France, Paris : le refus de donner ses empreintes d’un interpellé de la manifestation antifasciste du 20 février est puni d’un mois de préventive avant son procès

France, Paris. L’audience d’un jeune homme placé en garde-à-vue suite à un contrôle de police avant la contre-manifestation s’opposant au défilé facho du groupe Génération Identitaire le samedi 20 février a donné lieu, dans l’attente d’un procès reporté au 29 mars 2021, à son incarcération immédiate à Fleury-Mérogis, dans l’unique but de le forcer à donner ses empreintes par commission rogatoire – ce qu’il avait refusé en GAV. En effet, alors que le fonds du dossier (qui n’a pas été abordé puisque la comparution immédiate a été refusée) était que le prévenu était porteur d’un cadenas de vélo et sa clé (devenant « port d’arme par destination » et « groupement en vue de commettre… »), et que son identité était certifiée par son passeport, l’incarcération suite au refus d’empreintes a été présentée comme normale, automatique. Selon la procureure, le Ministère Public qu’elle représentait ne pouvait être assuré de l’identité de quelqu’un si ses empreintes n’étaient pas comparées à celles contenues dans le FNAEG. Cette tentative de mettre la pression sur l’obtention des empreintes de tout un chacun, en criminalisant le refus de signalétique lors des GAV, semble de plus en plus présente dans le fonctionnement de la justice, alors même que le contexte de la pandémie avait fait dire au Garde des Sceaux en mars 2020 qu’il fallait chercher à diminuer la surpopulation carcérale, les prisons étant à risque de devenir très vite des clusters. Dans le même temps, les délais d’appel et de demande de mise en liberté sont étendus pour faciliter le travail de l’institution judiciaire, et rallonger d’autant la durée de détention des prisonniers. Une audience de DML aura lieu mercredi 3 février au TGI, à laquelle il est possible de venir assister en soutien. Un tract a été écrit à propos de cette affaire et en solidarité avec la personne inculpée, qu’il est possible de lire ici, et qui propose une discussion publique et ouverte à ce propos, afin de réagir au plus vite contre la tentative de normaliser l’incarcération suite au refus de signalétique. Continuons à refuser de participer à notre propre fichage !

#1916 Source divers

Présentation

Sont réunies ici toutes les informations que nous pouvons trouver concernant les lieux d’enfermement durant le confinement : prisons, centres fermés pour mineurs, centres de rétention administrative, zones d’attente, camps où sont enfermés les migrants et sans-papiers, mais aussi ehpad et hôpitaux psychiatriques. Certaines structures ou institutions (au sens large) peuvent aussi du jour au lendemain se carcéraliser et constituent déjà des lieu où la gestion de l’État se fait très pressante pour ceux qui s’y retrouvent, c’est le cas des foyers de travailleurs ou des foyers gérés par l’Aide sociale à l’enfance, mais nous examinerons aussi tout ce qui peut filtrer des ravages de l’enfermement dans le cadre de la famille, qui touche déjà nombre de femmes et d’enfants, ainsi que les populations les plus fragiles, à la merci de la gestion par les flics de la crise sanitaire : les populations les plus précaires, les populations des bidonvilles, les personnes sans domiciles fixes. A travers la question de l’enfermement dans le confinement, nous cherchons à rendre compte de ce que fait la gestion de l’État à ceux qui sont ou se retrouvent le plus à sa merci. C’est pourquoi seront aussi inclues les informations qui concernent la gestion des corps post mortem, car c’est aussi avec ces données qu’on peut comprendre à la fois l’ampleur de ce qui se passe et les différentes formes que prend cette gestion. Nous avons conscience que l’angle que nous choisissons est partiel : nous ne répertorions pas ici l’intégralité des infos concernant les révoltes ou les attaques contre la répression et le contrôle qui accompagnent la gestion du confinement, avec lesquelles nous sommes bien sûr plus que solidaires. Mais, dans la situation particulière qui n’a pas encore fini de durer, il nous semble pertinent de mettre en évidence ce qui se passe à travers cet axe là. Et, plus généralement, de comprendre comment se passe la gestion d’Etat dans les lieux où il n’y a plus aucun contact direct des personnes enfermées avec aucun extérieur.

Continuer la lecture de « Présentation »

Birmanie : les manifestations contre le putsch militaire se poursuivent malgré la répression; face aux balles en caoutchouc, canons à eaux et lacrymos, les manifestants déploient une immense bâche

Birmanie. Les manifestations contre le putsch militaire du 1er février se poursuivent malgré la répression de la junte. Mardi, la police et l’armée ont utilisé des balles en caoutchouc, canons à eaux et des gaz lacrymogènes contre la foule. Les manifestants développent des techniques pour s’en prémunir comme ces immenses bâches de plastique que les manifestant déploient au dessus des cortèges.

#1915 vu sur franceculture.fr

France, Moselle : alors que la région fait face à de nombreux cas de variants, la préfecture estime que les mesures prises «apparaissent à ce jour suffisantes» et confirme que les écoles restent ouvertes

France, Moselle. Alors que plusieurs élus réclamaient des mesures plus strictes, dont la fermeture anticipée des écoles, face notamment aux nombreux cas de variant sud-africain, la préfecture estime que les mesures prises «apparaissent à ce jour suffisantes» et confirment que les écoles restent ouvertes. 300 tests ont révélé les mutations brésilienne et sud-africaine en quelques jours seulement, et sans identification de cluster. « Depuis quelques jours, la situation devenait incompréhensible, d’après le président de la région, par ailleurs médecin urgentiste. L’incidence y est de 400 positifs pour 100 000 habitants, avec une forte augmentation chez les jeunes. » Lors de son déplacement vendredi, Olivier Véran avait annoncé une intensification du dépistage et un contact-tracing renforcé ainsi que la livraison de 2 000 doses de vaccins supplémentaires pour accélérer l’immunisation de la population ce week-end.

#1913 vu sur leparisien.f

France : alors que les variants se diffusent rapidement, le ministère de l’Education Nationale change en catimini la conduite à tenir en cas de variant au sein d’un établissement pour éviter les fermetures

France. Alors que les cas explosent dans les établissements scolaires, qu’il est avéré désormais que les enfants sont et contaminés et contaminants, le Ministère de l’Education Nationale change en catimini la conduite à tenir en cas de variant au sein d’un établissement. Alors que la zone A est en vacances et que ces données ne concernent donc que les zones B et C, on constate une une hausse de 1606 cas en 24h pour les élèves et 217 pour les personnels. C’est le moment que choisit le Ministère pour publier un rectificatif : alors que depuis peu, tout cas de Covid-variant anglais amenait immédiatement la fermeture de la classe et l’éviction des enseignants, il est désormais précisé qu’un seul premier cas ne justifie finalement pas de fermeture de classe, ni chez les élèves, ni chez les enseignants. Ces dispositions sont contraires à toutes les préconisations des spécialistes face aux nouveaux variants.

#1912 vu sur blogs.mediapart.fr

Grèce : alors que le gouvernement vient d’instaurer une police spéciale dans les universités dite “brigade de protection”, les manifestation étudiantes se poursuivent et s’intensifient.

Grèce. Alors que le gouvernement vient d’instaurer une police spéciale dans les universités dite “brigade de protection”, les manifestation étudiantes se poursuivent et s’intensifient. Les députés grecs ont voté à la majorité le texte instaurant une force spéciale pour patrouiller sur les campus, constituée d’un millier de policiers, sans arme à feu, mais munis de matraques et de sprays anti-agression. Des milliers de personnes bravent chaque semaine l’interdiction de manifester.

#1905 vu sur lemonde.fr

France, Montgenèvre : de nombreux migrants interceptés dans la montagne racontent comment les forces de l’ordre refusent de prendre en compte leur demande d’asile et les refoulent immédiatement vers l’Italie

France, Italie. De nombreux migrants interceptés dans la montagne, côté français vers Montgenèvre racontent que les forces de l’ordre refusent de prendre en compte leur demande d’asile et les refoulent immédiatement vers l’Italie voisine. La Police aux frontières est autorisée à contrôler les papiers des personnes entrant sur le territoire français, elle peut donc expulser toute personne en situation irrégulière. On parle dans ce cas de “non admis”. En revanche, elle ne peut expulser un étranger qui demande l’asile. Dans ce cas précis, la Police aux frontières doit alors enregistrer la demande d’admission au titre de l’asile et transmettre le dossier au ministère de l’Intérieur, compétent pour accepter ou refuser l’entrée en France, basant sa décision sur avis de l’Ofpra. Le comportement des policiers français qui refouleraient les migrants en quelques heures sans les laisser demander l’asile, serait très fréquent, à l’instar de ce qui se passe sur les côtes libyennes et grecques. D’après une association locale, loin d’être découragés par les pushbacks, les migrants prennent de plus en plus de risques et empruntent des chemins de plus en plus escarpés.

#1911 vu sur infomigrants.net

France, Indre et Loire : la préfecture autorise la chasse en dehors des horaires de couvre-feu pour les chasseurs participant “à la régulation du grand gibier”

France, Indre et Loire. La préfecture autorise la chasse en dehors des horaires de couvre-feu, dérogation réservée aux chasseurs participant “à la régulation du grand gibier”. La préfète justifie cette décision en expliquant que « le couvre-feu à 18h peut perturber l’organisation des chasses, notamment lorsque les participants résident à une grande distance du lieu d’action de chasse. » Chasser fait donc désormais partie des motifs dérogatoires dans ce département sous la forme de la case numéro 6 soit « déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ».

#1906 vu sur ouest-france.fr

Méditerranée, Europe : l’agence Frontex est à nouveau mise en cause pour n’avoir pas déclaré la plupart des lobbyistes avec lesquels elle est en contact, en particulier dans la surveillance l’armement

Méditerranée, Europe. L’agence européenne de protection des frontières Frontex est à nouveau mise en cause pour n’avoir pas déclaré près de 72% des lobbyistes avec lesquels elle aurait pris contact en 2018 et 2019, en particulier ses liens avec l’industrie de la surveillance et de l’armement. Frontex est une organisation destinée à grandir avec un budget en hausse constante (5,6 milliards prévus pour 2021-2027) pour intensifier ses opérations aux frontières extérieures de l’espace Schengen. Ses effectifs doivent par ailleurs progressivement augmenter, avec 10 000 agents prévus en 2027. En plus de l’enquête concernant les refoulements de migrants en Grèce et en Lybie, l’Agence fait aussi face à des accusations de fraude et de harcèlement envers des membres du personnel.

#1908 vu sur francais.rt.com

France : les clusters se multiplient dans les hôpitaux, avec environ 3/4 des CHU qui font état d’au moins un cluster dans leurs murs début février

France. Tandis que la conférence de presse sur la situation sanitaire du jeudi 04/02 déclare que le gouvernement cherche encore le plus possible à éviter tout confinement généralisé pour sauver l’économie, les clusters se multiplient dans les hôpitaux. Il n’y a pas encore de chiffres à ce jour, mais le Collectif inter-hôpitaux (CIH), dans un communiqué du 24 janvier, s’alarme de voir des soignants « massivement contaminés ». Du côté des centres hospitaliers universitaires (CHU), ce sont environ trois quarts des établissements qui font état d’au moins un cluster dans leurs murs, début février, d’après la conférence des présidents de CME, qui a fait le point sur la situation de 24 CHU (sur la trentaine existant dans le pays). Avec, en général, trois à cinq soignants touchés par cluster, mais jusqu’à 15 à 20 soignants dans quatre établissements.

