Présentation

Sont réunies ici toutes les informations que nous pouvons trouver concernant les lieux d’enfermement durant le confinement : prisons, centres fermés pour mineurs, centres de rétention administrative, zones d’attente, camps où sont enfermés les migrants et sans-papiers, mais aussi ehpad et hôpitaux psychiatriques. Certaines structures ou institutions (au sens large) peuvent aussi du jour au lendemain se carcéraliser et constituent déjà des lieu où la gestion de l’État se fait très pressante pour ceux qui s’y retrouvent, c’est le cas des foyers de travailleurs ou des foyers gérés par l’Aide sociale à l’enfance, mais nous examinerons aussi tout ce qui peut filtrer des ravages de l’enfermement dans le cadre de la famille, qui touche déjà nombre de femmes et d’enfants, ainsi que les populations les plus fragiles, à la merci de la gestion par les flics de la crise sanitaire : les populations les plus précaires, les populations des bidonvilles, les personnes sans domiciles fixes. A travers la question de l’enfermement dans le confinement, nous cherchons à rendre compte de ce que fait la gestion de l’État à ceux qui sont ou se retrouvent le plus à sa merci. C’est pourquoi seront aussi inclues les informations qui concernent la gestion des corps post mortem, car c’est aussi avec ces données qu’on peut comprendre à la fois l’ampleur de ce qui se passe et les différentes formes que prend cette gestion. Nous avons conscience que l’angle que nous choisissons est partiel : nous ne répertorions pas ici l’intégralité des infos concernant les révoltes ou les attaques contre la répression et le contrôle qui accompagnent la gestion du confinement, avec lesquelles nous sommes bien sûr plus que solidaires. Mais, dans la situation particulière qui n’a pas encore fini de durer, il nous semble pertinent de mettre en évidence ce qui se passe à travers cet axe là. Et, plus généralement, de comprendre comment se passe la gestion d’Etat dans les lieux où il n’y a plus aucun contact direct des personnes enfermées avec aucun extérieur.

Continuer la lecture de « Présentation »

Autriche, Vienne : Environ 10 000 personnes pour la plupart “anti-masques” se sont rassemblés et ont défilé, une contre-manifestation organisée par l’extrême-gauche et dénonçant la “folie anti-masque” a également eu lieu

Autriche, Vienne. Environ 10 000 personnes, la plupart “anti-masques”, se sont rassemblés et ont défilé contre les restrictions liées à la gestion de la crise sanitaire. Brandissant des banderoles proclamant: «Vous êtes la maladie. Nous sommes le remède » et agitant des drapeaux autrichiens, la plupart des manifestants ont refusé de porter des masques ou de respecter les règles de distanciation sociale, y compris le politicien d’extrême droite et ancien vice-chancelier Heinz-Christian Strache. Une contre-manifestation organisée par l’extrême gauche comprenant une foule d’environ 500 personnes, selon les estimations de la police, a également eu lieu, dénonçant la «folie anti-masque».

#1822 Source straitstimes.com

France : Le gouvernement annonce la mise en place d’un «chèque de soutien psychologique» pour parer au mal-être des étudiants, il s’agirait de financer quelques consultations chez des psychologues

France. Le gouvernement annonce la mise en place d’un «chèque de soutien psychologique» pour parer au mal-être des étudiants. Il s’agirait de financer quelques consultations chez des psychologues. Selon Santé Publique France, un tiers des 18-25 ans souffrent de dépression alors que les cours sont maintenus à distance et que le couvre-feu à 18h rend difficiles les formes minimales de rencontres et de socialisation.

#1819 Source europe1

Honduras, Guatemala, Etats-Unis : Une marche de près de 10 000 migrants est partie du Honduras vers les États-Unis ; après des affrontements avec les forces de l’ordre, au moins 9000 d’entre eux ont réussi à traverser la frontière guatémalienne ; le Mexique a déployé un contrôle massif aux frontières, destiné à décourager la caravane

Honduras, Guatemala, Etats-Unis. Une marche de près de 10 000 migrants est partie du Honduras vers les États-Unis, espérant que le nouveau président les laisserait passer la frontière des Etats Unis, avant laquelle ils doivent traverser la frontière avec le Guatemala puis celle avec le Mexique. Plus d’une douzaine de telles caravanes de migrants sont déjà parties du Honduras sans jamais arriver sur le sol américain. Le gouvernement guatémaltèque devait décréter l’état d’alerte dans sept départements frontaliers, en prévision de l’arrivée de cette caravane qui aurait été, d’après la presse, convoquée via les réseaux sociaux. Après des affrontements avec les forces de l’ordre, au moins 9000 d’entre eux ont réussi à traverser en repoussant environ 2 000 policiers et soldats postés à la frontière ; la plupart sont entrés sans montrer le test de coronavirus négatif exigé par le Guatemala qui a mis en place près d’une douzaine de points de contrôle sur les autoroutes et pourrait commencer à ramener par bus davantage de migrants au Honduras, comme il l’a fait auparavant, faisant valoir qu’ils présentent un risque pour eux-mêmes et pour les autres en voyageant pendant la pandémie de coronavirus. Le Mexique a continué à déployer des milliers de membres de la Garde nationale et d’agents d’immigration à sa frontière sud, dans une démonstration de force destinée à décourager la caravane de pénétrer au Mexique.

#1823 Source apnews.com

Grèce, Athènes : Ces derniers mois, les rapports faisant état de brutalités policières ont énormément augmenté, en particulier en lien avec le deuxième confinement en cours depuis novembre, avec interdiction de manifester

Grèce, Athènes. Ces derniers mois, les rapports faisant état de brutalités policières ont énormément augmenté, en particulier en lien avec le deuxième confinement en cours depuis novembre, avec interdiction de manifester. Le 17 novembre – anniversaire de la révolte étudiante de 1973 contre la junte militaire, journée de protestation traditionnelle – le gouvernement a imposé des restrictions supplémentaires, interdisant les rassemblements de quatre personnes ou plus tandis que 6 000 policiers étaient déployés dans les rues.

#1818 Source politico.eu

France, Secondigny : Presque tous les résidents d’un EHPAD ayant été testés positifs, les salariés en insertion de l’association “Air” à Parthenay ont été employés en renfort des soignants

France, Secondigny. Alors que 83 résidents d’un Ehpad sur 86 ont été testés positifs, et que la direction a lancé un appel urgent pour recevoir des renforts “soignants et non-soignants”, les salariés en insertion de l’association “Air” à Parthenay ont été employés en renfort des soignants.

#1817 Source sudouest.fr

Royaume-Uni : 150 000 documents de données policières ont été effacés, ce qui pourrait permettre à certains suspects d’échapper à la justice alors même que le pays a déjà perdu son accès à la vaste base de données européenne depuis le Brexit

Royaume-Uni. Des milliers de données cruciales pour la police auraient été accidentellement supprimées. Empreintes digitales, ADN, casiers judiciaires… Au total 150 000 documents ont été effacés. Une erreur technique serait à l’origine de cette perte qui pourrait permettre à certains suspects d’échapper à la justice alors même que le pays a déjà perdu son accès à la vaste base de données européenne depuis le Brexit.

#1816 Source rfi.fr

Tunisie, Tunis : Des affrontements entre la police et des jeunes ont eu lieu à Sidi Hassine et Zahrouni, les troubles et affrontements nocturnes liés au refus du couvre-feu secouent de nombreuses régions de Tunisie

Tunisie, Tunis. Des affrontements entre la police et des jeunes ont eu lieu à Sidi Hassine et Zahrouni, avec des blocages de routes, suite à une fête organisée par un club de foot malgré le couvre-feu. Les troubles et affrontements nocturnes liés au refus du couvre-feu secouent de nombreuses régions de Tunisie, de façon concomitante. Ces escarmouches touchent les régions de Tunis, Siliana, Kasserine, le Kef, Kairouan, Cité Ettadhamen, Hammam Lif, Menzel Bourguiba, Hammamet, Tebourba, Sidi Hassine, Bizerte, Cité Al Intilaka, Cité Ezzouhour…

#1815 Source tunisienumerique.com

France, Jura : Six réfugiés afghans dont quatre mineurs ont été découverts transis de froid et sous-alimentés dans un camion en provenance de Roumanie, quatre d’entre eux ont été transportés à l’hôpital

France, Jura. Six réfugiés afghans dont quatre mineurs ont été découverts transis de froid et sous-alimentés dans un camion en provenance de Roumanie. Quatre d’entre eux ont été transportés à l’hôpital.

#1820 Source Leparisien.fr

France, Gien : Essity, une entreprise suédoise basée dans le Loiret, veut imposer à ses salariés de porter le boîtier “Phil Data” autour du cou qui émettra un son de 85 db (volume d’une alarme ou d’une sirène) en cas de contact trop proche

France, Gien. Essity, une entreprise suédoise basée dans le Loiret qui fabrique des produits d’hygiène pour Nana, Lotus ou Tena, veut imposer à ses salariés de porter le boîtier “Phil Data” autour du cou qui émettra un son de 85 db (volume d’une alarme ou d’une sirène) en cas de contact trop proche. De nombreux salariés et les syndicats s’opposent vivement à ce projet, l’un d’eux affirme : “C’est un système comparable à celui qui dissuade les chiens d’aboyer”. La direction précise que le boîtier ne sonnera pas dans les sanitaires, au restaurant d’entreprise ou à l’infirmerie même si les données seront enregistrées et que les salariés ne seront pas géolocalisés et identifiés uniquement par un numéro.

#1825 Source www.ladepeche.fr

France, Royaume-Uni : Trente migrants dont trois enfants ont été secourus en mer et ramenés sur les côtes françaises lundi matin alors qu‘ ils tentaient de rejoindre l’Angleterre à bord de deux embarcations de fortune

France, Royaume-Uni. Trente migrants dont trois enfants ont été secourus en mer et ramenés sur les côtes françaises lundi matin alors qu‘ ils tentaient de rejoindre l’Angleterre à bord de deux embarcations de fortune. Tous ont été présentés à la police aux frontières. En 2020, plus de 9 500 traversées ou tentatives de traversée de ce type ont été recensées, soit quatre fois plus qu‘en 2019, selon un bilan des autorités françaises. Six personnes ont péri et trois ont disparu, après quatre morts en 2019.

#1814 Source ouest-france.fr

France, Nantes : A la veille de partiels, un incendie volontaire dégrade l’Université de Nantes, le partiel de sociologie prévu a été reporté

France, Nantes. A la veille de partiels, un incendie volontaire dégrade l’Université de Nantes. Deux départs de feu ont endommagé une salle dans la nuit de dimanche à lundi avec des tags comme « Partiels en distanciel ou pas de partiels du tout ». Le partiel de sociologie prévu a été reporté.

#1813 Source Leparisien.fr

Méditerranée : L’Ocean Viking se dirige vers la Méditerranée centrale après six mois de blocus imposé par les autorités italiennes dans le port de Marseille

Méditerranée. L’Ocean Viking se dirige vers la Méditerranée centrale après six mois de blocus imposé par les autorités italiennes dans le port de Marseille sur la base de nouvelles interprétations des exigences de sécurité des navires. En 2020, le manque de capacité de sauvetage est devenu de plus en plus évident. Plus de 700 décès ont été signalés en 2020 avec un fort accroissement depuis le début de la crise sanitaire et une forte probabilité que davantage de décès ne soient pas documentés. Plus de 11 000 personnes ont été renvoyées de force en Libye et dans ses centres de détention. Six navires d’ONG ont été bloqués de manière systématique.

