégie des autorités sanitaires repose avant tout sur les tests antigéniques et des millions de ces tests rapides de détection du coronavirus, dont les résultats négatifs permettent aux citoyens de circuler librement, ont été effectués. Des médecins remettent en question l’efficacité de leur utilisation dans ce cadre étant donné qu’ils ne sont précis qu’à un niveau de précision de 80/90%, et nécessitent d’être complétés par des tests PCR.

#1705 Source Lexpress.fr

France, Nice : le retrait des bancs publics sur la promenade des Anglais, ainsi que d’autres mobiliers urbains dans la ville fait polémique

France, Nice. Le retrait des bancs et sièges publics sur la promenade des Anglais, ainsi que d’autres mobiliers urbains dans la ville fait polémique. La Mairie, qui se dit favorable à un couvre feu dès 20h, présente cette mesure comme une manière d’enrayer l’épidémie de Covid-19 en évitant toute installation même temporaire en extérieur.

#1668 Source lanicoise.info

France : les mesures prises il y a quinze jours sont maintenues, seul un renforcement des contrôles et des verbalisations est annoncé

France. La réévaluation promise du confinement donne un maintien en l’état des mesures prises il y a quinze jours. Aucune mesure sanitaires nouvelle n’est prise dans les collèges, qui ne bénéficient pas des possibilités de dédoublement mises en place dans les lycées. La seule annonce concerne le renforcement des contrôles et des verbalisations pour non respect du confinement. On dénombre d’ailleurs 100 000 verbalisations depuis le reconfinement dont 12 000 dans les dernières 24 heures. Le gouvernement prévient aussi qu’une attestation de déplacement sera nécessaire même au delà du 1er décembre.

`#1667 Source Lavoixdunord.fr

France, Coquelles : un important campement de migrants a été démantelé au Fort-Nieulay avec 170 personnes évacuées

France, Coquelles. Un important campement de migrants a été démantelé au Fort-Nieulay avec 170 personnes évacuées. Une quarantaine de véhicules de CRS et de policiers nationaux ont été mobilisés avec une centaine de policiers déployés. La presse considère que c’est la première opération de police de grande envergure depuis 2015 dans le quartier. Deux bénévoles de l’association Human Rights Observer ont été verbalisés pour non-respect du confinement pendant l’évacuation, leurs attestations professionnelles n’étant pas considérées comme valables. Les migrants ont été emmenés dans des bus dont, d’après la préfecture, 70 vers des “structures d’hébergement”. Une partie des migrants aurait déménagé avant l’intervention. Plusieurs sites d’hébergement ont été réquisitionnés par la préfecture. Depuis le 5 novembre, deux fois par semaine, des “mises à l’abri” (alternative à la menace d’évacuation) sont proposées et 156 migrants “volontaires” ont accepté ce dispositif.

#1673 Source Lavoixdunord.fr

France : la presse publie des chiffres de contaminations scolaires (12 487 collégiens et lycéens positifs au Covid-19 en l’espace de huit jours) qui démentent les hypothèses gouvernementales

France. Le lendemain de l’annonce du maintien de l’ouverture des établissements scolaires, appuyée sur l’affirmation que les enfants se seraient contaminés pendant les vacances et que les contaminations auraient baissé depuis la rentrée, la presse publie des chiffes qui démentent complètement cette hypothèse. En huit jours, le nombre d’enfants scolarisés positifs au Covid-19 est passé à 12 487 élèves, collégiens et lycéens, soit 3,5 fois plus que les semaines précédentes. Le chiffres semblent malgré tout assez faibles, mais il faut savoir qu’on est très loin de pouvoir comptabiliser les contaminations réelles parce que depuis la rentée les méthodes de remontées des cas masquent une grande partie des contaminations.

#1672 Source Leparisien.fr

Etats-Unis : un ancien employé de McDonald’s poursuit l’entreprise après avoir été licencié pour avoir dénoncé le manque de précautions sanitaires

Etats Unis. Un ancien employé de McDonald’s poursuit l’entreprise pour des représailles et en particulier pour le fait d’avoir été licencié suite à sa dénonciation des préoccupations sanitaires relatives au COVID-19. Des employés continuent de déposer des plaintes concernant le manque de précautions sanitaires dans les restaurants de la chaîne.