#1883 Source lemonde.fr

France : 3500 personnes ont été contrôlées en une soirée et 339 verbalisations ont été distribuées en Ile-de-France suite à l’annonce du renforcement des contrôles du couvre-feu

France. Suite aux annonces gouvernementales d’un renforcement des contrôles du couvre-feu, 3500 personnes ont été contrôlées en une soirée et 339 verbalisations pour défaut d’attestation ou non-port du masque ont été distribuées en Ile-de-France. 800 policiers et gendarmes ont été mobilisés pour ces opérations de contrôles, parfois spectaculairement déployés sur le périphérique (où le déploiement lui-même cause les bouchons qui causent les retards…) ou dans les supermarché quelques minutes après 18h. Au total, 177.000 amendes pour non respect du couvre-feu ont été dressées depuis l’instauration du couvre-feu le 15 décembre.

#1888 Source rmc.bfmtv.com

Etats-Unis, Saint Louis : pour la troisième fois ce mois-ci, des prisonniers du St Louis Justice Center se sont révoltés contre la gestion de la pandémie

Etats Unis, St Louis. Plus d’une centaine de prisonniers du St Louis Justice Center se sont rassemblés au 4ème étage de la prison, ont allumé des incendies, provoqué des inondations et jeté du mobilier et des matelas à l’extérieur. Pour la troisième fois ce mois-ci, ils protestent contre la gestion de la pandémie et les restrictions qui ont limité les visites ainsi que contre les procédures judiciaires bloquées. Des manifestants se sont rassemblés de l’autre côté de la rue et certains ont utilisé des débris pour barricader la porte d’entrée. Les dégâts sur le bâtiments sont assez importants et un maton a été blessé.

#1893 Source www.chicagotribune.com

Maroc, Fnideq : des manifestations émeutières ont eu lieu près de la frontière avec l’enclave espagnole de Ceuta pour protester contre la dégradation de la situation économique

Maroc, Fnideq. Des manifestations émeutières ont eu lieu près de la frontière avec l’enclave espagnole de Ceuta pour protester contre la dégradation de la situation économique. Les autorités marocaines ont fermé la frontière avec l’Espagne, ce qui a renforcé les affrontements, et ont procédé à des arrestations massives dont plusieurs figures des partis d’opposition.

#1891 Source www.aps.dz

Lybie, Méditerranée : plus de 1 000 personnes ont tenté de fuir la Libye en 24 heures, la plupart d’entre eux ont été rapidement interceptés et ramenés à terre

Lybie, Méditerranée. Alors que près de 300 migrants sont actuellement secourus sur l’Ocean Viking et l’Astral 45, plus de 1 000 personnes ont tenté de fuir la Libye en 24 heures. La plupart d’entre eux ont été rapidement interceptés par les garde côtes lybiens et ramenés à terre. Plus le temps s’améliore, plus il y a de départs, sur des bateaux de plus en plus dangereux. Sea Watch a déclaré que jeudi était “l’un des jours les plus chargés que nous ayons eu depuis longtemps, peut-être même depuis des années”. Plusieurs sauvetages sont en cours, et de nombreux bateaux vides sont repérés en mer.

#1892 Source thecivilfleet.wordpress.com

Le Portugal est submergé par la troisième vague de l’épidémie et appelle à l’aide au niveau international, le système hospitalier étant par endroits saturé

Portugal. Relativement épargné au printemps dernier, le Portugal est submergé par la troisième vague de l’épidémie. Le système hospitalier est, par endroits, saturé. Plus de la moitié des treize mille victimes du coronavirus sont mortes depuis le début de l’année. Face à la saturation des hôpitaux, le pays appelle à l’aide au niveau international. L’Allemagne a déjà envoyé sur place huit médecins, dix-huit infirmières et un important stock de matériel médical.

#1887 Source tf1.fr

Danemark : le gouvernement annonce la création d’un passeport numérique qui permettrait de ne pas être soumis à certaines restrictions (de déplacement, de sorties dans des lieux accueillant du public)

Danemark. Le gouvernement annonce un “coronapas”, un passeport numérique qui, en plus de déclarer si la personne est vaccinée contre le coronavirus, pourrait être accordé aux porteurs d’anticorps ainsi qu’aux personnes testées négatives. Dans un premier temps, un certificat vaccinal sera délivré pour les voyages d’affaire à l’étranger. Mais, dès le printemps, une application mobile devrait permettre aux Danois de confirmer leur statut immunitaire, afin de lever des restrictions : il serait possible, muni de son passeport numérique, de manger au restaurant, d’assister à un concert ou à d’autres événements publics. En attendant son lancement « dans trois ou quatre mois », le Danemark va délivrer, dès la fin février, un certificat aux personnes ayant reçu les deux doses du vaccin contre le coronavirus. Il pourra être téléchargé sur le portail de santé électronique « Sundhed », où chaque Danois dispose d’un compte lui permettant de gérer son dossier médical, de s’inscrire pour un test et d’y recevoir ses résultats. Directrice adjointe de la Confédération des industries, Henriette Soltoft, explique : « Vous faites un test négatif le matin, les informations affluent sur votre téléphone portable et vous pouvez aller au restaurant le soir, en scannant votre code QR, qui permet de garantir que vous n’êtes pas contaminé. »

#1882 Source directmedia.fr

France, Rennes : un cluster a été identifié au commissariat avec 22 policiers positifs

France, Rennes. Un cluster a été identifié au commissariat avec 22 policiers positifs. Une trentaine sont considérés cas contact et ont été placés à l’isolement. Ces clusters sont identifiés car l’ARS organise des dépistages massifs réalisés par un laboratoire sur place, au commissariat. À chaque fois, une soixantaine d’agents sont testés. Ce dispositif ressemble à ce qui a été annoncé dans les établissements scolaires mais qui n’a toujours pas été réellement déployé.

#1890 Source amp.ouest-france.fr

France : le Conseil d’Etat valide « l’éloignement » des journalistes lors des évacuations de camps de migrants

France. Le Conseil d’Etat valide « l’éloignement » des journalistes lors des évacuations de camps de migrants. Le juge des référés déboute deux journalistes qui se plaignaient de n’avoir pas pu pénétrer à cinq reprises dans les périmètres de sécurité entourant des opérations d’évacuation dans les régions de Calais et de Dunkerque les 29 et 30 décembre. Le Conseil d’Etat considère donc que les périmètres de sécurité mis en place par la police lors des évacuations de camps de migrants, qui ont pour conséquence de tenir à distance les journalistes, ne portent pas une atteinte excessive à la liberté de la presse.

#1889 Source nouvelobs.com

Etats-Unis : une nouvelle étude montre que les personnes d’origine amérindienne ont deux fois plus de risque de mourir du Covid que les autres aux Etats-Unis

Etats Unis. De nouveaux chiffres obtenus dans le cadre du projet “Color of Coronavirus” montrent que les personnes d’origine amérindienne ont deux fois plus de risque de mourir du Covid que les autres aux Etats Unis. D’après les statistiques ethniques autorisées outre atlantique, un Amérindien sur 475 est mort de Covid depuis le début de la pandémie, contre un sur 825 Américains blancs et un sur 645 Noirs américains. Le véritable nombre de morts est sans aucun doute beaucoup plus élevé, car plusieurs États et villes fournissent des données inégales ou inexistantes concernant cette communauté. Le mois dernier a été le plus meurtrier à ce jour aux États-Unis, avec 958 décès d’Autochtones enregistrés – une augmentation de 35% depuis décembre, une augmentation plus importante que pour tout autre groupe (10% d’augmentation au cours de la même période). Les communautés du Mississippi, du Nouveau-Mexique, de l’Arizona, du Montana, du Wyoming et des Dakotas ont été les plus durement touchées. La situation pourrainbh,n t s’aggraver avec l’arrivée probable des variants. Dans le Montana par exemple, la tribu Cheyenne du Nord a perdu jusqu’à présent environ 50 morts du Covid, soit 1% de sa population totale de 5000 personnes. L’inquiétude augmente du fait que les personnes qui meurent sont bien souvent les plus âgées donc aussi celles qui sont détentrices de la cohésion communautaire et des langues et des traditions. En conséquence, face au choix du déroulement de la campagne vaccinale, les chefs tribaux ont décidé de donner la priorité à ceux qui parlent les langues indiennes, aux côtés des travailleurs de première ligne et des plus âgés.

#1886 Source theguardian.com

France : durant le premier confinement plus d’un tiers des personnes handicapées craignaient de ne pas bénéficier des mêmes soins que les autres si elles avaient le Covid, et ce à raison étant donné diverses pratiques et consignes médicales

France. Une étude montre que durant le premier confinement, plus d’un tiers des personnes handicapées craignaient de ne pas bénéficier des mêmes soins que les autres, si elles contractaient le Covid-19. Lors de la première vague, la logique bénéfice-risque a conduit certains hôpitaux, engorgés, à demander à des établissements de garder leurs résidents handicapés, y compris alors qu’ils avaient besoin de soins d’urgence. La réanimation est considérée comme très éprouvante pour le patient (les soignants la comparent à un marathon), et avant d’admettre quelqu’un on établit son “score de fragilité clinique”. Concrètement, l’équipe médicale prend de manière collégiale cette décision en se basant sur la volonté du patient et le bénéfice de la réanimation par rapport aux risques. Elle s’appuie, entre autres, sur son âge, ses comorbidités, son état neurocognitif mais aussi ce score de fragilité clinique. Le score 1 correspond à « très en forme ». À 8, la personne est « en état de dépendance complète à l’approche de la fin de vie ». Ce score sert aussi à prioriser les prises en charge en cas de surcharge des services. Plus la pression sur l’hôpital s’accroît, plus le score de fragilité clinique recommandé pour accéder aux soins de réa est bas. La question des consignes formelles ou informelles qui ont été données aux hôpitaux pendant le pic épidémique est encore posée à ce jour. « Il n’y a pas eu de doctrine ministérielle ou régionale officielle recommandant d’opérer une régulation fondée sur l’âge », souligne la commission d’enquête parlementaire sur le Covid-19. Mais « une forme de régulation » basée sur ce critère « a parfois pu être opérée ». Alors qu’Olivier Véran affirmait en avril que « Le handicap ne doit pas être un critère de refus de soins. », des personnes handicapées ont pourtant été victimes de la saturation des hôpitaux dans les régions les plus touchées. Le directeur général d’une association gestionnaire du Haut-Rhin en a témoigné dans la presse que l’Agence régionale de santé le lui avait « fait comprendre clairement ». Les hôpitaux étant débordés, il devait garder ses résidents atteints du Covid-19. Six ont certes pu y entrer. Mais entre le 22 mars et le 3 avril, cinq sont morts au sein de sa Maison d’accueil spécialisée.