#1812 Source Sosmediterranée.com

France : Le gouvernement annonce que les inscriptions pour le Service National Universel, dont la première phase en caserne avait été annulée l’an dernier à cause du Covid, débutent ce lundi, devant concerner 25 000 jeunes sur tous les départements

France. Le gouvernement annonce que les inscriptions pour le Service National Universel, dont la première phase en caserne avait été annulée l’an dernier à cause du Covid, débutent ce lundi. Cette année ce seront 25 000 jeunes qui seront appelés à s’inscrire et tous les départements de France seront concernés alors que l’expérimentation de 2019 ne portait que sur 2000 jeunes dans 13 départements.

#1824 Source Leparisien.fr

Etats-Unis, France : Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey multiplie les contrats avec les gouvernements et administrations depuis le début de la crise sanitaire, la France ayant notamment fait appel à ses services pour la campagne de vaccination

Etats-Unis, France. Aux Etats-Unis mais aussi en France ou au Canada, un cabinet de conseil en stratégie, le cabinet McKinsey multiplie les contrats avec les gouvernements et administrations depuis le début de la crise sanitaire. La France a fait appel à ses services pour une mission dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid-19. McKinsey a consenti à des réductions pour les administrations, qualifiées de “prix philanthropiques” (100 000 euros par semaine pour 2 conseillers…).

#1811 Source Liberation.fr

Bosnie-Herzégovine : des centaines de migrants sont coincés sous la neige, en Bosnie-Herzégovine, sans abri depuis que le camp de Lipa à la frontière avec la Croatie a été détruit par un incendie


Bosnie-Herzégovine. Des centaines de migrants sont coincés sous la neige, en Bosnie-Herzégovine, sans abri depuis que le camp de Lipa à la frontière avec la Croatie a été détruit par un incendie, fin décembre (lien brève) après le retrait des lieux de l’OIM qui le gérait, parce que d’après ses responsables le camp n’était pas équipé pour passer l’hiver. L’armée promet l’installation de tentes, un camp en dur ne pouvant être construit avant le mois d’avril.

#1805 vu sur france24.com

Royaume Uni : alors que l’épidémie est considérée comme hors de contrôle (1000 morts par jours), les employés d’au moins 14 maisons de soins pour personnes âgées ou personnes autistes ont été incités à travailler malgré un test positif ou des symptômes


Royaume Uni. Avec plus de 1.000 nouveaux morts, l’épidémie est considérée désormais comme hors de contrôle, et sa diffusion est démultipliée par la présence du nouveau variant beaucoup plus contagieux qui supplante la première forme du virus. 60.000 nouveaux cas ont été enregistrés en une journée et les admissions hospitalières sont déjà en hausse de 50% par rapport au printemps. Le nombre de morts du coronavirus comptabilisés ­depuis deux mois (plus de 31.500) représente près de 40% des 80.000 décès enregistrés depuis le début de la pandémie. Malgré le confinement strict avec fermeture des établissements scolaires, un emballement est à prévoir pour les deux prochaines semaines au moins. Pourtant, selon une enquête de l’agence publique Care ­Quality Commission, les employés d’au moins 14 maisons de soins pour personnes âgées ou personnes autistes ont été incités à travailler alors qu’ils avaient été testés positifs au Covid-19 ou qu’ils étaient porteurs de symptômes.

#1804 vu sur lejdd.fr

International : une étude récente montre que trois patients sur quatre sortant d’hospitalisation présenteraient des symptômes durables, encore présents 6 mois plus tard, les femmes étant davantage touchées.

International. Selon une étude chinoise récente, trois patients sur quatre sortant d’hospitalisation présenteraient des symptômes durables, encore présents 6 mois plus tard, les femmes étant davantage touchées. Les sysmptomes qui persistent le plus fréquemment sont la fatigue, une faiblesse musculaire (63 %), des troubles du sommeil (26 %), de l’anxiété ou des états dépressifs, une altération de la fonction pulmonaire, et des dysfonctionnements rénaux persistants. Les patients les plus gravement touchés ont aussi obtenu de moins bons résultats lors d’un test de marche de six minutes, environ un quart d’entre eux n’atteignait pas la limite inférieure de la distance normale. Ce phénomène, parfois qualifié de « Covid long », a été largement sous-estimé, au point que des collectifs de malades se sont constitués. Dominique Salmon, infectiologue à l’Hôtel-Dieu (AP-HP), à Paris, qui a ouvert une consultation consacrée à ces formes longues, affirme qu’il n’est « pas si simple de dire si ce sont des symptômes liés au Covid lui-même ou à une hospitalisation prolongée ou à d’autres facteurs ».

#1803 vu sur lemonde.fr

Thaïlande : alors que les migrants birmans, indiens et cambodgiens sont les plus touchés par le virus, les autorités cambodgiennes en Thaïlande ont accru le contrôle et la surveillance de leurs ressortissants ainsi que des passages aux frontières

Thaïlande. Le ministère thaïlandais de la Santé a annoncé qu’au moins 153 travailleurs cambodgiens en Thaïlande ont été testés positifs, alors que le pays fait face à une nouvelle épidémie virale qui se propage rapidement. Les travailleurs migrants sont plus particulièrement touchés. Ce sont les ressortissants thaïlandais, les travailleurs birmans, indiens et cambodgiens qui ont enregistré le plus de cas à travers le pays. Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que les autorités cambodgiennes en Thaïlande surveillaient et vérifiaient le nombre de cas parmi les travailleurs migrants cambodgiens. L’ambassade de Thaïlande au Cambodge a déclaré que son gouvernement avait découragé les communautés de travailleurs migrants de se déplacer, en particulier ceux qui souhaitaient rentrer dans leur pays d’origine, et facilité leur régularisation temporaire. Des migrants cambodgiens affirment avoir été empêchés de retourner au Cambodge alors qu’ils ont perdu leurs sources de revenu en Thaïlande. Le Cambodge a augmenté ses installations de dépistage et de quarantaine le long des provinces frontalières pour faire face à une augmentation des arrivées de travailleurs migrants.

#1810 Source www.voacambodia.com

Sénégal, Dakar : des manifestations de contestation et de nombreux incidents ont eu lieu durant la première nuit du nouveau couvre-feu à Dakar

Sénégal, Dakar. Des manifestations de contestation et de nombreux incidents ont eu lieu durant la première nuit de couvre-feu à Dakar. Un nouveau couvre-feu vient d’être instauré dans les régions de Dakar et Thiès. Des groupes de jeunes ont brûlé des pneus, dressé des barricades et lancé des projectiles sur les forces de l’ordre qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogène dans le quartier de Ngor. Des incidents ont été rapportés dans d’autres quartiers de la capitale sénégalaise comme la Médina ou Yoff et dans sa banlieue, à Pikine, Guédiawaye ou Thiaroye. Beaucoup d’habitants protestent contre l’interdiction de travailler la nuit qui les prive de leurs ressources. Comme d’autres pays d’Afrique, le Sénégal fait face à une deuxième vague moins sévère qu’en Europe, mais qui met en tension un système de santé peu efficace. Un premier couvre-feu avait été instauré en mars après l’apparition du premier cas. Il avait suscité des manifestations violentes et avait été levé en juin.

#1796 vu sur ouest-france.fr

Le Brésil atteint 200000 morts par Covid-19 et devient le deuxième pays au monde avec le plus de décès en chiffres absolus, derrière les États-Unis.

Brésil. Le Brésil atteint 200000 morts par Covid-19 et devient le deuxième pays au monde avec le plus de décès en chiffres absolus, derrière les États-Unis. Comme Trump, Viktor Orbán (Hongrie), Aleksandr Lukashenko (Biélorussie) et Gurbanguly Berdymukhamedov (Turkménistan), le président brésilien est accusé d’avoir dénié le potentiel de létalité du virus, qualifiant Covid-19 de «petite emprise» et a recommandé à plusieurs reprises l’utilisation de la choloroquine, un médicament avéré inefficace pour prévenir la contagion et potentiellement dangereux. La politique de Bolsonaro est aussi mise en accusation pour sa malveillance vis à vis des populations autochtones qui sont particulièrement touchées par le virus.

#1795 vu sur outline.com

Corée du Sud : le gouvernement promet des bons d’achat d’une valeur de 100 000 wons [environ 75 euros] aux cent personnes qui auront dénoncé le plus de violations aux règles sanitaires

Corée du Sud. Le gouvernement sud-coréen incite la population à signaler des violations des règles sanitaires en promettant des bons d’achat d’une valeur de 100 000 wons [environ 75 euros] aux cent personnes qui en auront le plus dénoncé aux autorités. L’application Safety Report, créée à l’origine pour permettre aux gens de signaler toute situation susceptible de mettre une vie en danger, aurait enregistré 31 312 déclarations relatives au Covid-19 au cours du mois de décembre, soit deux fois plus qu’en novembre.

#1799 vu sur courrierinternational.com

France, Aubigny-sur-Hère : un cluster a été déclaré dans un foyer d’accueil médicalisé pour adultes souffrant de déficience ou d’autisme avec 14 cas positifs parmi les 29 résidents


France, Aubigny-sur-Hère. Un cluster a été déclaré dans un foyer d’accueil médicalisé qui accueille des adultes souffrant de déficience ou d’autisme. 14 cas de Covid-19 ont été recensés parmi les 29 résidents que compte le foyer Anaïs (dont 18 sont présents en ce moment, les autres étant retournés dans leur famille). Trois personnes ont été hospitalisés. Sur 34 salariés, 7 cas ont aussi été recensés.

#1797 vu sur leberry.fr

Royaume-Uni : un mouvement de grève de loyer s’étend chez les étudiants dans une trentaine de campus à travers le pays

Royaume Uni. Un mouvement de grève de loyer s’étend chez les étudiants dans une trentaine de campus à travers le pays. Plus de 600 étudiants se mettent en grève de loyer à Manchester alors que 200 d’entre eux qui sont en grève des loyers depuis le 23 octobre ont occupé un bloc d’hébergement universitaire vide et ont obtenu une réduction de 30% du loyer du premier trimestre. À Bristol, 1400 étudiants ont également retenu leur loyer depuis octobre, dans ce qui est la plus grande grève des loyers étudiants depuis des décennies, alors que la moitié des 120 étudiants locataires qui avaient loué par l’intermédiaire de l’agence de location étudiante «Digs» ont obtenu une dispense de loyer pour la durée du premier confinement. Selon une estimation très prudente, plus de 5 000 étudiants du pays sont désormais inscrits pour retenir leur prochain paiement de loyer. De tels mouvements se développent depuis 2015, mais la situation liée à la gestion de la crise sanitaire intensifie fortement la mobilisation. Ces grèves se sont étendues à partir des logements appartenant à l’université, au centre des luttes des étudiants locataires ces dernières années, pour englober les fournisseurs de logements privés et les propriétaires du secteur privé. Lors du premier confinement, des grèves de loyer des étudiants ont eu lieu dans un peu moins d’une douzaine de campus, impliquant plus de 2000 étudiants.

#1809 Source notesfrombelow.org

Canada, Saskatoon : une révolte des prisonniers a lieu dans la prison de Prince Albert, une centaine d’entre eux ont commencé une grève de la faim


Canada, Saskatoon. Une révolte des prisonniers a lieu dans la prison de Prince Albert avec des vitres brisées, des départs d’incendies et des inondations. Plus de 100 prisonniers, qui ont démarré une grève de la faim, dénoncent leurs conditions d’incarcération empirées par la pandémie alors que les matons considèrent qu’il s’agit d’exactions de gangs.