#1684 Source chicago.suntimes.com

Etats-Unis : un rapport montre un taux d’infection au Covid 5,5 fois supérieur pour les personnes incarcérées que pour le reste de la population, et revient sur les révoltes qui se sont multipliées depuis mars 2020

Etats Unis. Selon un rapport, à ce jour, plus de 252 000 personnes incarcérées dans les prisons ont été infectées par le virus et au moins 1 450 personnes incarcérées sont décédées, soit un taux d’infection 5,5 fois supérieur à celui du reste de la population. Les révoltes se sont multipliées et le rapport en question en dénombre 106 de mars à juin 2020. L’analyse des données montre que ces révoltes ont eu lieu aussi bien dans les prisons fédérales et étatiques, les centres carcéraux pour mineurs et les centres de détention pour migrants, et ce dans 39 États. Ce sont les détenus des centres de détention d’immigrants qui se sont rebellés le plus fréquemment, avec 45 révoltes répertoriées dont trente-deux dans des prisons privées.

#1683 Source truthout.org

Espagne, Barcelone. : la circulation a été bloquée sur la Gran Via par des barricades de pneus enflammées, en soutien aux prisonniers et prisonnières en grève de la faim tournante dans plusieurs prisons

Espagne, Barcelone. La circulation a été bloquée sur la Gran Via, une des entrées principales de la ville, par des barricades de pneus enflammées, en soutien aux prisonnier-e-s en grève de la faim tournante dans plusieurs prisons. Un texte solidaire est à lire ici.

#1721 vu sur barcelona.indymedia.org

France : le rapport de Santé publique sur l’épidémie dénombre de nombreux clusters dans différents lieux d’enfermement

France. Le rapport de Santé publique France sur l’épidémie dénombre 80 clusters dans des établissements pénitentiaires, 104 dans les “communautés vulnérables” (qualifiées comme “gens du voyages et migrants en situation précaire”), 104 aussi dans des établissements de l’aide sociale à l’enfance, et plus de 1200 en milieu scolaire ou universitaire.

#1664 Source Santepubliquefrance.fr

Méditerranée : un naufrage au large de la Libye fait au moins 74 morts, les 47 survivants ont été ramenés à terre par les garde-côtes libyens et des pêcheurs

Méditerranée. Au moins 74 migrants sont décédés lors d’un naufrage au large de la Libye. 47 survivants ont été amenés à terre par les garde-côtes libyens et des pêcheurs, et pour le moment 31 corps ont été repêchés. Depuis le début de l’année, au moins 900 personnes se sont noyées en Méditerranée en essayant d’atteindre les côtes européennes, parfois parce que les opérations de secours ont été empêchées par diverses tracasseries administratives des Etats concernés. Plus de 11.000 rescapés ont été renvoyés en Libye.

#1662 Source Ouest-France.fr

France, Auvergne-Rhônes-Alpes : 4 000 élèves infirmiers de la région vont être mobilisés un mois dans les hôpitaux et les EHPAD

France, Auvergne-Rhônes-Alpes. 4000 élèves infirmiers et élèves masseurs-kinésithérapeutes de la région, qui est la région la plus touchée par la pandémie actuellement, vont être sous peu temporairement mobilisés pour venir en renfort des soignants face à l’épidémie de covid-19, dans les hôpitaux et dans les maisons de retraite. Le président de la région Laurent Wauquiez a annoncé que les élèves seraient embauchés un mois au SMIC pour faire “face à l’imminence du pic hospitalier”, mais pas nécessairement affectés dans des services covid. Par ailleurs, il a annoncé l’interruption des formations continues des personnels infirmiers “pour deux mois”, comptant sur le fait que cela pourrait “rapatrier immédiatement 600 professionnels vers les hôpitaux et les Ehpad”, tandis qu’un partenariat entre la région et Pôle Emploi pour orienter les chômeurs vers des formations d’aide-soignants sera mise en place.

#1661 Source Challenges.fr

France, Loche : 10 résidents de L’EHPAD sont décédés, et quasiment tous les autres résidents sont positifs au Covid

France, Loche. Considéré comme le plus gros cluster de la région d’Indre-et-Loire avec 179 cas positifs au Covid-19, sur 205 résidents, l’Ehpad de Puy Gibault à Loches compte désormais 10 décès. Les personnes âgées sont enfermées depuis le 16 octobre dans l’établissement, sans aucune visite autorisée, testées et isolées dans leurs chambres. Fin octobre, l’Agence régionale de santé (ARS) avait identifié 41 clusters dans les Ehpad en région Centre-Val de Loire.