#1886 Source faire-face.fr

Allemagne : 4 länder sur 16 ont commencé à mettre en place des structures pour enfermer les personnes ne respectant pas leur quarantaine à domicile obligatoire, une personne y est actuellement enfermée

Allemagne. 4 Länder sur 16 ont commencé à mettre en place des structures pour enfermer les personnes ne respectant pas leur quarantaine à domicile obligatoire. Pour l’instant, il s’agit de 9 chambres d’hôpital sous surveillance dans le Bade-Wurtemberg, d’un centre de détention juvénile reconverti dans le Schleswig-Holstein, d’un centre de détention pour migrants accommodé dans le Brandebourg et d’un ancien centre d’accueil pour réfugiés en Saxe. Selon les informations de la presse locale, une personne fait actuellement l’objet d’un isolement forcé dans un de ces centres. C’est un juge qui peut décider d’enfermer quelqu’un le temps d’une quarantaine, décision qui doit intervenir après un avertissement et une amende.

#1894 Source francetvinfo.fr

Etats Unis, Houston : un plus grand nombre de migrants traversent la frontière avec le Mexique avec le changement de présidence et les détentions prolongées dans des établissements de courte durée se multiplient.

Etats Unis, Houston. Un plus grand nombre de migrants ont traversé la frontière américano-mexicaine au cours des premières semaines de l’administration Biden et les détentions prolongées dans des établissements de courte durée se multiplient. Beaucoup ont attendu un an ou plus dans le cadre du programme «Rester au Mexique» de Trump qui oblige les demandeurs d’asile à rester au sud de la frontière pendant qu’un juge examine leur cas. La plupart des postes de la patrouille frontalière ne sont pas conçus pour servir les enfants et les familles ou pour retenir les gens à long terme. Pour faire face à ce nouvel afflux, l’agence a rouvert mardi une grande installation de tentes dans le sud du Texas pour accueillir les familles et les enfants d’immigrants. Dans un communiqué la semaine dernière, les douanes américaines et la protection des frontières ont déclaré que certaines de ses installations avaient atteint la «capacité maximale de rétention de sécurité». Un femme et son nouveau né ont par exemple été emmenés par des agents fédéraux le lendemain de l’accouchement dans un centre de détention que les immigrants appellent souvent la «glacière» qui regroupent beaucoup de femmes et d’enfants, dormant sur des tapis au sol, sans précautions sanitaires suffisantes et avec les lumières allumées 24 heures sur 24. Les centres de détention à long terme pour les enfants qui traversent seuls la frontière sont pleins à 80%. US Health and Human Services, qui gère ces centres, rouvrira dès lundi une installation de pointe dans un ancien camp pour les travailleurs des champs pétrolifères à Carrizo Springs, au Texas pour environ 700 adolescents. Une loi est entrée en vigueur au Mexique pour interdire la détention d’enfants dans les centres de détention pour migrants, mais le ministère mexicain des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que les accords avec les États-Unis pendant la pandémie restaient «aux mêmes conditions».

#1909 vu sur apnews.com

France : un ressortissant algérien pourtant libéré sur décision judiciaire a été maintenu en rétention pendant 56 jours

France. Un ressortissant algérien pourtant libéré sur décision judiciaire a été maintenu en rétention pendant 56 jours. Il avait placé en rétention le 2 novembre au CRA du Mesnil Amelot suite à une OQTF, mais le 4 novembre, l’OQTF est annulée par le tribunal administratif de Melun. Il aurait dû être alors immédiatement libéré mais il ne sortira de rétention que le 31 janvier, à l’expiration du délai maximal possible sous ce statut. Il a immédiatement pu récupérer le titre de séjour provisoire auquel il avait droit. Son maintien en rétention s’explique par les recours lancés par la préfecture de Seine-Saint-Denis et la Cour d’appel de Paris. Ces deux instances ont demandé l’annulation de sa remise en liberté. Mais en tout état de cause, il aurait dû être libéré entre les deux procédures car un appel ne peut suspendre l’exécution de la décision annulant l’OQTF. Cette détention délirante s’explique par l’emballement actuel de la machine à enfermer les étrangers en situation irrégulière, qui sont systématiquement maintenus en rétention même si les expulsions ne peuvent pas avoir lieu… et même si leur OQTF est annulée !

#1881 Source infomigrants.net

France : les clusters se multiplient dans les établissements pénitentiaires tandis que la population carcérale continue d’augmenter, les matons positifs ou cas contacts sont incités à venir travailler

France. Les clusters se multiplient dans les établissements pénitentiaires (Fresnes, Réau, et Nanterre en région parisienne, Écrouves en Meurthe-et-Moselle, Seysse…), et les libérations promises pour désengorger les lieux d’enfermements dont aucun ne met en place de dispositions efficaces contre la propagation du virus se font plus que rares. La Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté évoque «des chiffres affolants» et appelle le garde des Sceaux à envisager «de nouvelles mesures d’allègement de la surpopulation carcérale». Au 26 janvier, on dénombre 141 cas positifs parmi les détenus, et 240 chez les personnels selon l’AP. Les détenus affluent de nouveau en prison. La population carcérale frôle désormais les 63.000 personnes, avec un nombre de matelas au sol qui dépassait les 600 en décembre. D’après plusieurs syndicats, les agents, même cas contact, sont incités à venir travailler. Fresnes a recensé 68 contaminations jeudi parmi les détenus. Les malades sont isolés dans une aile «sous cloche» et les autres ne sortent que pour la promenade et les visites aux parloirs, séparés de leurs proches par une vitre plexiglas.

#1897 Source lefigaro.fr

Honduras, Etats-Unis : plus de la moitié du convoi de 7000 migrants parti du Honduras ont été refoulés au Guatemala par un énorme dispositif policier, d’autres ont été dispersés, un second convoi pourrait partir le 14 février

Honduras, Etats Unis. Le 15 janvier dernier, plus de 7000 migrants ont quitté le Honduras où les ouragans récents ont empiré encore la misère, pour entrer aux États-Unis. Plus de la moitié d’entre eux ont été refoulés au Guatemala suite à des affrontements après le déploiement d’un énorme dispositif policier. Les autres se sont dispersés en petits groupes dont certains parviendront peut-être jusqu’à la frontière avec les Etats unis en traversant le Mexique. Un autre convoi pourrait partir le 14 février. Si le Mexique a durci sa politique contre les migrants d’Amérique centrale, l’attitude du nouveau gouvernement américain reste encore incertaine, et l’espoir d’un changement de politique migratoire motive beaucoup de ces départs.

#1895 Source www.lapresse.ca

Liban, Tripoli : les émeutes se poursuivent depuis plusieurs jours contre le confinement en cours et la dégringolade économique conduisent à des affrontements nocturnes quotidiens avec les forces de sécurité

Liban, Tripoli. les émeutes se poursuivent depuis plusieurs jours contre le confinement en cours et la dégringolade économique conduisent à des affrontements nocturnes quotidiens avec les forces de sécurité que la presse qualifie comme « De véritables scènes de guerre ». Plus de 250 blessés ont été comptabilisés en quatre jours. Un jeune homme est décédé de ses blessures par balles suite aux tirs de la police. Les protestataires se sont attaqués au bâtiment de la municipalité de Tripoli et beaucoup d’autres bâtiments publics ont été ciblés par des cocktails Molotov.

#1867 vu sur lemonde.fr

Chine : les passagers qui arrivent de l’étranger en Chine doivent se soumettre à un nouveau test de dépistage du Covid-19, effectué non plus dans le nez ou la gorge, mais dans le rectum

Chine. Les passagers qui arrivent de l’étranger en Chine doivent se soumettre à un nouveau test de dépistage du Covid-19, effectué non plus dans le nez ou la gorge, mais dans le rectum. La mesure s’applique aussi, de plus en plus fréquemment en Chine, aux habitants des zones considérées à haut risque. Le coronavirus reste présent plus longtemps dans l’anus que dans les voies respiratoires et le dépistage rectal permettrait donc d’augmenter le taux de détection des personnes infectées, notamment par les nouveaux variants. A ce nouveau test les autorités ont ajouté un durcissement de la quarantaine, jusqu’à quatre semaines selon les villes.

#1869 vu sur francetvinfo.fr

Brésil : une enquête du Collège de santé publique de l’Université de São Paulo démontre “l’existence d’une stratégie institutionnelle de propagation du virus, promue par le gouvernement brésilien sous la direction du président de la République”

Brésil. Une enquête sur les directives émises par le gouvernement de Bolsonaro concernant la pandémie de Covid-19 menée par le Centre de recherche et d’études en droit de la santé publique (CEPEDISA) du Collège de santé publique (FSP) de l’Université de São Paulo (USP) et Conectas Direitos Humanos démontre ‘l’existence d’une stratégie institutionnelle de propagation du virus, promue par le gouvernement brésilien sous la direction du président de la République.” Cette analyse de la production d’ordonnances, de mesures provisoires, de résolutions, d’instructions normatives, de lois, de décisions et de décrets par le gouvernement fédéral, ainsi qu’une étude des discours publics du président explique pourquoi le Brésil se trouve être l’un des pays les plus touchés par Covid-19 (plus de 2120000 décès) sans avoir actuellement de programme de vaccination avec un calendrier fiable. L’objectif de relancer l’activité économique le plus tôt possible et à n’importe quel prix serait à l’origine de ces décisions ayant abouti à cette diffusion du virus. Le gouvernement Bolsonaro est particulièrement mis en cause pour sa politique vis à vis des populations autochtones en Amazonie. Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP) a ordonné à la Police fédérale des routes (PRF) de surveiller les réseaux sociaux pour identifier les publications “défavorables ” sur le sujet. Depuis début janvier, l’Etat d’Amazonas fait face à une pénurie d’oxygène et un effondrement de son système de santé. Les patients ont dû être transférés vers d’autres États pour obtenir des soins adéquats.

#1865 vu sur english.elpais.com

France, Mayotte : la préfecture recrute des navires privés pour surveiller les frontières de l’île et stopper les migrants.

France, Mayotte. La préfecture recrute des navires privés pour surveiller les frontières de l’île et stopper les migrants. Face aux critique, la préfecture annonce qu’il s’agit d’une collaboration « temporaire », alors qu’elle a convié les sociétés nautiques (clubs de plongée, tour-opérateurs et croisiéristes, etc.) à « une réunion d’information sur la protection des frontières » pour trouver des volontaires pour surveiller les eaux françaises face aux embarcations de migrants venus des îles voisines des Comores.

#1904 vu sur mediapart.fr

France : avec le développement du télé travail, de nouveaux métiers se développent comme ambianceurs de visio-conférences, ou barman à distance chargé d’animer des “apéros” entre collègues

France. Avec le développement du travail et des réunions en distanciel, de nouveaux métiers se développent comme ambianceurs de visio conférences, ou barman à distance chargé d’animer des “apéros” entre collègues. Il s’agit de maintenir la «culture d’entreprise» malgré le télétravail. Les entreprises créent ainsi des rendez-vous à mi-chemin entre l’apéro virtuel entre amis et la réunion. Sur l’écran, un animateur se tient devant un comptoir numérique, entouré d’une mosaïque de collègues connectés. La session d’une à quatre heures commence par un «social bonjour», salut collectif cacophonique pour essayer de mettre de l’ambiance. Puis la coutume est de chanter «joyeux anniversaire». Si aucun participant n’est né ce jour-là, on cherche le collègue qui le fêtera bientôt : c’est le «joyeux presque anniversaire». « Ce sont des trucs cons qui marchent et qui cassent les barrières physiques», sourit Renaud Seligmann à l’origine du concept, qui a séduit depuis son lancement il y a neuf mois, une cinquantaine d’entreprises comme Accor ou Canal+. Les participants, répartis en petits groupes, enchaînent les jeux toutes les cinq minutes. Les chiffres trop rébarbatifs sont présentés sous la forme de quiz. Selon la “culture de la boîte”, les participants devront reproduire une chorégraphie, écrire un poème, ou faire trente pompes en chantant.