#1798 vu sur cbc.ca

France : alors que le gouvernement est remis en question pour la lenteur de la vaccination, le ministère annonce que 35 personnes seront tirées au sort pour constituer un «collectif citoyen» invité à se prononcer sur la campagne de vaccination

France. Alors que le gouvernement est remis en question pour la lenteur du démarrage de la vaccination (quelques milliers de personnes à peine en 15 jours), le ministère annonce que 35 Français seront tirés au sort pour constituer un «collectif citoyen» dont les membres seront invités à se prononcer sur la campagne de vaccination en France. Ces citoyens devront être représentatifs de la société, et donc dépeindre toutes les opinions des Français sur le vaccin, des plus méfiants aux plus convaincus. Le tirage au sort sera aussi guidé par des critères d’âge, de genre, de région, de niveau de diplôme, des catégories socioprofessionnelles, des types d’habitation, a expliqué le Conseil économique et social (CESE), qui accueillera les travaux. Les 35 membres rendront un rapport au cours de l’été censé représenter ce que pensent les français.

#1801 vu sur ouest-france.fr

Corée du Sud : le taux de suicide chez les jeunes, déjà très élevé dans le pays, a explosé pendant la crise sanitaire, en particulier chez les jeunes filles

Corée du Sud. Le taux de suicide chez les jeunes, en particulier chez les jeunes filles, a explosé pendant la crise sanitaire. Entre janvier et juin 2020, 296 femmes entre 20 et 30 ans se sont donné la mort, soit une hausse de 40 % par rapport à la même période l’année précédente, dans un pays qui a déjà le taux de suicide le plus élevé au monde. Les femmes, et en particulier les femmes jeunes, sont plus touchées que les hommes par les conséquences économiques de la gestion de la pandémie. Elles sont 617 000 à avoir perdu leur travail entre février et avril, contre 401 000 chez les hommes.

#1800 vu sur courrierinternational.com

France : le Conseil d’Etat valide les trois décrets élargissant les fichiers de renseignement qui permettent aux policiers et aux gendarmes de faire mention des “opinions politiques”, des “convictions philosophiques et religieuses” et de “l’appartenance syndicale”

France. Le Conseil d’Etat valide les trois décrets élargissant les fichiers de renseignement. Ils permettent aux policiers et aux gendarmes de faire mention des “opinions politiques”, des “convictions philosophiques et religieuses” et de “l’appartenance syndicale” de leurs cibles, alors que les précédents textes se limitaient à recenser des “activités”. Identifiants, photos et commentaires postés sur les réseaux sociaux y seront aussi listés, tout comme les troubles psychologiques et psychiatriques “révélant une dangerosité particulière”. Outre les personnes physiques, les “personnes morales”, telles que les associations, sont également visées. Dans le détail, les décrets portent sur trois fichiers : le Pasp (prévention des atteintes à la sécurité publique) de la police ; le Gipasp (gestion de l’information et prévention des atteintes à la sécurité publique) des gendarmes et l’EASP (enquêtes administratives liées à la sécurité publique) utilisé avant le recrutement de fonctionnaires sur des postes sensibles. Ces fichiers recenseront désormais les données des personnes soupçonnées d’activités terroristes ou susceptibles “de porter atteinte à l’intégrité du territoire ou des institutions de la République”

#1793 vu sur francetvinfo.fr

France : Alors que de nombreux pays européens décalent la rentrée scolaire et que la nouvelle variante du virus touche un nombre important d’enfants au Royaume-Uni, le gouvernement français continue à maintenir la rentrée au 4 janvier

France. Alors que de nombreux pays européens décalent la rentrée scolaire pour éviter la diffusion des contagions liées à la période des fêtes (dans plusieurs régions britanniques, en Irlande, aux Pays-Bas, en Autriche, en Grèce et en Pologne), le gouvernement continue à maintenir la date normale du 4 janvier. Pourtant la nouvelle variante du virus touche un nombre important d’enfants au Royaume-Uni, et des épidémiologistes ainsi que des parents d’élèves demandent un décalage de cette rentrée. Malgré le constat que “la tendance est préoccupante”, le gouvernement refuse d’envisager cette solution.

#1789 Source actu.fr

France : Un feu d’artifice a été tiré près de la maison d’arrêt de Nantes, des actions semblables ont eu lieu devant plusieurs prisons en Île de France ainsi qu’à Albi

France, Albi, Nantes, Ile-de-France. Un feu d’artifice a été tiré près de la maison d’arrêt de Nantes. Le communiqué lié à cette action est à lire ici : Détonations de réveillon au centre de détention. Des actions semblables ont eu lieu devant plusieurs prisons en île de France (La Santé à Paris, Fresnes), devant le centre de rétention de Vincennes ainsi qu’à Albi où la police n’a pas été prévenue et l’a découvert au matin. D’après la presse une enquête est en cours bien qu’aucun dégât particulier n’ait été signalé.

#1790 Sources diverses

France, Lieuron : Suite à l’intervention des forces de l’ordre dans une free-party du réveillon rassemblant 2 500 personnes dans un hangar, des affrontements ont eu lieu

France, Lieuron. Une free-party du réveillon a rassemblé 2.500 personnes dans un hangar en Ille-et-Vilaine. Alors que les forces de l’ordre tentaient d’intervenir, des affrontements ont eu lieu, une voiture de la gendarmerie a été incendiée et trois militaires blessés. Un important dispositif a été déployé à la sortie du site. Un hélicoptère a également survolé la zone. Deux personnes soupçonnées d’avoir organisé la fête ont été mises en garde-à-vue.

#1791 Source Europe1.fr

France, Marseille : la préfecture réquisitionne les grévistes (c’est-à-dire l’intégralité du personnel) de la société Derichebourg de ramassage des ordures, en grève depuis le 17 décembre

France, Marseille. Une grève du ramassage des ordures a débuté le 17 décembre, la totalité du personnel de la société Derichebourg s’étant déclarée gréviste, en conflit avec la direction dont le directeur et le directeur adjoint sont accusés de harcèlement et de sanctions disproportionnées. Depuis cette date, 900 tonnes de déchets n’ont pas pu être collectées, estime la Préfecture de police. Mercredi 23 décembre, la Métropole a demandé la réquisition de la société Derichebourg. Cependant les grévistes ont réussi il y a trois jours à bloquer trois camions-bennes réquisitionnés par la Métropole. Cette dernière a décidé de saisir les forces de police, et la préfecture déclare en effet, ce lundi 28 décembre, réquisitionner les personnels grévistes. Le refus d’obéir à un ordre de réquisition constitue une infraction pénale.

#1788 Source France3-régions.fr

Espagne : Le gouvernement espagnol a annoncé qu’il allait recenser les personnes refusant de se faire vacciner contre le Covid-19 dans un fichier qui sera partagé avec d’autres pays européens

Espagne. Le gouvernement espagnol a annoncé qu’il allait recenser les personnes refusant de se faire vacciner contre le Covid-19 dans un fichier qui sera partagé avec d’autres pays européens. La vaccination contre le coronavirus a débuté dimanche en Espagne comme dans de nombreux pays de l’Union européenne (UE). Selon la dernière étude publiée lundi dernier par le Centre d’Investigation sociologique (CIS), un institut de sondages dépendant du gouvernement, la proportion des Espagnols ne souhaitant pas se faire vacciner a chuté de manière spectaculaire, passant de 47 % en novembre à 28 % en décembre. Le nombre de personnes se disant prêts à recevoir le vaccin a progressé de 36,8 % à 40,5 %.

#1793 Source France24.com

France : le gouvernement annonce la création d’un fichier de données, SI vaccin Covid, pour “suivre” les personnes vaccinées

France. Le gouvernement annonce la création d’un fichier de données pour suivre les personnes vaccinées. Dénommé «SI Vaccin Covid», le fichier a pour objectif «la mise en œuvre, le suivi et le pilotage des campagnes vaccinales contre la Covid-19». Les soignants qui administrent les vaccins, mais aussi le médecin traitant et les agents de la Caisse de l’assurance maladie auront accès aux données personnelles des patients. Mais d’autres professionnels de santé pourront également y accéder après leur «pseudonymisation», c’est-à-dire dès lors que les informations personnelles permettant l’identification du patient auront été supprimées, telles que le nom et le prénom, l’adresse, le numéro de téléphone ou encore le numéro de sécurité sociale.

#1785 Source Lefigaro.fr

France : le gouvernement annonce qu’il s’autorise à adapter les modalités du baccalauréat 2021 jusqu’à 15 jours avant les épreuves

France. Le gouvernement annonce qu’il s’autorise à adapter les modalités du baccalauréat 2021 ainsi que certains concours ou examens de l’enseignement supérieur et de la fonction publique. Ces modifications pourront avoir lieu en fonction de la situation sanitaire jusqu’à deux semaines avant le début des épreuves, grâce à une ordonnance publiée au journal officiel. Le texte concerne les « modalités de délivrance des diplômes de l’enseignement supérieur, y compris le baccalauréat » : « S’agissant des épreuves des examens ou concours, ces adaptations peuvent porter, dans le respect du principe d’égalité de traitement des candidats, sur leur nature, leur nombre, leur contenu, leur coefficient ou leurs conditions d’organisation, qui peut notamment s’effectuer de manière dématérialisée », prévoit l’ordonnance. Les évaluations communes du contrôle continu (anciennement appelées E3C) prévues en Première et Terminale ont déjà été annulées et remplacées par les notes obtenues au cours de l’année.

#1784 Source ouest-france.fr

Suisse, Bagne : 200 touristes britanniques placés en quarantaine dans la station de ski du Verbier se sont échappés pendant la nuit

Suisse, Bagne. 200 touristes britanniques placés en quarantaine dans la station de ski du Verbier se sont échappés. Ils ont profité de l’obscurité pour s’enfuir. La plupart d’entre eux se seraient dirigés vers la France. 420 touristes britanniques étaient placés en quarantaine dans dans des hôtels suite à la découverte du nouveau variant du Covid circulant au Royaume Uni. Les employés de l’hôtel se sont rendu compte du départ de leurs clients car ceux-ci ne répondaient plus aux appels passés vers les chambres et parce que les plateaux-repas restaient intacts.

#1781 Source Leparisien.fr

France, Saint-Etienne : les livreurs en grève ont obtenu d’Uber Eats un minimum horaire (sous conditions), la grève continue alors que Deliveroo a mis en place un “bonus antigrève”

France, Saint-Etienne. Les livreurs de repas de Saint-Etienne, qui sont en grève depuis le 13 décembre et qui avaient notamment bloqué le premier soir différentes chaînes de fastfood, ont pu obtenir de la plateforme Uber Eats un minimum horaire garanti, bien que d’une somme largement insuffisante, de 10euros pour 2H contenant 2 livraisons entre 11h30 et 12h30, et de 12euros pour 2H contenant 2 livraisons entre 19h et 21h. Les grévistes veulent cependant obtenir un prix plancher par livraison. Le mouvement pourrait s’étendre à d’autres villes, et de nouvelles actions sous forme de grèves sont en tout cas envisagées à Saint-Etienne après le 1er décembre, qui pourraient tout particulièrement viser Deliveroo qui n’a pas cherché à contacter le mouvement et qui, le 20 décembre lors d’une grève ayant lieu à Strasbourg et à Villejuif, a mis en place des “bonus antigrève” en augmentant exceptionnellement jusqu’à 3euros le prix d’une livraison.

#1780 Source Francebleu

Israel, Jérusalem : des milliers de manifestants se réunissent à nouveau contre Netanyahu, des affrontements ont eu lieu contre la police et contre ses partisans

Israel, Jérusalem. Plusieurs personnes ont été interpellées et d’autres ont été blessées lors de manifestations qui se sont tenues à Jérusalem et dans d’autres villes contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Des milliers de manifestants étaient à nouveau réunis devant la résidence du Premier ministre, à Jérusalem et des affrontements ont eu lieu contre les forces de police mais aussi contre des partisans de Netanyahu.