#1660 Source Franceinfo régions

France : 106 organisations signent un texte contre la loi de “sécurité globale”

France. 106 organisations signent un texte contre la loi de « sécurité globale » qui doit être votée la semaine prochaine dénonçant le fait qu’elle permet la transmission des flux vidéo au centre de commandement en temps réel rendant possible une analyse automatisée des images, et notamment la reconnaissance faciale des manifestants et des passants (8 millions de visages sont déjà enregistrés par la police dans ses divers fichiers). Le projet de loi autorise aussi la surveillance par drones alors qu’elle a été interdite plusieurs fois par le Conseil d’Etat pendant le premier confinement. Ce projet de loi vise aussi à empêcher de filmer et de diffuser des images des policiers et des gendarmes si elles permettent leur identification. Enfin, l’article 26 veut autoriser l’accès des policiers et des gendarmes armés en dehors des heures de service à des établissements recevant du public. Voir la brève #1607

#1678 Source Laquadrature.net

Italie, Rome : la prison de Regina Coeli (1000 détenus pour 400 places) distribue seulement aujourd’hui des masques aux détenus en lutte depuis mars

Italie, Rome. La prison de Regina Coeli en plein centre de la ville enferme 1000 détenus pour une capacité maximale théorique de 400. Alors que les détenus sont en lutte pour obtenir des mesures de protection sanitaires depuis mars, ce n’est qu’aujourd’hui qu’ont été distribués des masques qui ne suffisent clairement pas à limiter la propagation du Covid. Les syndicats de matons ont demandé que les activités soient suspendues.

#1677 Source Réseaux sociaux

France, Argenteuil : depuis dix jours, de nombreux affrontements contre les forces de l’ordre ont lieu dans le quartier de la Zup avec des tirs de mortiers et de projectiles divers

France, Argenteuil. Depuis dix jours, de nombreux affrontements contre les forces de l’ordre ont lieu dans le quartier de la Zup à Argenteuil. La préfecture annonce deux policiers blessés et l’arrestation de sept personnes dont six mineurs. Des policiers sont quotidiennement visés par des tirs de mortier et des projectiles divers. Ces manifestations émeutières pourraient avoir un lien avec la mort de Sabri, décédé le 17 mai dernier dans un accident de moto-cross à Argenteuil impliquant des policiers. Le jeune homme aurait dû fêter ses 19 ans la semaine dernière. Sur les réseaux sociaux, des appels à mener des actions contre les forces de l’ordre ont circulé. La préfecture du Val-d’Oise a annoncé qu’elle allait prendre un arrêté préfectoral interdisant, la vente, le transport et l’utilisation de feux d’artifices et de pétards sur la voie publique.

#1676 Source actu.fr

France, Calais : un migrant d’origine érythréenne est hospitalisé dans un état inquiétant après avoir été touché au visage par un tir de LBD 40 lors d’une intervention de CRS dans un campement

France, Calais. Un migrant d’origine érythréenne a été touché au visage par un tir de LBD 40 lors d’une intervention de CRS dans un campement. Il est encore hospitalisé dans un état inquiétant. Le tir aurait eu lieu dans un moment de harcèlement policier contre les déplacements des migrants. La préfecture affirme que l’opération de police en question a eu lieu parce que des migrants s’affrontaient avec les forces de l’ordre en lançant des projectiles. L’une des deux personnes qui a accompagné le blessé jusqu’à l’ambulance a été ensuite interpellée par la police et “formellement reconnu comme étant l’un des auteurs du caillassage”, assure la préfecture. Jugé au tribunal judiciaire de Boulogne-sur-Mer, il a été condamné à sept mois de prison avec sursis.

#1687 Source streetpress.com

France : l’Unsa pénitentiaire demande la suspension de la distribution des colis de Noël aux détenus pour l’année 2020

France. L’Unsa pénitentiaire demande la suspension de la distribution des colis de Noël aux détenus pour l’année 2020, au motif que le contexte de la pandémie et l’alerte attentats vigipirate ne permettraient pas qu’ils soient suffisamment contrôlés. Cette mesure restreindrait encore plus les contacts avec l’extérieur des détenus, déjà fortement isolés par des mesures de “protection sanitaire” comme la limitation des parloirs, qui ne protègent pas les prisonniers de la diffusion du virus puisque 80 établissements pénitentiaires sont considérés comme des clusters…

#1675 Source www.ufap.fr

Ecosse : une étude constate que face à la pandémie, les soignants ont trois fois plus de risque que le reste de la population d’être hospitalisés

Ecosse. Une étude constate que face à la pandémie, les soignants ont trois fois plus de risque que le reste de la population d’être hospitalisés. Ces données ont été obtenues suite à l’étude de 160 000 travailleurs évoluant dans le domaine de la santé âgés de 18 à 65 ans, ainsi que 230 000 membres du foyer de ces soignants. Leurs proches sont aussi surexposés, bien qu’un peu moins. Les membres du foyer des soignants ont ainsi 2 fois plus de risque d’être admis à l’hôpital pour infection au Sars-CoV-2 que les autres travailleurs.