#1903 vu sur liberation.fr

Pérou, Cajamarca : la communauté autochtone Awajún rapporte une augmentation des décès dus au COVID-19, d’avantage de complications seraient signalées

Pérou, Cajamarca. La communauté autochtone Awajún rapporte une augmentation des décès dus au COVID-19 et demande une aide immédiate. D’avantage de complications seraient signalées. Cette région dispose de très peu d’équipements de santé et les habitants refusent d’être transférés ailleurs car beaucoup ne parlent pas espagnols.

#1873 vu sur vigilanteamazonico.pe

France : pour la troisième fois depuis la rentrée, le protocole sanitaire est annoncé comme “renforcé” dans les cantines scolaires, mais les responsables disent être « au maximum » de ce qu’il est possible de faire

France. Pour la troisième fois depuis la rentrée, le protocole sanitaire est annoncé comme “renforcé” dans les cantines scolaires, mais les responsables disent être « au maximum » de ce qu’il est possible de faire. Les cantines sont des lieux où la dénégation de la circulation du virus en vigueur das l’éducation nationale devient intenable. C’est un espace où les élèves sont autorisés à baisser le masque, s’exposant d’autant plus à l’épidémie qu’ils sont en train de manger. Face à ce danger, les mesures prises semblent dérisoires et déjà difficilement applicables. A compter de ce lundi 25 janvier, « le non-brassage entre élèves de classes différentes doit impérativement être respecté » au primaire, quand il n’était jusqu’à présent que vivement préconisé. La fermeture pure et simple des réfectoires est désormais une piste de travail pour maintenir les école ouvertes coûte que coûte. Les collectivités, chargées du fonctionnement de la restauration scolaire rapportent, à une large majorité, pouvoir difficilement faire « plus » ou « mieux » que ce qu’elles font déjà. Placer les élèves en quinconce, proscrire les distributions de nourriture « en vrac », privilégier les « plats complets » (de type lasagnes ou hachis parmentier) pour gagner un peu de temps sur les services, annexer d’autres salles…

#1872 vu sur lemonde.fr

France, Paris : un syndicat de l’hôpital Hôtel-Dieu accuse l’AP-HP d’avoir passé un accord avec la mairie de Paris pour vacciner le personnel municipal et divers administratifs avec des doses prévues pour les soignants

France, Paris. Un syndicat l’hôpital Hôtel-Dieu accuse l’AP-HP d’avoir passé un accord avec la mairie de Paris pour vacciner le personnel municipal avec des doses prévues pour les soignants. Des passe-droits seraient accordés à des personnels de la mairie de Paris et autres officiels qui bénéficieraient de vaccins contre le Covid-19. Ces doses manquantes auraient conduit à des décalages de rendez-vous. Plusieurs personnalités ont été identifiées par l’équipe en charge de la vaccination : un directeur de cabinet de la préfecture, un commissaire, un commissaire divisionnaire, des personnalités de différents ministères.

#1870 vu sur actu.fr

France : le fichier Vaccin Covid de la Caisse d’assurance-maladie possède une importante faille de sécurité puisque les données individuelles des patients se trouvent accessibles à tous les soignants qui l’utilisent

France. Le fichier Vaccin Covid de la Caisse d’assurance-maladie possède une importante faille de sécurité puisque les données individuelles des patients se trouvent accessibles à tous les soignants qui l’utilisent. Pour sa défense, la CNAM rappelle que les accès sont tracés, que les médecins s’engagent à procéder à des recherches exclusivement pour leurs patients, et qu’ils sont soumis enfin au secret médical.

#1868 vu sur 01net.com

Brésil, Manaus : malgré le taux d’infection de près de 76% dans la région qui devrait conduire à l’immunité collective, les hospitalisations on connu une forte hausse au cours du mois de janvier.

Brésil, Manaus. L’immunité collective qui devrait être atteinte dans cette région très fortement touchée pendant la première vague n’a pas empêchée une forte résurgence au mois de janvier. Publiée en octobre 2020 dans la revue Science, une étude conduite auprès des donneurs de sang indiquait un taux particulièrement élevé de contagion avec plus des trois quarts (76 %) des habitants de la plus grande ville de la région amazonienne possédant des anticorps. Le taux d’immunité collective à Manaus devait théoriquement atteindre les 67 %. Or le nombre des hospitalisations a augmenté brutalement au cours du mois du janvier. Quatre hypothèses, non mutuellement exclusives, se dégagent. La première explication tiendrait au fait que la présence des anti-corps a été surévaluée. Mais cette première hypothèse peut être a priori exclue car d’autres données penchent pour une sous-évaluation beaucoup plus probable. La seconde hypothèse serait que l’immunité collective aurait déjà largement décliné mais une nouvelle étude indique qu’une réinfection survient rarement dans les six mois suivants une première infection. Malgré tout, cette baisse de l’immunité acquise n’explique sans doute pas à elle seule la flambée épidémique actuellement observée à Manaus. La troisième hypothèse serait que les lignées virales circulant localement pourraient échapper au système immunitaire des personnes antérieurement infectées. Deux lignages majoritaires ont été détectés à Manaus à la mi-janvier : B.1.1.7 (initialement identifié au Royaume-Uni) et P.1. qui est porteur d’une signature génétique très particulière. Il renferme notamment la mutation N501Y (comme le variant identifié en Angleterre et en Afrique du Sud) et la mutation E484K (comme le variant « sud-africain »). Par ailleurs, un autre variant récemment appelé P2 circule aussi au Brésil et notamment à Manaus, qui renferme également la mutation E484K. cette mutation semble être associée à un échappement immunitaire, à savoir à une moindre capacité de neutralisation par les anticorps lors de l’infection naturelle ou celle induite par la vaccination. Elle a été observée dans des isolats viraux échappant à l’activité neutralisante du sérum de patients Covid-19 convalescents. Dans certains cas, le pouvoir neutralisant des anticorps était réduit de plus de dix fois. Enfin, la quatrième hypothèse évoquée pour tenter d’expliquer la situation sanitaire très difficile à Manaus est sous-tendue par une plus forte contagiosité des lignages aujourd’hui en circulation en comparaison avec les souches qui circulaient antérieurement.

#1907 vu sur lemonde.fr

France, Nord : la diffusion de musique amplifiée est interdite sur la voie publique en vertu d’un arrêté pris par la préfecture

France, Nord. La diffusion de musique amplifiée est interdite sur la voie publique dans toutes les communes du Nord jusqu’au 16 février, en vertu d’un arrêté pris par la préfecture qui explique que “cette interdiction vise à limiter le brassage des populations et la multiplication des chaînes de transmission du virus”. “L’utilisation d’équipements de sonorisation pour la diffusion de messages, lors de manifestations revendicatives”, reste, elle, autorisée. L’arrêté “a été pris suite à un retour d’expérience”, après une manifestation le 16 janvier à Lille, “lors de laquelle des véhicules étaient arrivés avec de la musique amplifiée, créant des attroupements qui n’avaient rien à voir avec les revendications exprimées et n’étaient pas en accord avec le protocole sanitaire”. Ce jour-là, des manifestations contre la loi “sécurité globale” avaient été rejointes, dans plusieurs villes, par des personnes qui entendaient défendre le “droit à la culture”. A Lille notamment, le défilé avait pris un air de techno-parade. Pourtant le même genre d’interdiction avait été annulée à Rouen par le tribunal administratif le 1er octobre au motif que la notion de “musique amplifiée” n’était pas assez définie et que « La diffusion de musique dans un bar ou sur une voie publique n’est pas susceptible par elle-même ou en raison du comportement qu’elle induirait chez les auditeurs de favoriser la propagation du virus ».

#1902 vu sur france3-regions.francetvinfo.fr

France : alors que la situation épidémique empire gravement, le premier ministre repousse toute mesure de confinement et renforce la fermeture des frontières et les contrôles du couvre-feu

France. Alors que la situation épidémique empire gravement, avec une circulation de plus en plus forte du variant dit britannique (plus de 20% des contaminations actuelles en Ile-de-France), le premier ministre repousse toute mesure de confinement et axe son allocution sur le renforcement de la fermeture des frontières. Désormais les déplacements en dehors de l’Union européenne, y compris depuis ou vers les territoires d’outremer sont interdits “sauf motif impérieux”, et toute entrée en France à partir d’un pays de l’UE sera conditionnée à la réalisation d’un test PCR, à l’exception des travailleurs transfrontaliers. Il a aussi insisté sur le renforcement des contrôles du respect des dispositions actuelles de couvre-feu et contre les “fêtes clandestines”, et imposé la fermeture des centres commerciaux non alimentaires de plus de 20 000 m2, ainsi que le renforcement des jauges dans toutes les grandes surfaces. Les établissements scolaires restent ouverts alors que les tests massifs annoncés avant la fin du mois de janvier ont été très peu effectués, et ont révélés plusieurs clusters pour les quelques uns qui ont eu lieu.

#1880 Source francetvinfo.fr

Etats-Unis, Oklahoma : l’Etat cherche à revendre ses stocks d’hydroxychloroquine, inefficace contre le Covid, après avoir déboursé 2 millions de dollars pour s’en procurer

Etats Unis, Oklahoma. L’Etat qui a déboursé 2 millions de dollars pour se procurer des quantités énormes d’hydroxychloroquine cherche désormais à revendre ses stocks. D’autres Etats séduits un temps par l’hypothèse de constituer des réserves de ce médicament finalement considéré comme peu efficace contre le Covid, voir dangereux, ont pu annuler leur commande à temps.

#1874 Source slate.fr

Liban, Tripoli : des heurts ont éclaté mardi soir entre des manifestants opposés aux mesures sanitaires et des forces de sécurité

Liban, Tripoli. Des heurts ont éclaté mardi soir, à Tripoli, entre des manifestants opposés aux mesures sanitaires et des forces de sécurité alors que le pays est reconfiné jusqu’au 8 février et que la situation économique est catastrophique. Les autorités font état de 45 blessés. Lundi déjà, au moins 30 autres personnes avaient été blessées dans des affrontements similaires dans cette ville qui figure parmi les plus pauvres du pays et où les restrictions sont moyennement respectées.

#1861 Source France24

France, Bordeaux : un homme enfermé au CRA de Bordeaux a été condamné à deux mois ferme avec mandat de dépôt pour avoir refusé le test PCR permettant l’expulsion ; si la décision est confirmée, le refus d’un test PCR se met à constituer un délit

France, Bordeaux. Un jeune homme d’origine tunisienne enfermé au centre de rétention de Bordeaux depuis plusieurs semaine a été condamné à deux mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour avoir refusé le test PCR auquel son expulsion était conditionnée. Le tribunal a considéré ce refus comme “une soustraction à l’exécution d’une obligation de quitter le territoire français”, ce qui est plus que discutable en droit. Si la décision est confirmée, le refus d’un test PCR se met à constituer un délit.