#1783 Source Lalibre.be

Inde, Calcutta : Les agents de santé ont organisé une manifestation dans tout l’État contre les passages à tabac et les arrestations de la police ayant eu lieu lors d’une manifestation à Kolkata, qui exigeait des augmentations de salaire et une stabilisation

Inde, Calcutta. Les agents de santé ont organisé une manifestation dans tout l’État contre les passages à tabac et les arrestations de la police ayant eu lieu lors d’une manifestation à Kolkata pour exiger des augmentations de salaire et une stabilisation. Des routes ont été bloquées. Les syndicats annoncent un mouvement long dans le contexte de la pandémie si les conditions de travail ne s’améliorent pas notablement et demandent que les policiers soient poursuivis.

#1779 Source anandabazar.com

France, Condé-sur-Sarthe : 34 cas positifs ont été testés parmi les 200 matons, sans qu’aucune disposition sanitaire spécifique n’ait été prise

France, Condé-sur-Sarthe. 34 cas positifs on été testés parmi les 200 matons de la prison, soit deux fois plus que la semaine dernière. Selon les agents eux-mêmes, la direction n’a pas fait le nécessaire pour assurer la sécurité des salariés et des détenus. Aucune disposition sanitaire spécifique n’a été prise et l’ARS dit avoir été prévenue trois jours plus tard que ce qu’affirme l’Administration Pénitentiaire.

#1778 Source France3-Régions.francetvinfo

France, Nice : Un jeune homme d’origine tunisienne enfermé au centre de rétention de la ville a été frappé par la police au point de devoir être opéré en urgence

France, Nice. Un jeune homme d’origine tunisienne enfermé au centre de rétention de la ville a été frappé par la police au point de devoir être opéré en urgence. Les médecins ont dû procéder à l’ablation de son testicule droit, « suite à un coup reçu en centre de rétention », peut-on lire sur son compte rendu d’intervention médicale.

#1776 Source Mediapart.fr

France, Ambarès-et-Lagrave : Un incendie s’est déclaré devant l’entrepôt d’une entreprise de livraison, la société Warning, et 27 camionnettes affectées à la livraison de colis Amazon ont brûlé. Une enquête de gendarmerie est ouverte privilégiant la thèse d’un acte volontaire

France, Ambarès-et-Lagrave. Un incendie s’est déclaré vers 2 heures du matin devant l’entrepôt d’une entreprise de livraison, la société Warning. 27 camionnettes affectées à la livraison de colis Amazon ont brûlé. Une enquête de gendarmerie est ouverte. La société Warning dénonce un “acte de malveillance”. Dans un communiqué elle affirme que les auteurs de l’incendie ont pénétré dans les véhicules en les ouvrant à l’aide de disqueuses puis les ont incendiés. Mais on apprend finalement que ce sont les secours qui ont ouvert à la disqueuse les fourgons, pour s’assurer que personne ne se trouvait à l’intérieur. La thèse d’un incendie d’origine volontaire est toutefois privilégiée.

#1775 Source Sudouest.fr

France, Calais : A la demande de la Mairie de la ville, le juge des référés autorise désormais l’expulsion des migrants installés dans des campements de fortune

France, Calais. A la demande de la Mairie de la ville, le juge des référés autorise l’expulsion des migrants installés dans des campements de fortune. Le tribunal juge notamment ces expulsions justifiées parce que « l’Etat a prévu en novembre 2020 et met en oeuvre à Calais un dispositif humanitaire en faveur de la population migrante, garantissant une mise à l’abri, une prise en charge spécifique des mineurs isolés, un accès aux soins et à des structures sanitaires, ainsi que la distribution de repas ». Les associations humanitaires intervenant sur place constatent pourtant que c’est à cause des expulsions dites “mises à l’abri” de plusieurs campements depuis la rentrée que des dizaines de migrants se retrouvent installés dans les lieux précaires où la Mairie veut désormais les expulser.

#1774 Source Leparisien.fr

Etats-Unis, Hudson : Une trentaine de détenus de l’immigration et des douanes de la prison de Kearny ont entamé une grève de la faim lundi, pour exiger leur libération alors que le virus se diffuse massivement dans la prison

Etats Unis, Hudson. Une trentaine de détenus de l’immigration et des douanes de la prison de Kearny ont entamé une grève de la faim lundi, pour exiger leur libération alors que le virus se diffuse massivement dans la prison. Des détenus de la prison du comté d’Essex ont également lancé une grève de la faim. Le Bureau des opérations d’application et d’éloignement de l’ICE de Newark et de New York a contredit l’information, affirmant qu’il n’y avait pas de grève de la faim dans les prisons d’Hudson ou d’Essex, déniant aussi le fait qu’un grand nombre de détenus sont actuellement infectés. De nombreuses grèves de la faim ont eu lieu dans ces prisons pendant le premier confinement en particulier dans celles du comté d’Hudson et de l’Essex. Une récente grève de la faim à la prison du comté de Bergen a abouti à deux libérations de détenus et à plusieurs transferts vers d’autres établissements, dont un jusqu’à Miami. Les personnes en grève dans le comté de Bergen se sont parfois vu refuser l’eau, les soins médicaux, le chauffage, l’accès aux fenêtres.

#1792 Source Nj.com

France, Vezin : un détenu de cette prison proche de Rennes, accusé d’être l’un des meneurs de la mutinerie du 22 mars dernier, a été relaxé

France, Vezin. Un détenu de la prison de Vezin près de Rennes, accusé d’être l’un des meneurs de la mutinerie qui a eu lieu le 22 mars dernier, a été relaxé. Il était accusé d’être le meneur d’une des deux cours de promenade à s’être révoltée. Le compte rendu d’un lieutenant pénitentiaire atteste qu’il est le premier à refuser de regagner sa cellule, et que les autres l’ont suivi. Sur des images de vidéosurveillance, on aperçoit qu’il discute avec d’autres détenus, avant d’invectiver les équipes d’interventions. Il a déjà fait l’objet de sanctions disciplinaires en passant 20 jours à l’isolement.

#1777 Source Ouest-france.fr

Bosnie : Le camp de Lipa, dans le nord-ouest de la Bosnie, où certains migrants sont bloqués par la fermeture des frontières depuis le mois d’avril dans des conditions désastreuses, a été complètement détruit par un incendie

Bosnie, Lipa. Le camp de migrants de Lipa, dans le nord-ouest de la Bosnie, a été complètement détruit par un incendie probablement “criminel”, ont indiqué les autorités. Environ 1 300 migrants, qui y étaient hébergés, se retrouvent désormais à la rue en plein hiver avec des températures glaciales. “Nous supposons qu’il s’agit d’un acte criminel et que des résidents du camp en sont à l’origine” a indiqué un représentant de l’OIM. Les migrants auraient ainsi protesté contre l’installation de ce camp où certains sont bloqués par la fermeture des frontières depuis le mois d’avril dans des conditions désastreuses, empirées par l’arrivée de l’hiver sans aucun dispositif adéquat, ni électricité, ni chauffage. L’agence de l’ONU qui gérait ce centre d’accueil avait récemment annoncé son retrait de la structure en raison des mauvaises conditions de vie des migrants. Les autorités municipales et cantonales de Bihac refusent que l’OIM rouvre l’ancien centre d’accueil à Bihac, dans les halles d’une ancienne usine, malgré une instruction du gouvernement fédéral en ce sens. Il a été fermé peu avant les élections municipales de novembre, pour répondre à une pression croissante des habitants.

#1770 Source infomigrants.net

Espagne, Cañada Real Galiana : Le plus grand bidonville d’Europe est privé d’électricité depuis octobre, le gouvernement espagnol continue d’expliquer la coupure par la surchauffe liée à la culture de cannabis en dépit de manifestations et pétitions

Espagne, Cañada Real Galiana. L’immense bidonville des abords du sud-est de Madrid, qui existe depuis les années 1960 et qui est le plus grand bidonville d’Europe, est quasi intégralement privé d’électricité depuis octobre, ce qui concerne plus de 4 500 personnes (plus de la moitié des habitants), alors que les températures se font glaciales. Alors que des pétitions et des manifestations ont eu lieu ces derniers mois, le discours des autorités continue d’expliquer la coupure par la surchauffe liée à la culture de cannabis. Après qu’une plainte ait été déposée contre le gouvernement, l’ONU a demandé le 23 décembre un rétablissement immédiat de la fourniture en électricité dans deux secteurs du bidonville.

#1769 Source Courrier international

France : Le Conseil d’Etat saisi par l’association La Quadrature du Net interdit l’usage des drones pour surveiller les manifestations sur la voie publique à Paris, faute de texte encadrant l’usage de ces images (ce que cherche à proposer l’article 22 de la proposition de loi sur la “sécurité globale”)

France. Le Conseil d’Etat, saisi par l’association La Quadrature du Net qui s’inquiétait de l’usage de drones “à des fins de police administrative” interdit l’usage de drones pour surveiller les manifestations sur la voie publique à Paris. La préfecture « doit cesser, sans délai, de procéder aux mesures de surveillance par drone des rassemblements de personnes sur la voie publique ». En Belgique, l’usage des drones est prévu pour surveiller le respect des mesures sanitaires pendant les fêtes de fin d’année. Comme pendant le premier confinement, le Conseil d’Etat prononce cette interdiction faute de texte qui encadre l’usage de ces images, or l’article 22 de la proposition de loi sur la “sécurité globale” propose ce type de cadre en étendant la capacité des forces de l’ordre à utiliser les images filmées dans l’espace public et prévoit notamment que dans le cadre de manifestations, les vidéos tournées par drone ou hélicoptère pourront être diffusées en direct dans la salle de commandement du dispositif de maintien de l’ordre puis conservées, pour une durée de trente jours ou davantage si elles sont utilisées dans le cadre d’une enquête.

#1773 Source 20minutes.fr

France : Une plateforme internet de collaboration avec la police va être créée pour que n’importe qui puisse dénoncer anonymement un point de deal

France. Dans le cadre de la répression pro-active du trafic et de la consommation de drogue qui s’est instensifiée depuis cet été, Gérald Darmanin a annoncé qu’une plateforme internet allait être créée pour permettre à n’importe qui de dénoncer en ligne un point de deal afin d’indiquer anonymement à la police où est-ce qu’il se situe. La plateforme devrait être mise en ligne dès début 2021, avec un recensement actuel qui a été fait d’une estimation de 4 000 points de deals. Gérald Darmanin souhaiterait que chaque mois les chiffres du nombre de points de deal soient recensés et communiqués, affichant son objectif principal de lutter contre le trafic de stupéfiants en France.

#1786 Source LCI.fr

France : À Nantes, 150 migrants qui occupaient le gymnase désaffecté de Talensac depuis le mois de février ont été évacués

France, Nantes. À Nantes, 150 migrants qui occupaient le gymnase désaffecté de Talensac depuis le mois de février ont été évacués. D’après un élu en charge “de l’Europe, des migrants et des gens du voyage” et contre toute évidence : “Ce n’est pas une évacuation, ni un déménagement mais une mise à l’abri”. Il précise qu’une centaine de personnes vont être hébergées dans des conditions dignes à l’auberge de jeunesse de l’ancienne manufacture de tabac, sans préciser les conditions associées à cet “hébergement” ni sa durée. Ce nouvel hébergement fraîchement rénové peut accueillir environ 120 personnes alors qu’au moins 200 migrants s’étaient installés dans le gymnase.

#1772 Source ouest-france.fr

France : L’assemblée nationale vote en procédure d’urgence un projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires, faisant rentrer dans la loi une partie des dispositions provisoires prises pendant la crise sanitaire

France. L’assemblée nationale vote en procédure d’urgence un projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires, faisant rentrer dans la loi une partie des dispositions provisoires prises pendant la crise sanitaire.