#1655 Source www.lalsace.fr

France : le parquet de Paris ouvre quatre informations judiciaires contre X, pour “mise en danger de la vie d’autrui”, “abstention volontaire de combattre un sinistre” et “homicides et blessures involontaires” à propos de la gestion de la crise sanitaire

France. Le parquet de Paris ouvre quatre informations judiciaires contre X, entre autres pour “mise en danger de la vie d’autrui”, “abstention volontaire de combattre un sinistre” et “homicides et blessures involontaires” à propos de la gestion de la crise sanitaire. Cinq mois après avoir ouvert une vaste enquête préliminaire, le pôle Santé publique du parquet de Paris a décidé de transmettre ses investigations à des juges d’instruction dans quatre informations judiciaires distinctes. Des perquisitions avaient eu lieu mi-octobre dans les bureaux d’Eouard Philippe, Agnès Buzyn, Olivier Véran, Sibeth Ndiaye et Jérôme Salomon.

#1653 Source Huffingtonpost

Royaume Uni : d’après de nouveaux chiffres diffusés dans la presse, on dénombre plus de 30 000 décès “supplémentaires” à domicile depuis le début de la pandémie

Royaume Uni. D’après de nouveaux chiffres diffusés dans la presse, on dénombre plus de 30 000 décès “supplémentaires” à domicile en Angleterre et au Pays de Galles depuis le début de la pandémie. Les décès “supplémentaires” ou «décès en excès» – sont le nombre de décès qui sont supérieurs à la moyenne pour la période correspondante des cinq années précédentes.

#1652 Source thecanary.co

Grèce : un homme de 25 ans d’origine afghane, père d’un enfant de 6 ans décédé en mer pendant la traversée vers l’île de Samos, se fait interpeller pour avoir mis la vie de l’enfant en danger

Grèce. Les autorités grecques arrêtent un homme de 25 ans d’origine afghane, père d’un enfant de 6 ans décédé en mer pendant la traversée vers l’île de Samos. Il est officiellement accusé avoir mis la vie de l’enfant en danger, crime qui lui fait encourir jusqu’à 10 ans de prison. Des associations de défense des migrants dénoncent une attaque directe au droit de demander l’asile.

#1651 Source washingtonpost.com

Iran : la presse et l’opposition dénoncent le fait que les autorités affament systématiquement les prisonniers politiques pour les forcer à faire de faux aveux et obtenir des déclarations publiques de repentance

Iran. La presse et l’opposition dénoncent le fait que les autorités affament systématiquement les prisonniers politiques pour les forcer à faire de faux aveux et obtenir des déclarations publiques de repentance. Le régime craindrait un nouveau soulèvement de la population. Les détenus ne disposent que de 10 à 12 cuillères de riz de mauvaise qualité par jour. Les prisons défendent cette situation en disant que les prisonniers peuvent acheter plus de nourriture au magasin de la prison alors qu’ils n’ont pour la plupart pas de revenus et ne peuvent pas obtenir d’argent de leur famille. L’eau fournie est contaminée, ce qui implique que les détenus doivent déjà acheter de l’eau à des prix délirants. D’autres méthodes de torture sont utilisées, comme l’enfermement de 70 personnes dans une cellule destinée à n’en contenir que 20, sans ventilation et avec une seule toilette entre elles, séparées par un simple « rideau sale », de sorte que l’odeur se répand dans toute la cellule. Elles peuvent y rester pendant des semaines. Ils ont le droit de sortir le matin au soleil de 7 à 8 heures à la condition de signer des aveux.

#1649 Source csdhi.org

France : un nouveau décret restreint un peu plus l’accès à la protection maladie des personnes étrangères

France. Un nouveau décret restreint un peu plus l’accès à la protection maladie des personnes étrangères. Le gouvernement s’est déjà attaqué à la protection maladie des demandeurs d’asile en instaurant un délai de carence, qui a durcit les conditions d’accès à l’aide médicale d’Etat (AME). Dans les premiers jours du re-confinement, il limite la prolongation des droits à la prise en charge des frais de santé par l’assurance maladie, ce qui concerne 800 000 personnes étrangères. Des associations de soutien aux immigrés dénoncent “une politique de découragement et d’usure administrative conduisant à priver des usagers-ères de toute protection maladie”, qu’elles considèrent comme une politique d’incitation au « non-recours » aux droits et aux soins.