#1896 Source sudouest.fr

France : la création d’une “réserve opérationnelle” de la police nationale, intégrant 30 000 personnes, a été annoncée pour septembre prochain

France. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé dans les colonnes du Parisien la création d’une “réserve opérationnelle” de la police nationale, qui intégrerait 30 000 personnes. Les réservistes suivraient une formation accélérée de 30 jours. Ils devraient entrer en fonction en septembre prochain. “C’est une force d’appoint pour les grands événements comme les Jeux olympiques”, explique un délégué syndical. D’après le ministre de l’Intérieur, l’actuelle réserve de la police nationale est composée de “90% de retraités”, ce que vise à changer la nouvelle mesure, en s’adressant de plus en plus aux jeunes, via des stages (10 000 stages et contrats d’apprentissages d’une semaine à six mois vont être proposés aux collégiens, aux apprentis et aux étudiants), et le SNU (le service militaire 2.0, qui s’étend à davantage de jeunes cette année, voire brève).

#1864 Source Francetvinfo

Afrique du Sud : le variant se répand à travers le pays depuis plusieurs semaines en entraînant de nombreux décès dans les quartiers pauvres et les bidonvilles

Afrique du Sud. Alors que le pays avait été relativement épargné par la première vague, le variant dit “sud-africain” se répand à travers le pays depuis plusieurs semaines. Il entraîne de nombreux décès notamment dans les quartiers pauvres et les bidonvilles où les habitants n’ont pas la possibilité de respecter les gestes barrières. A 20 rands (1 euro) pièce, les masques coûtent trop cher pour que les plus pauvres puissent s’en procurer. Le pays, submergé par cette deuxième vague, enregistre désormais près d’1,4 million de cas positifs et plus de 40.500 décès depuis le début de la pandémie. “C’est grave, tout le monde est infecté. Les jeunes comme les vieux”, alerte un professionnel de la santé. Les hôpitaux sont débordés et le pays manque désormais de cercueils. Le vaccin ne pourra être largement accessible car le pays est trop riche pour bénéficier des doses gratuites de l’Organisation mondiale de santé (OMS), mais trop pauvre pour en acheter en grande quantité.

#1901 Source LCI.fr

Grèce, Lesbos : de récents rapports font état d’un niveau de plomb très élevé dans la zone du camp temporaire remplaçant la Moria, où plus de 9000 migrants sont désormais regroupés

Grèce, Lesbos. De récents rapports font état d’un niveau de taux de plomb très élevé dans la zone où a été construit le camp temporaire de Mavrovouni remplaçant la Moria où plus de 9000 migrants sont désormais regroupés. La structure occupe une superficie de 341 hectares dont 21 sont d’anciens champs de tir de l’armée grecque. En attendant des résultats complémentaires, le ministère de l’Immigration et de l’Asile a enlevé les tentes situées dans la zone de l’ancien champ de tir par mesure de précaution. Dans le même temps, comme le craignaient les associations de soutien aux migrants, le ministère de l’Immigration et de l’Asile construit, en coopération avec la Commission européenne, une nouvelle structure fermée à Lesbos.

#1854 Source migration.gov.gr

Pays-Bas : des émeutes sont survenues au lendemain de l’instauration de mesures sanitaires plus strictes dont un couvre-feu

Pays-Bas. Des émeutes sont survenues au lendemain de l’instauration de mesures sanitaires plus strictes dont un couvre-feu. Dès samedi soir, la police avait infligé quelques 3 600 amendes pour non-respect du couvre-feu. Des émeutiers ont pillé dans la nuit de dimanche des magasins, déclenché des incendies et affronté les forces de l’ordre dans plusieurs villes, ont rapporté la police et la presse néerlandaises, faisant état de plus de 240 arrestations. Près de 200 personnes, certaines d’entre elles ayant jeté des pierres et tiré des feux d’artifice, ont été arrêtées dans la capitale, alors que la police a fait usage dans l’après-midi de canons à eau pour disperser des manifestants réunis sur une place du centre-ville. La police anti-émeute a été déployée dans au moins une dizaine de villes après l’entrée en vigueur du couvre-feu à 21h. Dans la soirée, la police militaire a déclaré sur Twitter qu’elle se déployait pour épauler la police dans au moins deux villes du Sud du pays. Sur des images télévisées, on pouvait voir des bandes de jeunes piller des magasins, lancer des bicyclettes et déclencher des incendies à Eindhoven.

#1849 Source Midi Libre

France, Rennes : plusieurs centaines de personnes ont manifesté pour défendre les free parties et contre la répression lancée après la rave de Lieuron du Nouvel An, des affrontements avec la police ont eu lieu

France, Rennes. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté pour défendre les free parties et contre la répression lancée après la rave de Lieuron qui a réuni 2.400 personnes au Nouvel An. Des affrontements avec les forces de l’ordre ont eu lieu et treize personnes ont été placées en garde à vue. Des manifestations de soutien aux interpellés ont eu lieu dans d’autres villes comme à Bordeaux alors que neuf personnes sont actuellement mises en examen et placées sous contrôle judiciaire dans cette affaire dont un jeune homme de 22 ans qui a été incarcéré pendant 18 jours.

#1863 Source 20minutes

Italie, Trieste : lors d’un rassemblement devant la prison du Coroneo, les détenues de la section pour femmes ont manifesté en tapant sur les barreaux, contre la gestion de la crise sanitaire dans les prisons italiennes

Italie, Trieste. Lors d’un rassemblement devant la prison du Coroneo, les détenues de la section pour femmes ont manifesté en tapant sur les barreaux, contre la situation que tous les détenus et les détenues subissent dans les prisons italiennes à cause de l’épidémie de Covid-19. Elles demandent à être soumises à des tests PCR au lieu d’être obligées à la vaccination, une amnistie, la libération pour les personnes avec des problèmes de santé et pour les détenus en fin de peine. Elles proposent à tous les détenus de faire de même le lundi 1er février à 15h30. Un rassemblement est proposé en même temps à l’extérieur de la prison.

#1871 vu sur lemonde.fr

Brésil : des milliers de personnes ont défilé dans plusieurs villes pour protester contre le retard pris par la campagne de vaccination contre le Covid, ainsi que contre la fin de l’aide d’urgence accordée depuis avril à un tiers de la population

Brésil. Des milliers de personnes ont défilé samedi 23 janvier dans plusieurs villes brésiliennes pour protester contre le retard pris par la campagne de vaccination contre le Covid-19 au Brésil, ainsi que contre la fin de l’aide d’urgence accordée d’avril à fin décembre à 68 millions de Brésiliens, soit près d’un tiers de la population. Cela dit, à Brasilia, la capitale économique du pays, la manifestation semble surtout avoir été encadrée par les partis et organisations de gauche qui ont organisé un cortège de 500 véhicules défilant dans la ville pour réclamer une procédure constitutionnelle de destitution (impeachment) du président Bolsonaro, contre sa gestion de la pandémie. Une autre revendication de changement de gouvernement, par la même procédure, a été portée le lendemain par une partie de la droite brésilienne. La deuxième vague de la pandémie de coronavirus fait plus de mille morts par jour au Brésil, le pays de 212 millions d’habitants déplore plus de 215 000 décès, alors que le président d’extrême droite a longtemps minimisé à plusieurs reprises la gravité du Covid-19, qu’il a d’abord décrit comme une “petite grippe”. Il a également remis en question l’utilisation de masques, l’efficacité des vaccins et recommandé des “traitements précoces” avec des médicaments dont l’efficacité n’a pas été prouvée.

#1848 Source Francetvinfo

France : face aux variants du virus, l’Académie de médecine recommande de se taire et d’éviter de téléphoner dans les transports, Blanquer incite les enfants à faire de même dans les transports scolaires

France. Face à la grande contagiosité du variant anglais, l’Académie de médecine recommande de se taire et d’éviter de téléphoner dans les transports en commun pour éviter la diffusion de particules dans l’air et le ministre de l’éducation nationale incite les enfants à faire de même dans les transports scolaires, qui constitueraient, selon lui, le seul risque de contamination à l’école…

#1857 Source bfmtv

France : une circulaire envoyée aux préfets appelle à faciliter et accélérer les expulsions de logements squattés, y compris pendant la trêve d’hiver

France. Dans une circulaire envoyée aux préfets, le gouvernement appelle à faciliter et accélérer les expulsions de logements squattés, résidences principales comme secondaires ou occasionnelles, y compris pendant la trêve d’hiver. Les ministères du logement, de l’intérieur, et de la justice ont élaboré cette circulaire suite à l’adoption en décembre de la loi dite « Asap », qui a renforcé le dispositif anti-squat après plusieurs affaires fortement médiatisées (Théoule-sur-Mer, Petit-Cambodge à Paris…). Ces procédures d’expulsion ne sont pas réservées aux propriétaire des logements mais pourront être enclenchées par « toute personne agissant dans l’intérêt et pour le compte » de ce dernier. Les demandes d’évacuation devront être examinées dans les 48 heures suivant leur réception. Une fois notifiée, la décision d’évacuation forcée peut intervenir, au plus tôt, 24 heures après mise en demeure de quitter le logement.

#1856 Source ouest-france.fr

France, Albi : des policiers ont été visés par des feux d’artifice, un syndicat de police réclame le contrôle de ces “dangereuses armes par destination”

France, Albi. Des policiers ont été visés par des feux d’artifice à Albi suite à un “refus d’obtempérer”, trois d’entre eux ont été légèrement brûlés d’après la presse. Le syndicat de la police nationale réclame un « contrôle urgent des ventes de ces dangereuses armes par destination ».

#1855 Source ouest-france.fr

Etats-Unis, Oklahoma City : un groupe de rock a donné un concert devant des spectateurs isolés dans une centaines de bulles hermétiques et oxygénées

Etats Unis, Oklahoma City. Le Groupe de rock psychédélique américain, Flaming Lips a donné un concert devant des spectateurs isolés dans une centaines de bulles. Les bulles fabriquées en Chine étaient totalement hermétiques, avec un peu plus d’une heure d’oxygène à l’intérieur pour trois personnes. Dans chaque bulle, les spectateurs avaient à disposition des pancartes à disposition pour demander à aller aux toilettes ou sortir prendre l’air.

#1877 Source parismatch.com

Japon : pour la première fois depuis 11 ans, le taux de suicides augmente à nouveau au Japon qui tente d’endiguer ce phénomène depuis plusieurs années

Japon. Pour la première fois depuis 11 ans, le taux de suicides augmente à nouveau au Japon qui tente d’endiguer ce phénomène depuis plusieurs années. Cette nouvelle hausse est attribuée à “l’effet pandémie”. 20.919 personnes sont mortes par suicide en 2020 dans l’archipel, une augmentation de 3,7% sur un an. Le nombre de suicides au Japon, qui avait culminé à environ 34.000 en 2003, était tombé à 20.000 en 2019, le taux le plus bas depuis 1978. Les femmes, enfants et adolescents notamment ont été plus nombreux à se suicider dans le pays l’an dernier, des experts estimant que la pandémie et les restrictions face au virus semblent les avoir particulièrement touchés.