#1768 Source assemblee-nationale.fr

Argentine, Mendoza : Des centaines de manifestantes ont incendié un palais de justice après qu’une adolescente de 14 ans a été tuée par un homme qu’elle avait rencontré sur les réseaux sociaux

Argentine, Mendoza. Des centaines de manifestantes ont incendié un palais de justice après qu’une adolescente de 14 ans a été tuée par un homme qu’elle avait rencontré sur les réseaux sociaux. Les services d’urgence de la police appelés par un voisin ont ignoré l’appel alors que ce dernier leur faisait entendre les cris de de la victime pendant le meurtre. L’enregistrement vocal a été diffusé sur les réseaux sociaux.

#1771 Source www.yeryuzupostasi.org

Etats Unis, Portland : des dizaines de caméras de surveillance Amazon Ring et Google Nest, entreprises associées aux services de police pour leur fournir des images en continu, ont été retirées et détruites

Etats Unis, Portland. Des dizaines de caméras de surveillance Amazon Ring et Google Nest, entreprises associées aux services de police pour leur fournir des images en continu, ont été retirées et détruites cette semaine des quartiers résidentiels de Portland lors de promenades nocturnes pour protester contre la surveillance des entreprises et de l’Etat de plus en plus présente dans la vie de tout un chacun. Un communiqué lié à cette attaque est à lire ici. Le texte indique que depuis peu, les services de police et d’autres forces de l’ordre commencent à être autorisés à diffuser en permanence les flux des caméras de sonnette des résidents, dans le but de créer un réseau de surveillance en direct dans les quartiers résidentiels.

#1802 vu sur rosecitycounterinfo.noblogs.org

France, Calais : Des rochers sont installés au fort Nieulay afin d’empêcher que les migrants puissent être ravitaillés par les véhicules des associations non mandatées par l’Etat

France, Calais. Après le déboisement systématique pour rendre inhabitables des zones où des migrants avaient l’habitude de s’installer, des rochers sont maintenant installés au fort Nieulay pour condamner les accès aux abords du fort par les véhicules des associations d’aide aux migrants non mandatées par l’État et ainsi empêcher tout ravitaillement.

#1767 Source Lavoixdunord.fr

France : L’obtention des visas de regroupement familial est gelée depuis le 16 mars, ce qui prive des centaines de famille de retrouver leurs proches en dépit des autorisations accordées à leurs dossiers

France. L’obtention des visas de regroupement familial est gelée depuis le 16 mars, ce qui prive des centaines de familles vivant dans des pays considérés comme “zones actives de circulation du virus” de la possibilité de retrouver leurs proches résidant en France alors qu’elles en ont reçu l’autorisation à l’issue d’une longue instruction de leur dossier dans le cadre du regroupement familial ou, s’agissant de famille de personnes réfugiées en France, de la réunification familiale. Ces refus sont fondés, depuis la réouverture partielle des frontières en juillet, sur une instruction du Premier ministre du 15 août 2020, jamais publiée et aujourd’hui réputée abrogée, qui a proscrit les voyages vers la France métropolitaine, à l’exception de ceux de catégories de personnes énumérées par l’attestation de voyage mise en place par le ministre de l’intérieur, parmi lesquelles ne figurent pas les familles des étrangers résidant régulièrement sur le territoire français. Plusieurs associations saisissent le Conseil d’Etat à ce sujet.

#1766 Source Gisti.org

Royaume-Uni : Le Royaume-Uni prend des restrictions suite à la circulation rapide d’une variante du Covid-19

Royaume-Uni. Un millier de malades ont été contaminés par une variante du Covid-19 en quelques jours dans le sud-est de l’Angleterre, et les chiffres augmentent rapidement. Le gouvernement a décidé d’accroître les restrictions dans la capitale et les alentours. À partir de mercredi 16 décembre, les restaurants et les salles de spectacle seront fermés. Plusieurs autres pays européens, face à une actuelle hausse des contaminations, comme l’Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark ont pris des mesures de type confinement général, avec notamment la fermeture des écoles, au moins jusqu’à la fin du mois de janvier.

#1765 Source Francetvinfo

France : Le gouvernement suit l’avis du Conseil scientifique qui recommande “un auto-confinement” une semaine avant Noël et annonce que les absences scolaires ne seront pas pénalisées les 17 et 18 décembre

France. Le gouvernement suit l’avis du Conseil scientifique qui recommande “un auto-confinement” une semaine avant Noël et annonce officiellement que les absences scolaires ne seront pas pénalisées les 17 et 18 décembre pour permettre aux enfants de se confiner avant Noël. Cette décision est en contradiction totale avec l’ensemble des mesures prises depuis le mois de septembre, appuyées sur l’affirmation que les mesures sanitaires suffisent à faire des établissements scolaires des lieux où le virus ne circule pas particulièrement. Les parents devront décider s’ils suivent ou non cette préconisation, mais les enseignants sont assignés à aller travailler. Les syndicats d’enseignants protestent contre cette école ouverte mais non obligatoire. Les autres salariés sont invités à télétravailler ou à poser des congés.

#1763 Source Liberation.fr

Tri des vies

Tri des vies

Discussion co-organisée avec des participants à la bibliothèque Les Fleurs Arctiques

Lundi 14 décembre à 19h

aux Fleurs Arctiques, 45, rue du Pré Saint Gervais

Maintenant qu’on ne peut plus denier que la gestion de la crise sanitaire ne s’arrête pas au confinement, il nous faudra réfléchir avec un peu plus de recul la question du tri des vies tel qu’il s’opère dans le contexte de la pandémie mais également au-delà. Alors qu’il s’agit de nous « habituer à la surmortalité » en continuant une vie « normale » (confinement, métro, travail, école) tout en évitant de saturer complètement les hôpitaux, la froideur clinique gestionnaire est manifeste face à un virus qui s’attaque tout particulièrement aux pans les moins productifs de la société (les personnes âgées et ceux et celles qui se retrouvent enfermés dans des espaces où les mesures de protection sont plus compliquées à appliquer comme les prisons, les bidonvilles, les CRA, etc…). On se demandera donc comment et par qui la valeur des vies est hiérarchisée.

On a vu fleurir dès le début des différentes gestions sanitaires de la pandémie de covid à l’échelle internationale maints raisonnements parfaitement cyniques calculant le prix et la valeur des « vies humaines » selon des critères comme l’âge, la co-morbidité, l’état de santé, le profil économique, etc, à travers des éditos et des articles de presse, mais aussi comme raisonnements sous-jacents à des circulaires et consignes des ARS ou du ministère de la santé en France, faisant passer des mesures comme la fin temporaire du déplacement du SAMU dans les EHPAD, ou le maintien coûte que coûte des patients des établissements médico-sociaux hors des hôpitaux publics. A donc été publiquement assumée une normalité du « tri des vies », de la sélection et de la priorisation des soins, qui, en effet, a bel et bien lieu à travers les différentes formes de gestion de crise, jusqu’aux situations critiques de l’accès en urgence aux salles de réanimation dans les hôpitaux, refusé à des personnes jugées moins « prioritaires ». Si cette pratique existait déjà avant, le fait qu’elle puisse à ce point apparaître comme normale et justifiée par la « crise sanitaire », à un point où il est visible que tout un chacun n’est pour l’État qu’une matière première à traiter selon les impératifs du maintien du monde sur ses bases capitalistes, nous invite à prendre le temps de réfléchir à ce qui nous semble être un moment de l’histoire où de nombreux verrous sautent irrépressiblement dans les consciences démocrates du vieux monde. Pourtant, il peut être intéressant de réfléchir aux différentes formes qu’a pu prendre le « tri des vies » dans l’histoire, jusque dans ses applications gestionnaires extrêmes que peuvent être l’eugénisme, l’exclusion, voire la mise à mort, que celle-ci soit programmée ou non, tout en pensant la spécificité des formes actuelles de « tri ». Aux Fleurs Arctiques, nous réfléchissons justement depuis un certain temps à l’hypothèse d’un nouveau paradigme de gestion en train de se mettre en place, qui pourrait aider à comprendre le « tri des vies », celui de la « société assurancielle ». Cette hypothèse pourrait être approfondie à l’occasion de cette discussion. En effet, la « société assurancielle », c’est l’hypothèse d’une gestion se faisant par anticipation et prédiction des risques, en agissant dans le but de se prémunir a priori contre tout ce qui pourrait aller à l’encontre du développement du capital et de l’Etat. C’est « s’assurer » en gérant. Or, ce rapport au temps qui vise à assurer l’avenir, se retrouve justement à déterminer des choix de soin et de traitements, de rapports à la vie et à la mort, en faisant passer le maintien en bonne santé, le « capital santé », avant la préoccupation de la maladie. Nous proposons d’avoir le numéro 6 des « Feuilles Antarctiques » consacré à la société assurancielle comme base de la discussion, afin de poursuivre et d’approfondir cette réflexion avec tous ceux que cela intéresse.

International : De nouvelles start-up proposent d’optimiser les réunions virtuelles en développant l’analyse des expressions, gestes et émotions des employés filmés

International. Des start-up ont récemment fait leur apparition en promettant «d’optimiser» les réunions virtuelles en augmentant les possibilités d’analyse des logiciels très utilisés en période de pandémie comme Zoom ou Skype, avec des fonctions analysant les réactions des interlocuteurs, vérifiant qu’ils sont bien face à leur écran et pouvant aller jusqu’à analyser l’expression des émotions. En effet l’intelligence artificielle peut détecter les mouvements des yeux, du visage, vérifier le degré d’attention ou le nombre de mots prononcés. Headroom, une plateforme de vidéo, permet ainsi de synthétiser une réunion avec un compte rendu automatisé additionné de mots-clés, de dates, des sujets abordés ainsi que des principales lignes directrices. Ce faisant, elle décompte le nombre de mots prononcés par chaque participant, et mesure même le «degré d’attention» de chacun en captant les changements de température de la pièce. L’application propose également d’interpréter le «langage corporel» des participants à renfort d’émoticônes. Chaque haussement de sourcil ou pupille un peu trop dilatée donne lieu à la création d’une donnée qui est transformée en «émotion»: satisfaction, tristesse, ennui ou confusion. Une autre start-up, HireVue produit un score d’«employabilité» basé sur les mouvements du visage, le ton de la voix et la position du corps. Lever les mains fréquemment est ainsi perçu comme un signe de participation active lors de réunions.

#1764 Source Korii.slate

Brésil : Le plan de vaccination contre le coronavirus annoncé par le ministère de la Santé exclut plus de la moitié de la population autochtone du pays

Brésil. Le plan de vaccination contre le coronavirus annoncé par le ministère de la Santé exclut plus de la moitié de la population autochtone du pays. Le gouvernement a prévu de quoi vacciner 410 348 autochtones alors que le dernier recensement effectué il y a 10 ans, en avait déjà identifié plus du double (896 917). Le mouvement indigène considère qu’aujourd’hui la population indigène du pays dépasse, de loin, 1 million d’habitants. Il s’agirait d’un refus de prendre en considération les autochtones habitants dans les villes du pays. La stratégie consistant à restreindre les peuples autochtones à ce que le gouvernement a appelé les ” villageois ” – une expression utilisée par les structures gouvernementales pendant la dictature militaire (1964-1985) – est aussi visible dans les décomptes des infections et des décès.

#1762 Source noticias.uol.com.br

France, Saint-Etienne : une centaine de livreurs Deliveroo, Uber Eats ou Just Eat, se sont mis en grève et ont bloqué des fast-food

France, Saint-Etienne. Une centaine de livreurs de repas à emporter, dépendants des plateformes comme Deliveroo, Uber Eats ou Just Eat, se sont mis en grève pour la première fois à Saint-Étienne dans la Loire, suite à l’aggravation de leurs conditions de travail depuis le premier confinement. Ils ont réussi à bloquer des accès à six grandes chaînes de fast-food de la ville, afin notamment de convaincre des livreurs non-grévistes de les rejoindre.