#1692 Source france-assos-sante.org

France : un décret élargit la liste des critères déterminant les “personnes à risque” pour le droit au chômage partiel mais réduit drastiquement son usage en le limitant aux cas où le poste de travail ne peut pas être adapté

France. Après l’annulation du précédent texte par le Conseil d’Etat, un nouveau décret renouvelle la liste des critères de vulnérabilité (les “personnes à risque”) ouvrant droit au chômage partiel pour les salariés concernés. La liste des critères est étendue puisqu’y sont rétablis des critères qui avaient été supprimés avant l’été, mais le droit au chômage partiel est en fait réduit parce qu’il n’est validé que si l’employeur ne peut garantir des mesures de protection renforcée sur le lieu de travail. C’est toujours la mise au travail qui prime sur la protection sanitaire.

#1665 Source egora.fr

France : à l’occasion de la grève contre la gestion de la pandémie dans l’éducation, plusieurs manifestations ont eu lieu, ainsi que des tentatives de blocus de lycéens

France. A l’occasion de la grève contre la gestion par le Ministère de l’Education nationale de l’épidémie, plusieurs manifestations et rassemblements d’enseignants ont eu lieu à Paris, Bordeaux, Marseille, Nantes, Clermont-Ferrand, Toulouse, Montpellier et au Mans. Par ailleurs, des tentatives de blocus par les lycéens ont eu lieu à Paris, notamment dans les lycées Racine (8e), Louis-Armand (15e), Charlemagne (4e), Colbert (10e), Bergson (19e) ou encore Brassens (19e), mais aussi dans d’autres villes de France. Au lycée Rosa-Parks de Thionville (Moselle), des pétards et des feux d’artifices ont été lancés sur les flics, et des feux de poubelles ont été allumés. Dix mineurs ont été interpellés.

#1658 Source Actu.fr

France : le gouvernement annonce un million de tests rapides pour le personnel de l’éducation nationale tout en continuant d’affirmer que les contaminations sont moindres dans le système éducatif

France. Pour tenter de justifier le maintien des établissements scolaires, le gouvernement annonce pour la semaine prochaine un million de tests rapides pour les personnels de l’éducation nationale tout en affirmant contre toute évidence que les contaminations recensées au sein du système éducatif restent « en dessous des proportions qu’on rencontre dans le reste de la population ». Seuls les membres du personnel (enseignants, administratifs, surveillants) seront concernés, non les élèves. Les tests seront pratiqués par les infirmières scolaires sur la base du volontariat. “Les tests seront destinés à tous les établissements situés dans des zones où l’accès aux tests virologiques (RT-PCR) est tendu et lorsque des cas de Covid-19 sont apparus dans l’établissement”, souligne le ministère.

#1647 Source Leparisien.fr

France, Rochefort : Le fils d’une résidente d’un Ehpad dénonce une “prise d’otage” et entame une procédure judiciaire car les visites y sont à nouveau interdites depuis plus d’un mois

France, Rochefort. Le fils d’une résidente de l’Ehpad dénonce une “prise d’otage” et entame une procédure judiciaire parce que malgré les consignes gouvernementales, les visites y sont à nouveau interdites depuis plus d’un mois. La direction annonce un cluster de 35 malades testés positifs (19 résidents et 16 soignants).

#1646 Source Sudouest.fr

France : pour justifier ce confinement avec école et travail, le ministère de l’Education annonce des chiffres de contamination improbablement bas (moins de 4000 !) chez les jeunes scolarisés

France. Pour justifier ce confinement avec école et travail (avec écoles pour que le travail puisse continuer), le ministère de l’Education nationale annonce des chiffres de contamination improbablement bas chez les jeunes scolarisés. Blanquer a en effet évoqué 3 528 élèves atteints par le Covid-19 depuis le mois de septembre, et suggéré une stabilité des chiffres, alors que sur seulement 3 jours, entre le 2 et le 4 novembre, les autorités sanitaires annoncent 25 000 enfants et adolescents entre 0 et 19 ans testés positifs. Est-ce à dire que si peu d’entre eux seraient scolarisés ? Il faut dire que tout est fait pour que l’éducation nationale ne puisse pas comptabiliser les contaminations. Les remontées de cas ne se faisant qu’une fois par semaine, les délais entre le test et son résultat et le passage de 15 à 8 jours d’isolement invisibilisent totalement les contaminations. On est bien loin du fameux “triptyque” “tester, alerter, protéger” supposé justifier la possibilité du maintien de l’ouverture des établissements scolaires… Pire, les statistiques ministérielles, quand on les observe sur la durée depuis septembre, masquent la nette progression de l’épidémie chez les jeunes, dont témoignent les remontées des laboratoires.