#1858 Source sciencesetavenir.fr

France : Le ministère de l’éducation annonce le remplacement des épreuves de spécialité du bac (prévues pour mars) par les notes de contrôle continu

France. Après avoir affirmé qu’il n’en serait rien, le ministère de l’éducation annonce l’annulation des épreuves de spécialité du baccalauréat qui devaient avoir lieu en mars, elles seront remplacées par la note de contrôle continu. La farce continue puisque le ministère continue à affirmer que les épreuves orales et écrites du mois de juin se dérouleront normalement.

#1847 Source Lemonde.fr

France : les demandes d’asile ont baissé de 41 % en 2020, conséquence de la gestion de la crise sanitaire, les départs de migrants vers la France n’ayant autant diminué

France. Les demandes d’asile ont baissé de 41 % en 2020, conséquence de la gestion de la crise sanitaire. Ce chiffre est à rapporter au fait que les départs de migrants vers la France n’ont pas autant diminué. Le ministère affirme d’ailleurs que cette baisse est liée à la baisse d’activité des préfectures à cause du confinement. Cette baisse des enregistrements de demandes d’asile est sensible dans d’autres pays d’Europe puisqu’en Allemagne, le nombre de demandes d’asile a également chuté de 30 %. Par ailleurs, les statistiques de cette année mettent également en évidence un effondrement de 80 % du nombre de visas délivrés.

#1838 Source 20minutes

France, Mesnil-Amelot : deux bâtiments du centre de rétention sont incendiés suite à une révolte des migrants qui y sont enfermés et soumis à l’obligation de tests PCR qui permettraient de les expulser s’ils sont négatifs

France, Mesnil-Amelot. Deux bâtiments du centre de rétention sont incendiés suite à une révolte des migrants qui y sont enfermés. Les dégâts sont importants puisque plusieurs chambres et espaces de vie sont inutilisables, aucun blessé grave n’est à déplorer. 7 ou 8 personnes auraient été placées en garde-à-vue. Les migrants se sont révoltés contre l’obligation des tests PCR qui permettraient de les expulser vers certaines destinations s’ils s’avèrent négatifs. Plusieurs retenus ont refusé de s’y soumettre, ce qui suppose rester un droit, et se sont retrouvés sous le coup de menaces et d’intimidations pour les contraindre à accepter. Le refus est même considéré comme un délit puisqu’une personne a récemment pris quatre mois de prison ferme à cause d’un refus de test PCR. Le contexte est très tendu depuis le début de la pandémie car malgré l’impossibilité d’expulser, ce CRA, comme beaucoup d’autres, tourne à plein régime avec 70 personnes dans ses locaux (la capacité maximale en temps de coronavirus), ce qui implique que la plupart des retenus y sont enfermés le temps maximal possible, soit 3 mois, bien souvent renouvelés immédiatement après qu’ils soient écoulés.

#1836 Source infomigrants.net

France : le Conseil d’Etat a fini par suspendre le gel de la délivrance de regroupement familial aux conjoints et enfants d’étrangers non-européens en vigueur depuis le 16 mars dernier

France. Alors que le gel de la délivrance de visas de regroupement familial aux conjoints et enfants d’étrangers non-européens résidant en France avait été décrété par le gouvernement pour “raisons sanitaires” le 16 mars dernier, le Conseil d’Etat a fini par suspendre cette décision, estimant qu’elle portait “une atteinte disproportionnée au droit à la vie familiale normale et à l’intérêt supérieur de l’enfant”.

#1835 Source francetvinfo

France : des manifestations étudiantes ont eu lieu dans différentes villes pour dénoncer la précarité étudiante et l’isolement

France. Plusieurs rassemblements et manifestations étudiants ont eu lieu dans différentes villes mercredi et jeudi, pour dénoncer la précarité étudiante et l’isolement. A Lyon, où il y a eu des manifestations les deux jours de suite, cela fait écho à deux tentatives de suicide d’étudiants au mois de janvier. Un cortège de 2000 étudiants selon les organisateurs s’est dirigé vers le rectorat via le CROUS. Le président a annoncé dans la journée de jeudi que ceux qui le souhaitent pourraient bientôt retourner suivre des cours en présentiel, un jour par semaine à l’université, et que tous auraient accès à deux repas par jour à un euro. Un chèque psy, déjà annoncé, serait aussi mis en place. Un appel à manifester similaire concerne le 26 janvier.

#1834 Source france3régions

Europe : l’agence européenne de surveillance des frontières Frontex dit n’avoir pas trouvé de preuves concernant le refoulement de migrants vers leur destination d’origine, pourtant particulièrement bien documenté

Europe. L’agence européenne de surveillance des frontières Frontex dit n’avoir pas trouvé de preuves concernant le refoulement de migrants vers leur destination d’origine, pourtant particulièrement bien documentées, particulièrement en mer Egée. L’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes a été pointée du doigt en octobre dans une enquête de plusieurs médias, dont le magazine allemand Spiegel, l’accusant d’être impliquée avec les garde-côtes grecs dans des incidents de refoulement de bateaux de demandeurs d’asile de Grèce vers la Turquie (lien brève).

#1860 Source lefigaro.fr

France, Italie : une famille de migrants avec deux enfants secourue en haute montage a été renvoyée à la frontière franco-italienne sans recevoir les soins dont ils avaient besoin ni pouvoir déposer une demande d’asile

France, Italie. Une famille de migrants avec deux enfants en haute montage a été renvoyée à la frontière franco-italienne sans recevoir les soins dont ils avaient besoin ni pouvoir déposer une demande d’asile. Selon des habitants, le harcèlement policier s’accentue. Cette famille aurait été repérée par les forces de l’ordre sur les hauteurs de la station de Montgenèvre, à 2000 mètres d’altitude. « D’ordinaire, l’hélicoptère de secours bleu se rend sur place pour la prise en charge et conduit les migrants à l’hôpital, précise un maraudeur témoin de la scène. Là, ils les ont ramenés à la PAF alors qu’il y avait une famille avec un nourrisson et un enfant d’à peine un an. » L’hélicoptère est conduit en général par le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), qui accompagne systématiquement les personnes prises en charge à l’hôpital. Des sources indiquent que l’hélicoptère serait actuellement mis à disposition, une semaine sur deux, aux compagnies républicaines de sécurité en montagne (CRS Montagne).

#1832 Source bastamag.net

Inde : le fichier de santé national Aadhaar exclut des soins ceux qui n’ont pas de cartes (102 millions de personnes), ce qui a des conséquences dramatiques en période de pandémie.

Inde. Introduit en 2009, Aadhaar est un vaste système d’identité nationale dédié aux prestations de soin qui fournit aux citoyens un numéro unique à 12 chiffres, lié aux empreintes digitales et aux scans de l’iris. Au début, l’inscription était volontaire, mais l’objectif était qu’il intègre les 1,3 milliard d’habitants de l’Inde. En 2017, le gouvernement affirmait que 85% des personnes avaient été inscrites au programme. En 2019, environ 102 millions de personnes n’avaient pas de carte Aadhaar. Ne pas avoir cette carte exclut de fait des politiques sanitaires. Pour l’allocation maternité par exemple, le programme exige que les deux parents fournissent leurs cartes Aadhaar, ce qui exclut automatiquement de nombreuses femmes célibataires, célibataires ou divorcées. Il filtre en outre les candidats qui n’ont jamais eu de numéro Aadhaar, ont perdu leur carte ou dont les données biométriques ou démographiques doivent être mises à jour. Dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire, le système a été utilisé pour la distribution de 27,3 millions de dollars de fonds de secours contre les coronavirus aux plus pauvres à travers le pays.

#1966 vu sur codastory.com

Etats-Unis, Seattle : des centaines de personnes ont manifesté pour exiger l’abolition de l’ICE, lors d’une “marche de destructions ciblées” visant des entreprises collaborant avec les expulsions

Etats Unis, Seattle. Des centaines de manifestants ont manifesté dans les rues de Seattle quelques heures après l’inauguration de Biden, exigeant l’abolition de l’ICE (qui gère les prisons pour migrants) dans le cadre d’une “marche d’action directe de destructions ciblées” contre les entreprises qui travaillent avec ceux qui effectuent des expulsions, au cours de laquelle ont été visés entre autres Starbucks et Amazon. Quelques arrestations brutales ont eu lieu.

#1854 Source protests.media

Tunisie : une centaine de personnes ont défilé à Tunis et à Sousse en protestation contre les arrestations massives qui ont eu lieu suite aux récents épisodes émeutiers

Tunisie. Une centaine de personnes ont défilé à Tunis (dont beaucoup d’étudiants), et autant à Sousse, défiant l’interdiction de rassemblement décrétée face à la détérioration de la situation épidémiologique ces dernières semaines. «Nous voulons la libération des détenus», ont crié les manifestants à Sousse. Ces protestations font en effet suite aux arrestations massives de 600 personnes après les épisodes émeutiers des nuits de la semaine dernière, lorsque le couvre-feu était à 16H (lien brève). Quelques heures avant le défilé non autorisé, une poignée de personnes s’était rassemblée devant le tribunal de Tunis pour réclamer la libération de jeunes interpellés ces derniers jours, dont beaucoup sont mineurs.

#1833 Source lefigaro.fr

Bosnie-Herzégovine, Sarajevo : Des voitures de police et des véhicules des services de l’immigration ont été endommagés lors d’affrontements entre les réfugiés et la police qui ont éclaté au centre de détention de Blazuj

Bosnie-Herzégovine, Sarajevo. Vingt voitures de police et plusieurs véhicules des services de l’immigration ont été endommagés lors d’affrontements entre les réfugiés et la police qui ont éclaté au centre de détention de Blazuj lors d’une tentative de transporter de force un réfugié dans un autre camp.

#1859 Source réseaux sociaux

Méditerranée, Lybie : au moins 43 morts dans le naufrage d’une embarcation de migrants, dix personnes ont été ramenées à terre par les garde-côtes en Libye

Méditerranée, Lybie. Au moins 43 morts dans le naufrage d’une embarcation de migrants. Dix personnes ont été ramenées à terre par les garde-côtes à Zwara, en Libye. Les survivants, principalement issus de Côte d’Ivoire, du Nigeria, du Ghana et de Gambie, ont indiqué que les hommes qui ont péri étaient tous originaires de pays d’Afrique de l’Ouest.

#1830 Source Lemonde.fr

France, Calais : deux campements installés sous les ponts ont été démantelés, expulsant 115 migrants

France, Calais. Les expulsions de campements à Calais, de plus en plus fréquentes depuis les deux confinements, ont lieu “tous les deux jours”, selon une coordinatrice du Human Rights Observers. Ce matin, deux campements installés sous les ponts ont été démantelés, expulsant 115 migrants forcés d’entrer dans des cars, après que la police et la gendarmerie aient bouclé les lieux et qu’aucune association ne puisse s’y rendre. La municipalité installe dans l’urgence du mobilier urbain comme des parkings à vélo pour empêcher les migrants de se réinstaller sur place

#1827 Source France3régions

Tunisie : 600 personnes ont été arrêtées après la quatrième nuit émeutière qui a eu lieu alors que le couvre-feu a été avancé pour 16h durant quatre jours, dix ans après la chute du régime de Ben Ali

Tunisie. Pour la quatrième nuit consécutive, des jeunes s’en sont pris aux forces de l’ordre dans de nombreuses villes du pays, alors que de nombreuses protestations ont lieu depuis que le couvre-feu a été avancé à 16h pour quatre jours, durant la période de célébration de la chute du régime de Ben Ali il y a dix ans (voir brève #1815). La police, déployée en nombre dans des dizaines de localités, dont le vaste quartier populaire d’Ettadhamen, en périphérie de Tunis, a été prise pour cible, et des pillages ont également eu lieu dans certaines zones. 600 personnes ont été arrêtées, a déclaré le ministère de l’intérieur.