#1760 Source Francebleu.fr

Allemagne : Les autorités allemandes ont décrété la fermeture des écoles et des crèches, ainsi que des commerces “non-essentiels” pour au moins trois semaines jusqu’au 10 janvier sur l’ensemble du territoire

Allemagne. Les autorités allemandes ont décrété la fermeture des écoles et des crèches, ainsi que des commerces “non-essentiels” pour au moins trois semaines jusqu’au 10 janvier. Les contacts sociaux devraient être limités à maximum cinq adultes de deux foyers différents et rester également très restreints du 24 au 26 décembre où les rencontres ne seront possibles qu’entre membres de la très proche famille. Après six semaines de fermeture des restaurants, bars, théâtres, cinémas, musées et enceintes sportives, l’Allemagne fait le constat que ces restrictions sont insuffisantes et instaure donc un confinement généralisé, que certains länder comme la Saxe avaient anticipé.

#1757 Source Lexpress.fr

Inde, Bangalore : Des ouvriers qui n’ont pas été payés depuis 4 mois saccagent une usine d’iPhone dans le sud du pays

Inde, Bangalore. Des ouvriers qui n’ont pas été payés depuis 4 mois saccagent une usine d’iPhone dans le sud du pays. Une centaine de personnes ont été arrêtées après la mise à sac de l’usine. L’émeute s’est produite entre vendredi soir et samedi dans une usine du groupe taïwanais Wistron Infocomm Manufacturing dans laquelle les iPhone sont assemblés, en banlieue de la ville. Des images tournées sur place montrent des vitres pulvérisées par des membres de l’équipe de nuit. Les caméras de vidéosurveillance, des lampes et des ventilateurs ont également été brisés, les bureaux des cadres dirigeants étant pris pour cible, et une voiture a été incendiée.

#1761 Source Le Parisien.fr

Ethiopie, Erythrée : Le gouvernement éthiopien a décidé de renvoyer plus de 400 réfugiés dans la zone de combats d’où ils ont fui et vers les camps du Tigré où il n’y a plus ni eau ni nourriture

Ethiopie, Erythrée. Le gouvernement éthiopien a décidé de renvoyer plus de 400 réfugiés dans la zone de combats d’où ils ont fui et vers les camps du Tigré où il n’y a plus ni eau ni nourriture. L’aide internationale n’est toujours pas autorisée au Tigré et les pénuries sont lourdes dans une région qui est loin d’être pacifiée.

#1759 Source RFI.fr

Allemagne : le gouvernement autorise à nouveau l’expulsion de migrants syriens vers leur pays d’origine, ce qui était suspendu depuis 2012

Allemagne. Le gouvernement autorise à nouveau les expulsions de migrants syriens vers leur pays d’origine. Elles étaient suspendues depuis 2012. C’est le meurtre, par un jeune Syrien, d’un Allemand à l’arme blanche en octobre 2020 à Dresde qui a relancé les débats et abouti à cette décision.

#1753 Source rfi.fr

France, Calais : 120 migrants ont à nouveau été expulsés à Calais, ce qui fait suite à plus de “900 expulsions” recensées par des associations depuis le début de l’année

France, Calais. 120 migrants ont à nouveau été expulsés à Calais d’après la préfecture du Pas-de-Calais. Plus de “900 expulsions” y auraient été recensées depuis le début de l’année selon l’association l’Auberge des migrants et le collectif Human Rights Observers qui ont dénoncé à nouveau des “méthodes choquantes” et des “comportements abusifs” des équipes d’intervention, en publiant des vidéos prises par des bénévole. Sur l’une d’elle, datée du 8 décembre à Grande-Synthe (Nord), on voit un membre de l’équipe de nettoyage, encadré par des forces de l’ordre, lacérer une tente dans un bois alors qu’il y a toujours quelqu’un à l’intérieur. Les militants associatifs ont été verbalisés malgré des attestations de déplacement en règle.

#1751 Source France 3 Régions

Albanie : des manifestations émeutières ont lieu dans plusieurs villes suite à la mort d’un jeune homme qui a été tué par la police pour avoir enfreint le couvre-feu

Albanie. Un jeune homme qui avait enfreint le couvre-feu a été tué devant chez lui par la police. Des manifestations émeutières ont eu lieu dans plusieurs villes du pays, avec des affrontements contre les forces de l’ordre qui ont répliqué avec des canons à eau. Le ministre de l’intérieur du pays a démissionné. La communication des autorités policières par rapport au meurtre a été marquée par plusieurs rétractations, notamment sur le fait que le jeune homme était armé. Le policier auteur du tir mortel a rapidement été arrêté et devait être jugé ce vendredi. La démission du ministre de l’intérieur n’a pas suffi à apaiser les protestataires qui continuaient à crier leur colère devant son ancien ministère. Des petits groupes de manifestants, parfois très jeunes, se sont dispersés dans la capitale, incendiant des poubelles et s’en prenant à certains bâtiments, comme le siège du Parti socialiste au pouvoir. La veille, seize policiers avaient été blessés lors d’une première soirée d’affrontements.

#1749 Source Liberation.fr

Belgique : En Flandre, la police compte déployer des drones équipés de caméras thermiques et de mégaphones pour surveiller les fêtes de fin d’année

Belgique. En Flandre, la police compte déployer des drones équipés de caméras thermiques et de mégaphones pour surveiller les fêtes de fin d’année. La zone de police Carma avait déjà fait usage de drones l’année passée pour détecter des feux d’artifice illégaux pendant la période des fêtes de fin d’année. Ces appareils avaient également été déployés au cours du printemps dernier pour surveiller le respect des mesures sanitaires en vigueur. Les personnes qui ne respectent pas les mesures sanitaires encourent une amende de 250 euros. En France, la Direction départementale de la sécurité publique du Nord avait également utilisé des drones en mars pour faire respecter le confinement. Mais deux mois plus tard le Conseil d’État avait suspendu cette utilisation pour des raisons liées au traitement des données personnelles.

#1755 Source Lavoixdunord.fr

Etats-Unis : Une nouvelle étude menée dans 14 Etats publiée par les Centers for Disease Control and Prevention montre que la mortalité par COVID-19 est deux fois plus élevée chez les Amérindiens que dans le reste de la population

Etats Unis. Une nouvelle étude menée dans 14 Etats publiée par les Centers for Disease Control and Prevention montre que la mortalité par COVID-19 est deux fois plus élevée chez les Amérindiens que dans le reste de la population. Selon les données du CDC citées dans le rapport, près de 2700 décès associés au COVID-19 étaient survenus parmi les Amérindiens et les autochtones d’Alaska au 2 décembre soit 55,8 décès pour 100000, soit 1,8 fois plus élevé que le taux de 30,3 décès pour 100000 dans le reste de la population. Le rapport indique que les inégalités de longue date dans des domaines tels que le financement public, les infrastructures et l’accès aux soins de santé, à l’éducation et à d’autres déterminants sociaux de la santé ont contribué aux disparités en matière de santé qui exposent les peuples autochtones à un risque plus élevé de COVID-19. Les problèmes de transports vers des structures de soins très éloignées ont aussi empêché les patients autochtones de se soigner en temps opportun, ce qui aurait entraîné des aggravations qui auraient été évitables.

#1754 Source www.usnews.com

Inde : En quelques heures, plus de 500 personnes d’une ville du sud de l’Inde ont été hospitalisés des suites de l’apparition d’une mystérieuse maladie, non identifiée

Inde, Eluru. Une mystérieuse maladie frappe une ville de la région d’Andhra Pradesh dans le sud de l’Inde, provoquant des convulsions de type épileptiques, des nausées, de l’anxiété et des douleurs chroniques. En quelques heures, plus de 500 personnes ont déjà été hospitalisées et une est décédée. La plupart des patients arrivent avec des petites blessures à la tête ou un œil au beurre noir, après s’être soudainement évanoui, a précisé le médecin-chef de l’hôpital gouvernemental d’Eluru. Les enquêtes virologiques réalisées sur la population malade par un groupe d’experts ont révélé la présence de métaux lourds, en particulier du plomb et du nickel. Depuis mardi, le nombre de cas semble néanmoins diminuer. Cette maladie survient alors que l’Inde continue de lutter contre la pandémie de Covid-19 qui a déjà fait officiellement plus de 141 000 morts dans le pays.

#1750 Source Liberation.fr

France, Bordeaux : un groupe WhatsApp est créé pour que les commerçants soient informés en temps réels par la préfecture des zones de dégradations pendant les manifestations

France, Bordeaux. Le président de la chambre d’industrie et de commerce de Bordeaux Gironde a annoncé qu’un groupe WhatsApp allait être créé entre les commerçants et les services de sécurité de la préfecture pour qu’ils soient prévenus en temps réel quand des dégradations sont commises dans le centre-ville lors des manifestations. Cette application répond à la demande de “sanctuarisation” du centre ville lors des manifestations.

#1746 vu sur francebleu.fr

France, Maroc : Les deux pays signent un accord pour faciliter l’expulsion des mineurs isolés

France, Maroc. Les deux pays signent un accord pour faciliter l’expulsion des mineurs isolés. L’objectif énoncé est de « permettre aux magistrats de la jeunesse de disposer des éléments indispensables pour prendre les mesures les plus adaptées à l’intérêt de ces enfants, y compris le retour » au Maroc, selon le garde des sceaux français. Les procédures d’expulsion des mineurs étaient effectivement rendues un peu plus complexes du fait des dispositions générales sur la protection de l’enfance, verrou fragile qui vient de sauter. A terme, il s’agirait de permettre aux juges français d’ordonner des retours sur la base de décisions de placement prononcées par des juges marocains « dans l’intérêt » des mineurs se trouvant en France. Il y a entre 16.000 et 40.000 mineurs clandestins en France, selon les estimations des pouvoirs publics et des ONG.

#1758 Source 20minutes.fr

France, Metz : une grève de la faim est en cours au CRA de Metz-Queuleu, un centre où les conditions sanitaires sont particulièrement déplorables

France, Metz. Une grève de la faim est en cours au Centre de rétention administrative de Metz-Queuleu, un CRA où les conditions d’hygiènes sont particulièrement déplorables. Les retenus dénoncent des conditions de détentions dégradantes et dangereuses : pas de masques, pas de gel hydro-alcoolique, pas de protocole de distanciation mis en place, pas de prise en charge ou d’isolement des malades du Covid, les machines à laver ne sont pas désinfectées et les draps sont lavés en cellule par les prisonniers. Ils dénoncent aussi les conditions générales de détention : les repas constitués de bouffe périmée (certainement la poubelle des supermarchés), des calmants ajoutés aux plats de certains prisonniers, et des formes diverses de maltraitances quotidiennes. Ils dénoncent également l’absence de parloir en raison de la crise sanitaire, et le non-traitement de leurs dossiers qui, combiné à l’absence de vols, les maintien pendant l’intégralité du temps de détention autorisé.

#1740 vu sur abaslescra.noblogs.org

France : trois décrets qui renforcent les possibilités de fichage et d’enquêtes administratives du renseignement territorial ont été publiés

France. Trois décrets qui renforcent les possibilités de fichage du renseignement territorial et d’enquêtes administratives ont été publiés. Il s’agit des fichiers PASP (Fichier de prévention des atteintes à la sécurité publique) pour la police et GIPASP (Gestion de l’information et prévention des atteintes à la sécurité publique) pour la gendarmerie ainsi que EASP qui permet les enquêtes administratives à destination des magistrats, policiers, surveillants pénitentiaire, policiers municipaux, agents de sécurité privée. Les services pourront recueillir des informations sur l’opinion des personnes surveillées, leurs pseudos Twitter, des données de santé, le tout pour des finalités élargies qui dépassent la sécurité publique. Les fichiers PASP et GIPASP ont un champ plus large que le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) qui vise les personnes radicalisées. En 2017, 43 500 personnes étaient fichées au PASP et 40 500 au GIPASP. Une autre nouveauté de ces décrets est que peuvent y accdéder non seulement les agents des services, tous les policiers et gendarmes, mais aussi les procureurs.