#1644 Source Liberation.fr

France, Bourg en Bresse : des manifestations émeutières et des affrontements avec les forces de l’ordre ont eu lieu dans un quartier populaire de la ville

France, Bourg en Bresse. Des manifestations émeutières et des affrontements avec les forces de l’ordre ont eu lieu dans un quartier populaire de la ville. Entre 25 et 30 jeunes seraient impliqués d’après les voisins (qui ont manifestement joué le rôle de délateurs d’après ce qu’en dit la presse). Comme à Oyonnax, la police a été prise à partie dès son arrivée sur place et a répondu avec des tirs de flashball. « La consigne était de répondre avec fermeté », confirme la préfecture. Au moins 5 voitures ont été brûlées et sont littéralement détruites, avec à chaque fois le même procédé : un parpaing pour casser une vitre, de l’essence pour alimenter le feu et un bâton de feu d’artifice jeté dans l’habitacle.

#1643 Source Leprogres.fr

Grèce : dans le cadre du confinement institué depuis le 7 novembre, les établissements scolaires sont fermés et tous les cours sont supposés se tenir en distanciel

Grèce. Dans le cadre du confinement institué depuis le 7 novembre, les établissements scolaires sont fermés et tous les cours sont supposés se tenir en distanciel. Alors que la France, l’Angleterre, l’Allemagne ou l’Irlande gardent les collèges et lycées ouverts, la Roumanie, l’Italie, la Slovaquie, la Belgique ou encore l’Autriche les ont déjà fermés. Seules les maternelles et écoles primaires resteront ouvertes en Grèce.

#1642 Source Lefigaro.fr

France, Lyon : 8 lycéens ont été interpellés par la BAC au cours d’un blocage pour dénoncer l’insuffisance du protocole sanitaire

France, Lyon. 8 lycéens ont été interpellés (6 d’après la presse) au cours d’un blocage et d’une manifestation pour dénoncer l’insuffisance du protocole sanitaire mis en place dans leur établissement. Le proviseur a fait intervenir la BAC suite au blocus réussi des lycéens. La préfecture précise que les lycéens ont été arrêtés pour des insultes, des jets de projectiles et, pour l’une d’entre eux, des tags. Le communiqué des lycéens dans lequel ils décrivent et dénoncent les conditions de ces interpellations est à lire ici

#1641 Source 20minutes.fr

Grèce, Thessalonique : 62 nouveaux cas de covid ont été enregistrés dans la prison de Diavata, faisant de ce lieu d’enfermement un cluster géant où les soins de santé sont inexistants

Grèce, Thessalonique. 62 nouveaux cas de covid ont été enregistrés dans la prison de Diavata, faisant de ce lieu d’enfermement un cluster géant. Il s’agit de 56 prisonniers et 6 gardiens de prison qui ont pour le moment été testés positifs dans cette prison surpeuplée où les soins de santé sont inexistants. Il aura fallu plusieurs semaines pour que des tests soient effectués alors qu’un premier cas avait été détecté, laissant se répandre le virus parmi les détenus. Les prisonniers n’ont pas été autorisés à informer leurs familles. Les seules mesures prises ont été la distribution d’un masque et d’une paire de gants. Un gardien de prison a aussi été testé positif à la prison de Kassavetia, dans la ville de Volos. Aucun test n’a été effectué parmi la population carcérale ni parmi les gardiens. Des détenus ont été testés positifs aussi dans les prisons de Malandrino et de Corfou.

#1640 Source enoughisenough14.org

France, Bayonne : un hôpital mobile est installé pour palier à la saturation des services de réanimation

France, Bayonne. Un hôpital mobile est installé à Bayonne pour palier à la saturation des services de réanimation. La structure installée en 30 minutes est prévue pour répondre rapidement en cas d’attentat ou de catastrophe dite naturelle. Il s’agit d’un camion de 18 tonnes permettant le déploiement d’une structure de près de 70m2, équipée pour prendre en charge des patients de réanimation, beaucoup plus légère que les “hôpitaux de campagne” déployés au printemps avec l’armée.