#1828 Source Francetvinfo

Chine, Hebei : un centre de quarantaine de 48 hectares est construit en moins d’une semaine avec des milliers de chambres pour isoler les cas positifs et cas contacts dans cette région proche de Pékin

Chine, Hebei. Pour lutter contre la circulation du Covid-19 dans la province de Hebei, voisine de la capitale chinoise Pékin, des milliers de préfabriqués ont été construits en moins d’une semaine, sur 48 hectares, pour placer à l’isolement les cas positifs et cas contacts. Ces appartements de 18 m² comprennent un lit, des toilettes, une bouilloire, le chauffage et le wifi. Un millier de chambres ont déjà été construites à Xingtai, une autre ville du Hebei, et il y en aura 6 500 d’ici la fin de la semaine.

#1829 Source Francetvinfo

Maroc, Espagne : 150 migrants ont tenté de passer en force la frontière à Melilla, la majeure partie d’entre eux a réussi à franchir le haut grillage qui sépare le Maroc de l’Espagne, mais des blessés ont été transférés à l’hôpital

Maroc, Espagne. 150 migrants ont tenté de passer en force la frontière à Melilla, enclave espagnole sur le territoire marocain. 87 d’entre eux auraient réussi à franchir le haut grillage qui sépare le Maroc de l’Espagne d’après les autorités espagnoles. Le 20 août 300 personnes avaient fait la même tentative mais seulement une trentaine d’entre eux avaient réussi. Selon le porte-parole de la préfecture, neuf migrants ont été blessés mardi en voulant passer la clôture et ont été transférés à l’hôpital. Les autres ont été enregistrés par les autorités espagnoles. Les postes frontières entre le Maroc et les deux enclaves sont fermés depuis le début de la pandémie en mars.

#1842 Source lorientlejour.com

France : le gouvernement envisage de rendre obligatoire le signalement des personnes présentes dans certains lieux accueillant du public, par exemple en instaurant des QR codes via l’application TousAntiCovid

France. Le gouvernement envisage de rendre obligatoire le signalement des personnes présentes dans certains lieux accueillant du public, par exemple en instaurant des QR codes via l’application TousAntiCovid. Cette mesure pourrait “accompagner la réouverture des bars et restaurants” ainsi que des salles de sports et autres lieux considérés comme “à haut risque de contamination”. Les usagers de ces lieux s’identifieraient en flashant le QR code, de manière à ce que leur présence soit ensuite traçable en cas de contamination. Le décret mettant en place cette mesure est actuellement en cours d’examen devant le Conseil d’Etat avant une publication d’ici à la fin du mois de janvier.

#1840 Source lemonde.fr

France, Lyon : des assistants d’éducation se mettent à nouveau en grève pour dénoncer la précarité de leur situation ainsi que leurs conditions de travail

France, Lyon. Des assistants d’éducation, déjà mobilisés le 1er décembre au niveau national, se mettent à nouveau en grève pour dénoncer la précarité de leur situation ainsi que leurs conditions de travail en lien avec la gestion de la pandémie. Une nouvelle journée de grève est prévue le 26 janvier.

#1839 Source france3régions

Allemagne : face au variant dit britannique du Covid, les masques FFP2 sont obligatoires en Bavière pour se rendre dans les commerces et les transports

Allemagne. Les masque FFP2 sont désormais obligatoires en Bavière pour se rendre dans les commerces et les transports publics. En Autriche, une mesure similaire a été adoptée et devra entrer en vigueur dès le 25 janvier, alors qu’en France ce sont les masques de catégories 1 (dont les masques chirurgicaux) qui sont seuls autorisés à partir du 22 janvier, les masques “faits main” étant désormais interdits. Ces mesures, qui obligent à des dépenses bien plus importantes, sont prises face au risque de diffusion du variant dit britannique du Covid dont la contagion serait beaucoup plus rapide.

#1846 Sources diverses

Belgique, Ittre : une mutinerie a eu lieu dans la prison de haute sécurité où 18 détenus ont refusé de réintégrer leur cellule après le préau de l’après-midi

Belgique, Ittre. Une mutinerie a eu lieu dans la prison de haute sécurité où 18 détenus ont refusé de réintégrer leur cellule après le préau de l’après-midi pour protester entre autres contre les conditions d’incarcération liées à la gestion de la pandémie. Des dégâts matériels ont été constatés au sein de l’établissement.

#1843 Source rtl.be

Etats-Unis, San Francisco : une trentaine de personnes ont attaqué le bureau de l’immigration et des douanes à San Francisco (l’ICE, qui gère les prisons pour migrants)

Etats Unis, San Francisco. Une trentaine de personnes ont attaqué le bureau de l’immigration et des douanes à San Francisco (l’ICE, qui gère les prisons pour migrants). De la peinture a été jetée sur les murs, des fenêtres ont été brisées et des dégradations ont eu lieu à l’intérieur. Alors que Biden suspend le financement du mur anti-migrant de Trump, cette attaque rappelle que l’ensemble du système dont l’ICE est un rouage essentiel continue à fonctionner. Le communiqué en lien avec cette attaque est à lire ici.

#1837 Source amwenglish.com

Allemagne, Berlin : la police de Berlin a collecté illégalement des données ethniques avec des termes comme «Roma», «Sinti» ou «Gypsy» dans ses fichiers

Allemagne, Berlin. La police de Berlin a collecté illégalement des données auprès des Sinti et des Roms. Les autorités allemandes sont sensées ne pas garder d’informations sur les origines ethniques. Néanmoins, des termes tels que «Roma», «Sinti» ou «Gypsy» se trouvent dans les fichiers de la police de Berlin depuis une vague de cambriolages qui concerneraient principalement la communauté Rom d’après les forces de l’ordre. Les catégorisations ethniques auraient souvent été collectés à propos de “témoins” interrogés sans lien direct avec les vols, et on retrouve sur leurs fiches des termes comme «minorité ethnique mobile», «agresseurs itinérants», «Européens du Sud-Est» ou «HWAO», une abréviation pour «changer fréquemment de lieu». Une plainte a été déposée.

#1910 vu sur sueddeutsche.de

Grèce : un collectif d’enseignants s’oppose à la création d’un nouveau corps de police au sein des universités composé de 1 000 agents en cours de recrutement

Grèce. Un collectif d’enseignants s’oppose à la création d’une force de police au sein des universités en Grèce, alors que la décision du gouvernement d’instituer, en pleine période de pandémie, une « brigade de protection » dans les Universités vient d’être révélée par la presse, ainsi que la volonté de recruter dans l’immédiat un millier de policiers pour constituer ce nouveau corps.

#1875 Source academia.hypotheses.org

Autriche, Vienne : Environ 10 000 personnes pour la plupart “anti-masques” se sont rassemblés et ont défilé, une contre-manifestation organisée par l’extrême-gauche et dénonçant la “folie anti-masque” a également eu lieu

Autriche, Vienne. Environ 10 000 personnes, la plupart “anti-masques”, se sont rassemblés et ont défilé contre les restrictions liées à la gestion de la crise sanitaire. Brandissant des banderoles proclamant: «Vous êtes la maladie. Nous sommes le remède » et agitant des drapeaux autrichiens, la plupart des manifestants ont refusé de porter des masques ou de respecter les règles de distanciation sociale, y compris le politicien d’extrême droite et ancien vice-chancelier Heinz-Christian Strache. Une contre-manifestation organisée par l’extrême gauche comprenant une foule d’environ 500 personnes, selon les estimations de la police, a également eu lieu, dénonçant la «folie anti-masque».

#1822 Source straitstimes.com

France : Le gouvernement annonce la mise en place d’un «chèque de soutien psychologique» pour parer au mal-être des étudiants, il s’agirait de financer quelques consultations chez des psychologues

France. Le gouvernement annonce la mise en place d’un «chèque de soutien psychologique» pour parer au mal-être des étudiants. Il s’agirait de financer quelques consultations chez des psychologues. Selon Santé Publique France, un tiers des 18-25 ans souffrent de dépression alors que les cours sont maintenus à distance et que le couvre-feu à 18h rend difficiles les formes minimales de rencontres et de socialisation.

#1819 Source europe1

Honduras, Guatemala, Etats-Unis : Une marche de près de 10 000 migrants est partie du Honduras vers les États-Unis ; après des affrontements avec les forces de l’ordre, au moins 9000 d’entre eux ont réussi à traverser la frontière guatémalienne ; le Mexique a déployé un contrôle massif aux frontières, destiné à décourager la caravane

Honduras, Guatemala, Etats-Unis. Une marche de près de 10 000 migrants est partie du Honduras vers les États-Unis, espérant que le nouveau président les laisserait passer la frontière des Etats Unis, avant laquelle ils doivent traverser la frontière avec le Guatemala puis celle avec le Mexique. Plus d’une douzaine de telles caravanes de migrants sont déjà parties du Honduras sans jamais arriver sur le sol américain. Le gouvernement guatémaltèque devait décréter l’état d’alerte dans sept départements frontaliers, en prévision de l’arrivée de cette caravane qui aurait été, d’après la presse, convoquée via les réseaux sociaux. Après des affrontements avec les forces de l’ordre, au moins 9000 d’entre eux ont réussi à traverser en repoussant environ 2 000 policiers et soldats postés à la frontière ; la plupart sont entrés sans montrer le test de coronavirus négatif exigé par le Guatemala qui a mis en place près d’une douzaine de points de contrôle sur les autoroutes et pourrait commencer à ramener par bus davantage de migrants au Honduras, comme il l’a fait auparavant, faisant valoir qu’ils présentent un risque pour eux-mêmes et pour les autres en voyageant pendant la pandémie de coronavirus. Le Mexique a continué à déployer des milliers de membres de la Garde nationale et d’agents d’immigration à sa frontière sud, dans une démonstration de force destinée à décourager la caravane de pénétrer au Mexique.

#1823 Source apnews.com

Grèce, Athènes : Ces derniers mois, les rapports faisant état de brutalités policières ont énormément augmenté, en particulier en lien avec le deuxième confinement en cours depuis novembre, avec interdiction de manifester

Grèce, Athènes. Ces derniers mois, les rapports faisant état de brutalités policières ont énormément augmenté, en particulier en lien avec le deuxième confinement en cours depuis novembre, avec interdiction de manifester. Le 17 novembre – anniversaire de la révolte étudiante de 1973 contre la junte militaire, journée de protestation traditionnelle – le gouvernement a imposé des restrictions supplémentaires, interdisant les rassemblements de quatre personnes ou plus tandis que 6 000 policiers étaient déployés dans les rues.

#1818 Source politico.eu

France, Secondigny : Presque tous les résidents d’un EHPAD ayant été testés positifs, les salariés en insertion de l’association “Air” à Parthenay ont été employés en renfort des soignants

France, Secondigny. Alors que 83 résidents d’un Ehpad sur 86 ont été testés positifs, et que la direction a lancé un appel urgent pour recevoir des renforts “soignants et non-soignants”, les salariés en insertion de l’association “Air” à Parthenay ont été employés en renfort des soignants.