#1735 vu sur nextinpact.com

Norvège : Une jeune femme a été condamnée à 24 jours de prison ferme pour avoir enfreint la quarantaine, ce qui fait suite à d’autres condamnations en Norvège du même type

Norvège. Une jeune femme a été condamnée à 24 jours de prison ferme pour avoir enfreint la quarantaine. Elle est accusée d’être retournée travailler plusieurs fois dans le cabinet médical où elle est employée sans respecter la quarantaine obligatoire après des séjours à l’étranger. Il ne s’agit pas de la première condamnation en Norvège, où la réglementation anti-Covid est appliquée strictement : un pasteur a reçu une amende de 20 000 couronnes (1 900 euros) pour avoir rencontré plusieurs membres de sa congrégation, et un jeune homme a été condamné à 18 jours de prison avec sursis pour être sorti quatre fois de chez lui à son retour de Suède. Un touriste a aussi été expulsé du pays avec une amende et une interdiction de revenir sur le territoire norvégien pendant 2 ans. Ces condamnations sont toutes les trois liées à un non respect de la quarantaine.

#1756 Source francais.rt.com

Etats-Unis : La ville de Chula Vista en Californie est la première du pays à adopter le programme expérimental de surveillance policière appelé “Drone comme premier intervenant”

Etats Unis, Chula Vista (Californie). Cette ville du sud de la Californie avec une population de 270 000 habitants, est la première du pays à adopter le programme expérimental appelé “Drone comme premier intervenant”. La police de la ville dispose d’un drone volant qui peut être envoyé directement depuis le commissariat dur les scènes d’intervention pour filmer les alentours, avec des images qui permettent en temps réel de retrouver des fuyards ou de connaître leur comportement. Chaque jour, la police de Chula Vista répond à pas moins de 15 appels d’urgence avec un drone, lançant plus de 4100 vols depuis le début du programme il y a deux ans. Au cours des derniers mois, trois autres villes – deux en Californie et une en Géorgie – ont emboîté le pas. Ces drones acquièrent le pouvoir de suivre automatiquement les véhicules et les personnes. Ces drones sont considérés comme un moyen de maintien de l’ordre à distance, avec des fonds débloqués pour leur financement en temps de pandémie.

#1752 Source NYtimes.com

France : le comité d’éthique du ministère de la défense donne son feu vert à la recherche sur les technologies de « soldat augmenté » comme les exo-squelettes, robots, implants ou encore des vêtements connectés.

France. Le comité d’éthique du ministère de la défense donne son feu vert à la recherche sur le « soldat augmenté ». Il s’agit de l’ouverture de travaux sur les méthodes « invasives » d’amélioration des performances physiques des militaires. Le ministère des armées fournit une image de ce que pourrait être le soldat du futur en 2040/2050, avec des vêtements connectés, plus de protections et une interface homme/machine. Cet avis permet de poursuivre les recherchent sur les exo-squelettes et les robots tueurs ainsi que sur des substances conçues pour améliorer « la résistance face au phénomène d’isolement ou à la suite de la capture par l’ennemi » ou des opérations des oreilles pour entendre des fréquences très élevées ou très basses, ou encore par des implants « permettant de prendre le contrôle d’un système d’armes ». L’avis du comité éthique précise : « afin d’éviter tout risque de décrochage capacitaire de nos armées (…), la recherche dans le domaine des augmentations doit être ouverte ». La France se prétendait déja à la pointe de la technologie en terme de “soldats du futur” avec la tenue “FELIN” développée par l’entreprise Safran pour un coût total de 1 milliard d’euros soit 23 000 € par soldat.

#1736 vu sur lemonde.fr

Egypte : une ONG dénonce une « frénésie d’exécutions » avec au moins 57 mises à mort depuis octobre, bien que les chiffres semblent sous-estimés.

Egypte. Amnesty International dénonce une « frénésie d’exécutions » avec au moins 57 mises à mort depuis octobre, bien que les chiffres vérifiés par les ONG semblent sous-estimés. Les condamnations sont obtenues après des « “confessions” entachées de torture ». Selon Amnesty, la « frénésie d’exécution » a commencé après un incident violent en septembre au cours duquel quatre prisonniers et quatre gardiens de prison ont été tués. Les exécutions sont des « représailles apparentes » à cet incident, juge Amnesty.

#1734 vu sur www.lemonde.fr

France : l’Assemblée nationale examine en dernière lecture un projet de loi sur la justice des mineurs, qui établierait un Code pénal des mineurs largement contesté par le milieu des professionnels de l’enfance

France. L’Assemblée nationale examine en dernière lecture ce mardi un projet de loi sur la justice des mineurs, qui créerait un Code pénal des mineurs largement contesté par le milieu des professionnels de l’enfance. Ce projet de loi contient notamment l’introduction d’une présomption de non-discernement en dessous de 13 ans. Cela signifie qu’un juge sera en mesure de déterminer si un mineur âgé de moins de 13 ans possède une capacité de discernement et ainsi le rendre responsable pénalement. Seule une mesure éducative pourrait être cependant décidée. La peine est exclue. Le texte accélère aussi fortement la procédure lorsqu’un mineur est jugé. Alors que les délais sont en général de 18 mois entre les faits et le passage en justice, le futur Code de justice pénal des mineurs prévoit un jugement sur sa culpabilité dans les trois mois suivant la commission des faits puis le suivi par un éducateur, sous le contrôle du juge, pendant une période de mise à l’épreuve éducative de six à neuf mois. Enfin, le projet de loi compte privilégier le placement en centre éducatif fermé pour les situations de détention provisoire. Ce projet de loi entérine une partie des décrets qui avaient été mis en place durant le premier confinement, afin de pouvoir gérer toujours plus rapidement et plus efficacement la répression (voire le texte d’analyse à ce propos)

#1733 vu sur www.lexpress.fr

France, Paris : une grève nationale des AED (assistants d’éducation) débute le 1er décembre, pour protester contre les conditions de travail liées au maintien de l’ouverture des écoles, collèges et lycées

France, Paris. Une grève nationale des AED (assistants d’éducation) débute le 1er décembre, pour protester contre les conditions de travail liées au maintien de l’ouverture des écoles, collèges et lycées dans un contexte de circulation active du coronavirus. Différents collectifs se sont constitués à travers la France, dans la suite du mouvement de grève débuté à Marseille le 19 novembre. En Île-de-France, le collectif Vie scolaire en colère a appelé a déserter les vies scolaires pour bloquer les bahuts et à manifester place Jacques Bainville à Paris ce mardi 1er décembre, 200 personnes se sont retrouvées au rassemblement, et une petite manif sauvage est partie pour finir nassée à l’angle de la rue de Bretagne et de la rue de Grenelle. Les AED ont pu sortir au compte goutte par petit groupe de 5/10 personnes.

#1732 vu sur paris-luttes.info

France, Royaume Unis : les deux pays s’entendent pour tenter d’empêcher la traversée de la Manche, itinéraire migratoire emprunté par plus de 8000 personnes par an.

France, Royaume-Uni. La France et le Royaume-Uni s’entendent pour tenter de freiner toute immigration clandestine passant par la Manche ; la ministre de l’intérieur britannique et son homologue français, Gérald Darmanin, ont déclaré vouloir rendre impossible l’itinéraire emprunté par plus de 8 000 personnes cette année. L’accord prévoit le doublement des patrouilles françaises à partir du 1er décembre – sans en donner le nombre précis –, qui seront appuyées de drones et de radars permettant de repérer ceux qui tentent la traversée. Les deux pays ont accepté de dépenser 31,4 millions d’euros pour ces mesures. En septembre, les autorités françaises ont précisé avoir intercepté plus de 1 300 personnes qui tentaient de rejoindre le Royaume-Uni, dont une poignée avait essayé de traverser la Manche à la nage sur une trentaine de kilomètres. Entre le 1er janvier et le 31 août, environ 6 200 migrants ont tenté la traversée, à l’aide de canots pneumatiques, de paddles, kayaks, voire de gilets de sauvetage.

#1731 vu sur www.lemonde.fr

France, Marseille : trois compagnies de CRS procèdent à l’évacuation de près de 200 personnes de la cité du Petit séminaire

France, Marseille. Trois compagnies de CRS procèdent ce lundi matin à l’évacuation de près de 200 personnes de la cité du Petit séminaire. Plusieurs des immeubles de la cité sont en péril, et squatés par des demandeurs d’asile. Des associations et militants sont présents également pour réclamer l’annulation des expulsions. La municipalité a réquisitionné quatre gymnases pour héberger ensuite provisoirement les 200 personnes, mais aucune proposition de relogement n’a été faite pour la suite. Dans son nouveau rapport annuel, l’observatoire inter-associatif des expulsions collectives de lieux de vie informels a recensé 1079 expulsions du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020, en France métropolitaine.

#1730 vu sur france3-regions.francetvinfo.fr

Canada : une prolongation de la fermeture des frontières aux étrangers dont la présence n’est pas jugée essentielle est annoncée jusqu’au 21 janvier

Canada. Le Canada a annoncé dimanche une nouvelle prolongation, jusqu’au 21 janvier 2021, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n’est pas jugée essentielle. Depuis mars, les voyageurs arrivant au Canada, qu’ils soient Canadiens ou non, sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours afin d’éviter la propagation du coronavirus. De son côté, la frontière du Canada avec les Etats-Unis reste fermée jusqu’au 21 décembre, dans le cadre d’un accord bilatéral séparé avec Washington. Seuls sont autorisés le commerce des biens et marchandises et les voyages considérés comme essentiels.

#1729 vu sur francetv.info

France : le gouvernement va mettre en place un “traçage rétrospectif” pour identifier la source de chaque cas

France. Le gouvernement va mettre en place un “traçage rétrospectif” pour identifier la source de chaque cas. Cette méthode de traçage inversé viendra s’ajouter au traçage actuel, dit prospectif, qui vise à identifier toutes les personnes potentiellement contaminées par un cas positif. L’idée sera désormais de remonter la chaîne de contamination en amont, et non plus seulement de s’intéresser aux cas potentiels en aval. Pour cela, “10 000 personnes sont déjà mobilisées mais nous en formons encore plusieurs milliers”, selon Olivier Véran. Le ministre rappelle que le traçage rétrospectif est déjà appliqué par les pouvoirs publics japonais, “avec lesquels nous travaillons”. Un SMS gouvernemental est actuellement envoyé par vagues aux téléphones mobiles afin d’inciter les personnes à télécharger massivement l’application TousAntiCovid.

#1728 vu sur Francetvinfo

France, Saint Marcellin : les gendarmes renoncent à intervenir contre une rave, repoussés par des jets de pierres, ils préfèrent verbaliser systématiquement le lendemain ceux qui en partent

France, Saint Marcellin (Isère). Environ 200 personnes ont participé durant toute la nuit de samedi à dimanche à une rave party sauvage organisée dans les locaux d’une entreprise désaffectée situés avenue de Chatte à Saint-Marcellin. Quand les gendarmes se sont approchés pour intervenir suite aux appels des riverains, ils se sont fait caillasser, l’intervention a ensuite été annulée. Dans la matinée, les organisateurs de la rave ont fait brûler leur sono sur les lieux. Les gendarmes ont procédé à de nombreux contrôles d’identité à la sortie de la rave et plus d’une centaine de procès-verbaux ont été dressés à l’encontre des participants pour des infractions liées au non-respect du confinement, notamment pour des attestations dérogatoires non conformes. Une enquête a aussi été ouverte par la compagnie de gendarmerie de la ville.