#1638 Source Francebleu.fr

France : le gouvernement envisage un contrôle actif des mises en quarantaine avec une amende en cas de non-respect de l’isolement des personnes positives

France. Le gouvernement envisage un contrôle actif des mises en quarantaine avec une amende en cas de non-respect de l’isolement des personnes positives. Cette mesure est déjà en vigueur en Suisse, en Grande-Bretagne et dans plusieurs pays d’Asie. Des députés réclament aussi la réquisition de chambres d’hôtels avec obligation pour les malades de s’y confiner.

#1636 Source Ladepeche.fr

France, Rouen : des soignants de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, déjà fortement mobilisés pendant le premier confinement, alertent sur les répercussions psychologiques du prolongement de la pandémie et des modalités de sa gestion

France, Rouen. Des soignants de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, déjà fortement mobilisés pendant le premier confinement, alertent sur les répercussions psychologiques du prolongement de la pandémie et des modalités de sa gestion. Les cas de dépressions et de décompensations anxieuses nécessitant une intervention en urgence, ainsi que les tentatives de suicide se multiplient, avec un nombre important de jeunes patients. Il y a deux ans, des soignants de cette unité hospitalière avaient entamé une grève de la faim très médiatisée et obtenu la création de 30 postes. La même année, les Blouses noires y ont vu le jour, un groupe de soignants qui a essaimé un peu partout en France et qui proteste contre la fermeture de lits dans les hôpitaux psychiatriques.

#1634 Source francetvinfo

France : la nouvelle Loi de Programmation de la Recherche crée le délit d’occuper ou de pénétrer dans l’enceinte d’une université, puni d’un an de prison et de 7 500 euros d’amende

France. La nouvelle Loi de Programmation de la Recherche (LPR) vient d’être validée dans sa forme finale par la commission paritaire chargée de l’examiner. Elle suscite beaucoup d’oppositions, en particulier un amendement tardif qui vise à rendre illégale toute occupation d’université, y compris dans le cadre d’un mouvement social, avec la création d’un nouveau délit puni d’un an de prison et 7.500 euros d’amende et constitué par “le fait de pénétrer ou de se maintenir dans l’enceinte d’un établissement d’enseignement supérieur […] dans le but de troubler la tranquillité ou le bon ordre de l’établissement”. Le ministère de l’Enseignement supérieur assure de son côté que “cette mesure ne concerne en aucun cas les étudiants, mais les personnes extérieures aux établissements universitaires.”

#1669 Source Franceinter.fr

France, Ajaccio : un hypermarché Leclerc installe des “tunnels de désinfection” qui diffusent des ultrasons, des ultraviolets vaporisent un liquide “hypochloreux”

France, Ajaccio. Un hypermarché Leclerc installe des “tunnels de désinfection” pour rassurer sa clientèle. Les clients doivent faire prendre leur température puis passer au travers d’un portique diffusant des ultrasons, des ultraviolets et vaporisant un liquide “hypochloreux”. Des équipements similaires ont été disposés à l’entrée d’écoles ou d’universités en Iran, au Pakistan et en Ouzbékistan. En juin, un sas de désinfection a également été mis en place dans la résidence du président Vladimir Poutine par les autorités russes pour éviter toute contamination au coronavirus apportée par des visiteurs.

#1659 Source Nicematin.com

France : pour justifier le maintien de l’ouverture des écoles en dépit de la pandémie, Blanquer promet de les doter “d’outils numériques nouveaux” et notamment de “robots conversationnels”

France. Pour justifier son refus de fermer les écoles bien qu’elles constituent des lieux importants de circulation du virus, Blanquer promeut le “grand chantier de concertations et de mobilisation pour doter l’éducation d’outils numériques nouveaux” et affirme qu’un appel à projets a été lancé pour créer des “robots conversationnels” en particulier pour aider à l’apprentissage des langues.

#1657 Source Franceculture.fr

France, Bron : des affrontements ont éclaté dans le quartier du Terraillon, à Bron à proximité de Lyon

France, Bron. Des affrontements ont éclaté dans le quartier du Terraillon, à Bron à proximité de Lyon. Le maire dénonce de “très graves violences urbaines”. Les pompiers, appelés pour des départs de feux de poubelles ont été bloqués sur place et la police est intervenue, des heurts ont alors éclaté avec les forces de l’ordre, avec des tirs de feux d’artifice.