#1817 Source sudouest.fr

Royaume-Uni : 150 000 documents de données policières ont été effacés, ce qui pourrait permettre à certains suspects d’échapper à la justice alors même que le pays a déjà perdu son accès à la vaste base de données européenne depuis le Brexit

Royaume-Uni. Des milliers de données cruciales pour la police auraient été accidentellement supprimées. Empreintes digitales, ADN, casiers judiciaires… Au total 150 000 documents ont été effacés. Une erreur technique serait à l’origine de cette perte qui pourrait permettre à certains suspects d’échapper à la justice alors même que le pays a déjà perdu son accès à la vaste base de données européenne depuis le Brexit.

#1816 Source rfi.fr

Tunisie, Tunis : Des affrontements entre la police et des jeunes ont eu lieu à Sidi Hassine et Zahrouni, les troubles et affrontements nocturnes liés au refus du couvre-feu secouent de nombreuses régions de Tunisie

Tunisie, Tunis. Des affrontements entre la police et des jeunes ont eu lieu à Sidi Hassine et Zahrouni, avec des blocages de routes, suite à une fête organisée par un club de foot malgré le couvre-feu. Les troubles et affrontements nocturnes liés au refus du couvre-feu secouent de nombreuses régions de Tunisie, de façon concomitante. Ces escarmouches touchent les régions de Tunis, Siliana, Kasserine, le Kef, Kairouan, Cité Ettadhamen, Hammam Lif, Menzel Bourguiba, Hammamet, Tebourba, Sidi Hassine, Bizerte, Cité Al Intilaka, Cité Ezzouhour…

#1815 Source tunisienumerique.com

France, Valdoie : pour la première fois une ARS ferme un collège entier en raison de la découverte d’un cluster

France, Valdoie. Un collège en entier est amené à fermer ses portes et ses classes en raison de la découverte d’un cluster ou foyer épidémique. C’est la première fois que l’ARS prend une telle décision, préférant habituellement fermer ponctuellement des classes ou éventuellement des niveaux sans aller jusqu’à la fermeture totale d’un établissement scolaire. Des tests de dépistages seront proposés aux 600 élèves et personnels de l’établissement.

#1844 Source france3régions

Italie, Salerne : 26 migrants dont 6 mineurs ont été retrouvés alors qu’ils étaient enfermés depuis plusieurs jours dans des conteneurs dans le port de Salerne

Italie, Salerne. 26 migrants dont 6 mineurs ont été retrouvés alors qu’ils étaient enfermés depuis plusieurs jours dans des conteneurs dans le port de Salerne. Ces migrants d’origine kurde et irakienne appartiennent tous à la même minorité religieuse, les yézidis.

#1845 Source infomigrants.net

France, Jura : six migrants afghans dont quatre mineurs ont été découverts transis de froid et sous-alimentés dans un camion en provenance de Roumanie, quatre d’entre eux ont été transportés à l’hôpital

France, Jura. Six réfugiés afghans dont quatre mineurs ont été découverts transis de froid et sous-alimentés dans un camion en provenance de Roumanie. Quatre d’entre eux ont été transportés à l’hôpital.

#1820 Source Leparisien.fr

Belgique, Bruxelles : lors d’une manifestation organisée suite au décès d’un jeune lors d’une interpellation, de nombreux affrontements avec la police et de nombreuses attaques de commissariats, commerces et mobilier urbain ont eu lieu

Belgique, Bruxelles. Des débordements émeutiers ont eu lieu pendant et après une manifestation organisée suite au décès d’un jeune de 23 ans, décédé le samedi précédant dans le cadre d’une interpellation. Vers 15h45, une partie de la manifestation a quitté le parcours prévu et a affronté un barrage de flics avec des fumigènes et des projectiles en scandant “Police, Assassins”. En début de soirée, à la fin du rassemblement, de nouveaux affrontements avec la police ont eu lieu sur la place Liedts, et le convoi du roi, avec le roi dedans, a été caillassé. Des feux de poubelle et de nombreuses dégradations de mobilier urbain ont eu lieu dans la soirée, et deux commissariats ont été attaqués, l’antenne de police de la place Liedts a eu les vitres et les portes cassées, avec des débuts d’incendie. Au total, neuf véhicules de police ont été dégradés. De nombreux commerces, des véhicules, un tram et des abris bus ont été endommagés. Quinze policiers ont été blessés. 116 arrestations ont suivi entre mercredi et jeudi, dont 4 judiciaires confirmées par le parquet, impliquant deux majeurs et deux mineurs accusés d’avoir déclenché l’incendie du commissariat de la place Liedts. Une task-force (une organisation policière temporaire) rassemblant les six zones de police bruxelloises, la police fédérale et le parquet de Bruxelles a été mise en place afin d’identifier un maximum d’auteurs pour les dégradations par l’usage et l’identification de photos.

#1826 Source 7sur7.be

France, Gien : Essity, une entreprise suédoise basée dans le Loiret, veut imposer à ses salariés de porter le boîtier “Phil Data” autour du cou qui émettra un son de 85 db (volume d’une alarme ou d’une sirène) en cas de contact trop proche

France, Gien. Essity, une entreprise suédoise basée dans le Loiret qui fabrique des produits d’hygiène pour Nana, Lotus ou Tena, veut imposer à ses salariés de porter le boîtier “Phil Data” autour du cou qui émettra un son de 85 db (volume d’une alarme ou d’une sirène) en cas de contact trop proche. De nombreux salariés et les syndicats s’opposent vivement à ce projet, l’un d’eux affirme : “C’est un système comparable à celui qui dissuade les chiens d’aboyer”. La direction précise que le boîtier ne sonnera pas dans les sanitaires, au restaurant d’entreprise ou à l’infirmerie même si les données seront enregistrées et que les salariés ne seront pas géolocalisés et identifiés uniquement par un numéro.

#1825 Source www.ladepeche.fr

France, Royaume-Uni : Trente migrants dont trois enfants ont été secourus en mer et ramenés sur les côtes françaises lundi matin alors qu‘ ils tentaient de rejoindre l’Angleterre à bord de deux embarcations de fortune

France, Royaume-Uni. Trente migrants dont trois enfants ont été secourus en mer et ramenés sur les côtes françaises lundi matin alors qu‘ ils tentaient de rejoindre l’Angleterre à bord de deux embarcations de fortune. Tous ont été présentés à la police aux frontières. En 2020, plus de 9 500 traversées ou tentatives de traversée de ce type ont été recensées, soit quatre fois plus qu‘en 2019, selon un bilan des autorités françaises. Six personnes ont péri et trois ont disparu, après quatre morts en 2019.

#1814 Source ouest-france.fr

France, Nantes : A la veille de partiels, un incendie volontaire dégrade l’Université de Nantes, le partiel de sociologie prévu a été reporté

France, Nantes. A la veille de partiels, un incendie volontaire dégrade l’Université de Nantes. Deux départs de feu ont endommagé une salle dans la nuit de dimanche à lundi avec des tags comme « Partiels en distanciel ou pas de partiels du tout ». Le partiel de sociologie prévu a été reporté.

#1813 Source Leparisien.fr

Méditerranée : L’Ocean Viking se dirige vers la Méditerranée centrale après six mois de blocus imposé par les autorités italiennes dans le port de Marseille

Méditerranée. L’Ocean Viking se dirige vers la Méditerranée centrale après six mois de blocus imposé par les autorités italiennes dans le port de Marseille sur la base de nouvelles interprétations des exigences de sécurité des navires. En 2020, le manque de capacité de sauvetage est devenu de plus en plus évident. Plus de 700 décès ont été signalés en 2020 avec un fort accroissement depuis le début de la crise sanitaire et une forte probabilité que davantage de décès ne soient pas documentés. Plus de 11 000 personnes ont été renvoyées de force en Libye et dans ses centres de détention. Six navires d’ONG ont été bloqués de manière systématique.

#1812 Source Sosmediterranée.com

France : Le gouvernement annonce que les inscriptions pour le Service National Universel, dont la première phase en caserne avait été annulée l’an dernier à cause du Covid, débutent ce lundi, devant concerner 25 000 jeunes sur tous les départements

France. Le gouvernement annonce que les inscriptions pour le Service National Universel, dont la première phase en caserne avait été annulée l’an dernier à cause du Covid, débutent ce lundi. Cette année ce seront 25 000 jeunes qui seront appelés à s’inscrire et tous les départements de France seront concernés alors que l’expérimentation de 2019 ne portait que sur 2000 jeunes dans 13 départements.

#1824 Source Leparisien.fr

Etats-Unis, France : Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey multiplie les contrats avec les gouvernements et administrations depuis le début de la crise sanitaire, la France ayant notamment fait appel à ses services pour la campagne de vaccination

Etats-Unis, France. Aux Etats-Unis mais aussi en France ou au Canada, un cabinet de conseil en stratégie, le cabinet McKinsey multiplie les contrats avec les gouvernements et administrations depuis le début de la crise sanitaire. La France a fait appel à ses services pour une mission dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid-19. McKinsey a consenti à des réductions pour les administrations, qualifiées de “prix philanthropiques” (100 000 euros par semaine pour 2 conseillers…).

#1811 Source Liberation.fr

Bosnie-Herzégovine : des centaines de migrants sont coincés sous la neige, en Bosnie-Herzégovine, sans abri depuis que le camp de Lipa à la frontière avec la Croatie a été détruit par un incendie


Bosnie-Herzégovine. Des centaines de migrants sont coincés sous la neige, en Bosnie-Herzégovine, sans abri depuis que le camp de Lipa à la frontière avec la Croatie a été détruit par un incendie, fin décembre (lien brève) après le retrait des lieux de l’OIM qui le gérait, parce que d’après ses responsables le camp n’était pas équipé pour passer l’hiver. L’armée promet l’installation de tentes, un camp en dur ne pouvant être construit avant le mois d’avril.

#1805 vu sur france24.com

Royaume Uni : alors que l’épidémie est considérée comme hors de contrôle (1000 morts par jours), les employés d’au moins 14 maisons de soins pour personnes âgées ou personnes autistes ont été incités à travailler malgré un test positif ou des symptômes


Royaume Uni. Avec plus de 1.000 nouveaux morts, l’épidémie est considérée désormais comme hors de contrôle, et sa diffusion est démultipliée par la présence du nouveau variant beaucoup plus contagieux qui supplante la première forme du virus. 60.000 nouveaux cas ont été enregistrés en une journée et les admissions hospitalières sont déjà en hausse de 50% par rapport au printemps. Le nombre de morts du coronavirus comptabilisés ­depuis deux mois (plus de 31.500) représente près de 40% des 80.000 décès enregistrés depuis le début de la pandémie. Malgré le confinement strict avec fermeture des établissements scolaires, un emballement est à prévoir pour les deux prochaines semaines au moins. Pourtant, selon une enquête de l’agence publique Care ­Quality Commission, les employés d’au moins 14 maisons de soins pour personnes âgées ou personnes autistes ont été incités à travailler alors qu’ils avaient été testés positifs au Covid-19 ou qu’ils étaient porteurs de symptômes.

#1804 vu sur lejdd.fr