#1654 Source bfmtv

France, Pont l’Abbé : trois lycéens sont mis en examen pour avoir un lien avec le lancement d’un “engin explosif” sur un véhicule de gendarmerie pendant une manifestation lycéenne

France, Pont l’Abbé. Trois lycéens sont mis en examen pour avoir un lien avec le lancement d’un “engin explosif” sur un véhicule de gendarmerie au cours de la manifestation lycéenne qui a eu lieu devant le lycée Laënnec. Ils ont été interpellés le lendemain de la manifestation. Le parquet affirme que la fabrication aurait eu lieu la veille, en prévision du blocage de l’établissement. Les trois lycéens mineurs ont été laissés en liberté sous contrôle judiciaire et vont être convoqués devant un juge pour enfants.

#1639 Source letelegramme.fr

France : La création de demi-groupes est finalement préconisée dans les lycées par le gouvernement ; une grève nationale est prévue pour protester contre les incohérences de la gestion sanitaire des établissements

France. Après plusieurs consignes contradictoires qui ont conduit à diverses refontes totales des emplois du temps depuis la rentrée des vacances, le gouvernement préconise finalement la création de demi-groupes dans les lycées, reconnaissant qu’aucune distanciation n’était jusque là possible. Le choix du dispositif précis est laissé à l’appréciation des chefs d’établissements (dont beaucoup avaient refusé cette solution aux syndicats quelques jours plus tôt). Face aux incohérences et aux incertitudes de plus en plus présentes (comment va s’organiser l’enseignement à distance ? Comment les programmes et épreuves vont-ils être adaptés ? etc.), une grève nationale dite “sanitaire” est prévue mardi 10 novembre, et on peut s’attendre à de nombreux blocages de lycées par les élèves eux-mêmes.

#1637 Source Lesechos.fr

France, Allemagne : des malades nécessitant des soins intensifs sont transférés depuis les hôpitaux saturés vers d’autres régions ou pays, notamment vers l’Allemagne

France, Allemagne. Des malades nécessitant des soins intensifs sont transférés depuis les hôpitaux saturés vers des régions moins touchées pour le moment. Une vingtaine de malades du Covid-19 a déjà été transférée en avion médicalisé depuis la Provence-Alpes-Côte d’Azur vers la Bretagne, qui reçoit des patients de plusieurs régions. Les transferts de patients français en particulier du Grand Est vers l’Allemagne ont aussi repris, mais avec moins d’intensité qu’au printemps car les hôpitaux sont déjà plus encombrés par la deuxième vague.

#1635 Source Lemonde.fr

Danemark : tous les visons élevés au Danemark (entre 15 et 17 millions) ont été abattus suite à des risques de transmission d’une forme mutante de coronavirus

Danemark. Entre 15 et 17 millions de visons, ce qui constitue l’ensemble des élevages du Danemark, ont été ou vont être abattus. Des images montrent des cadavres entassés dans des hangars par des tractopelles. Cette décision prise par les autorités danoises fait suite à des risques de transmission de l’animal à l’homme d’une forme mutante du coronavirus.

#1650 Source Libération.fr

Russie, Sibérie : des vidéos montrent des empilements de cadavres s’empilant dans une morgue et un hôpital alors que la région est censé être très peu touchée

Russie. Une vidéo tournée le 25 octobre à Novokouznetsk, une ville sibérienne de 550 000 habitants par un employé de la morgue d’un hôpital montre ce qu’il appelle « la zone sale » dans laquelle des cadavres s’empilent dans un couloir, tous emballés dans des sacs en plastique comparables à de grands sacs-poubelle. « Vous voyez le tas », dit-il, d’un ton las. Il tente de se frayer un chemin. « On peut même tomber, poursuit-il, on est obligé de marcher sur des têtes. » Plusieurs salles sont ainsi remplies de cadavres. Une autre vidéo montre le même type d’images dans des sous-sols de l’hôpital n° 12 de la ville de Barnaoul (625 000 habitants), également en Sibérie. Ces images sont en contradiction totale avec le discours officiel qui comptabilise 13 morts depuis les débuts de l’épidémie pour cette région. Dans certains quartiers de Saint-Pétersbourg, l’écart entre le nombre de décès officiel et les incinérations pratiquées se compte en milliers. Vladimir Poutine s’en tient à son refus du confinement et délègue les dispositions précises aux autorités régionales qui se prononcent parfois en faveur de l’école et du travail à distance. À Moscou, l’arbitraire des décisions débouche sur des situations ubuesques comme l’annulation des titres de transport gratuits, une mesure qui serait destinée à empêcher les plus âgés de prendre le bus ou le métro.

#1620 Source Lepoint.fr