#1745 vu sur ledauphine.com

France, Seine Saint Denis : les agents d’entretien des collèges et des lycées dénoncent la forte augmentation de leur charge de travail avec les protocoles sanitaires mis en place dans les établissements scolaires

France, Seine Saint Denis. Les agents d’entretien des collèges et des lycées dénoncent la forte augmentation de leur charge de travail avec les protocoles sanitaires mis en place dans les établissements scolaires, sans aucune compensation ni embauche. Beaucoup d’entre eux ont contracté le virus en particulier dans les cantines qui sont des lieux de diffusion importants de la maladie. Dans un lycée du 93, le gymnase est devenu un cluster avec les trois quart des professeurs d’EPS contaminés parce que les agents étaient trop peu nombreux pour le nettoyer, en plus de leur travail dans les salles de classe. Des mouvements de grèves ont eu lieu depuis les vacances de la Toussaint qui ont obtenu quelques embauches en interim qui ne peuvent pas résoudre le problème.

#1727 vu sur leparisien.fr

France : le volet de la loi « sécurité globale » qui concerne les prisons exclut des réduction de peine les personnes condamnées pour l’agression d’un membre des forces de l’ordre

France. Le volet de la loi « sécurité globale » qui concerne les prisons exclut du crédit de réduction de peine les personnes condamnées pour l’agression d’un membre des forces de l’ordre. Cet article est inséré dans un chapitre intitulé « Mieux protéger ceux qui nous protègent ». En commission des lois, le champ des professions ainsi « protégées » a été élargi aux contractuels de la police et de la gendarmerie, aux agents des douanes et de l’administration pénitentiaire et aux policiers municipaux. Une multitude d’amendements proposant d’ajouter à cette liste des professions comme les gardiens d’immeuble, les médecins urgentistes, les magistrats ou les enseignants a été rejetée.

#1744 vu sur lemonde.fr

France : le gouvernement crée une “cellule de coordination” sur les évacuations de camps de migrants trois jours après l’évacuation brutale du campement installé place de la République

France. Trois jours après l’évacuation brutale du campement installé place de la République, le gouvernement crée une “cellule de coordination” sur les camps de migrants en Île-de-France, qui regroupe “les acteurs de la gestion des campements de migrants en région parisienne”. La création de cette cellule de coordination a été annoncée suite à une réunion avec des associations d’aide aux migrants, comme le Secours Catholique, qui considère qu’elle pourra aider à “prévenir la formation” des campements” ainsi qu’à mieux gérer leur évacuation. Cette cellule est chargée “à la fois de gérer l’urgence et de travailler sur la fluidité des parcours”. Le gouvernement annonce aussi le déblocage de 394 places d’hébergement suite à l’évacuation de la place de la République. Selon Utopia56, association qui avait organisé le montage du camp symbolique, considère ce nombre comme insuffisant et estime que “1 000 places d’hébergement sont nécessaires sans délai”. Elle prévient dans un communiqué rédigé avec l’association Enfants d’Afghanistan et d’ailleurs, “nous serons à nouveau présents dès samedi soir dans un lieu symbolique de Paris avec ceux que les pouvoirs publics abandonnent à la rue”.

#1742 vu sur infomigrants.net

France, Montbron : quatre bus scolaires ont été incendiés, un jeune homme de 20 ans a été interpellé le matin même

France, Montbron. Quatre bus scolaires ont été incendiés dans la nuit. Un jeune homme de 20 ans a été interpellé dès 6 heures le matin même à son domicile dans le cadre d’une enquête en flagrance démarrée en pleine nuit. Soupçonné d’être à l’origine de l’incendie, il a été placé en détention provisoire.

#1741 vu sur charentelibre.fr

France, Tours : Inédit. Les soignants d’un EHPAD KORIAN se sont vu remerciés avec un magnifique morceau de savon tiré des rebus d’une usine locale afin de leur garantir un “Noël mémorable”

France, Tours. La direction d’un Ehpad Korian, entreprise qui gère un grand nombre d’Ehpad qui ont été très fortement touchés par l’épidémie surtout pendant la première vague, et qui a été plusieurs fois mise en cause pour son manque de souci pour la protection sanitaire des patients comme des soignants (136 millions de bénéfices nets l’an dernier), offre “un joli savon” aux soignants de l’établissement “pour leur garantir un Noël mémorable” et les remercier “les immenses efforts fournis ces derniers mois”. La presse diffuse le mail envoyé à une savonnerie locale dans lequel la direction de l’établissement demande : ” J’aimerais savoir si vous avez des produits qui ne peuvent pas être vendus, des rebus qui possèderaient quelques défauts et si vous accepteriez de nous en faire don.

#1737 vu sur le canard enchainé

Belgique : le ministère de l’Intérieur prévient qu’aucun rassemblement important ne sera toléré pour les fêtes de fin d’année et que “la police sonnera aux portes à Noël”

Belgique. Le ministère de l’Intérieur prévient qu’aucun rassemblement important ne sera toléré pour les fêtes de fin d’année et affirme : “Si nécessaire, la police sonnera aux portes à Noël”. Juste avant de préciser que la loi ne permet pas que la police rentre dans les domiciles privés pour ce type de contrôles. Chaque année, certains quartiers de Belgique s’adonnent pourtant à des célébrations pyrotechniques de qualités.

#1727 vu sur lesoir.be

Espagne, Canaries : huit personnes sont mortes alors qu’un bateau transportant 35 migrants a chaviré au large des îles Canaries, plusieurs autres ont disparu.

Espagne, Canaries. Huit personnes sont mortes alors qu’un bateau transportant 35 migrants chavire au large des îles Canaries, plusieurs autres ont disparu. Les arrivées de migrants aux îles Canaries ont grimpé à 17000 cette année – 10 fois le total de l’année dernière, sur cette route migratoire longue de 1400 km de plus que le passage vers l’Italie.

#1738 vu sur reuters.com

Etats-Unis : les responsables des usines Tysons Foods ont parié sur le nombre de cas positifs parmi leurs salariés après avoir contraint un salarié malade à venir travailler

Etats Unis, Iowa. En avril, les responsables de l’usine de traitement de viande Tyson Foods (qui se présente comme “une entreprise familiale”) pariaient sur combien de leurs employés seraient testés positifs au Covid-19. Plus de 1.000 employés ont contracté le virus dans l’usine, certains d’entre eux ont porté plainte. L’entreprise est aussi accusée d’avoir incité les ouvriers malades à continuer à se rendre à l’usine en pleine pandémie à travers un système de primes, en appelant à la “responsabilité” des employés pour que les Américains “ne meurent pas de faim”. Le pari en question a été organisé après qu’un ouvrier positif au covid a vomi sur la chaine de montage et a été contraint de rester travailler. Les responsables mis en cause ont été suspendus quand l’affaire a été rendue publique.

#1723 vu sur clicanoo.re

Le confinement va perdurer avec des “assouplissements” minimes, pour maintenir une “normalité” de 5000 cas par jours; des mesures pour renforcer l’isolement des personnes positives sont envisagées

France. Dans ses dernières annonces, Macron prévoit que le confinement perdure, avec des “assouplissements” comme la réouverture des petits commerce samedi prochain et l’extension de la zone de promenade à 20 km pour 3 heures, mais le maintien des attestations de déplacement. Il a surtout validé que le taux de 5000 contaminations journalière considéré comme le taux à partir duquel des assouplissements sont possibles devait être désormais considéré comme un taux normal, qui permet aux hôpitaux de gérer le flux de patients. Comme on le voit depuis le début de ce confinement, la question n’est pas la protection des populations mais l’optimisation de la gestion avec le maximum possible de mise au travail. D’autre part, il a annoncé que la contrainte sur l’isolement des personnes positives devait être plus efficace, sans préciser les moyens qui seraient mis en oeuvre. Il vient d’ailleurs de demander au Parlement de se saisir du débat sur l’isolement des personnes positives au Covid-19 pour proposer des mesures plus coercitives. “Ces personnes”, a précisé Macron, “seront accompagnées sur le plan matériel, sanitaire et psychologique. Cette nouvelle stratégie associera, outre les services de l’État, les maires, leurs services, comme les associations concernées”.

#1724 vu sur lci.fr

A Montréal, le nombre de personnes sans abris serait passé de 700 à 1000 depuis la crise sanitaire, un campement s’est installé dans la ville

Canada, Montréal. Un campement de personnes sans-abri, dont certaines à la rues depuis l’épidémie, s’est installé dans la ville. La mairie considère qu’il s’agit d’un phénomène nouveau, lié au contexte de la pandémie. Il estime que la crise sanitaire aurait fait passé le nombre de sans abri de 700 à 1000. Les personnes qui se sont installées au centre ville sont soit sans solution de logement, soit ont refusé les “solutions” d’hébergement d’urgence proposées.

#1722 vu sur information.tv5monde.com

France, Paris : suite à l’évacuation du camp de migrants de Saint-Denis la semaine dernière, 500 migrants se sont installés sur la place de la République

France, Paris. Suite à l’évacuation du camp de migrants de Saint-Denis la semaine dernière, près de 500 migrants qui étaient depuis en errance se sont installés lundi 23 novembre au soir sur la place de la République, déployant de nombreuses tentes sur la place, rejoints par des membres d’associations humanitaires et des militants. A peine une heure après l’installation, la police est intervenue, a commencé à enlever une partie des tentes, parfois avec des personnes encore à l’intérieur, à coups de matraque et usant de grenades de désencerclement et de gaz lacrymogène pour disperser tout le monde dans les rues adjacentes. C’est la DSPAP, direction de la sécurité publique de l’agglomération parisienne, qui a dirigé l’opération. Un escadron de gendarmes mobiles a été engagé pour l’intervention, ainsi que des effectifs des brigades anti-criminalité (BAC) nuit et des compagnies de sécurisation et d’intervention (CSI). L’errance des centaines de migrants s’est poursuivie durant la nuit et aujourd’hui, repoussés par la police pour les chasser en dehors de Paris, jusqu’à Aubervilliers et Saint Denis. Des distributions alimentaires ont été organisées en pleine nuit au nord de la ville. Des vidéos prises de l’opération ayant été massivement diffusées, deux enquêtes ont été ouvertes, l’une par la défenseure des droits, l’autre par le parquet de Paris. Alors qu’aucune solution d’hébergement n’a été proposée depuis hier et que l’expulsion en dehors de Paris s’est poursuivie, un communiqué des Collectifs de Sans-papiers de la région parisienne, Utopia56, SOlidarité Migrants Wilson, Marche des Solidarités appelle à un rassemblement place de la république mardi à 18h : “Des centaines de migrants se sont installés lundi soir place de la République parce qu’en plein froid et en pleine crise sanitaire ils et elles sont à la rue, harcelés constamment par la police sans aucune solution décente d’hébergement. L’indignité de leur situation et la violence de la réaction policière ont choqué. Cette fois elle était filmée et a visé aussi bien les migrants que les journalistes, les éluEs et les personnes solidaires des collectifs et associations de soutien. Mais pour les migrantEs cette violence est quotidienne. C’est pourquoi nous appelons à un rassemblement ce mardi 24 novembre à 18h place de la République : pour une solution immédiate d’hébergement décent pour les migrantEs à la rue pour la régularisation de leur situation pour que soit mis fin au harcèlement policier contre le smigrantEs et les sans-papiers. Logement pour touTEs ! Liberté, Egalité, Papiers !”

#1720 vu sur lemonde.fr

International : L’Association internationale du transport aérien (IATA) annonce son projet de « travel pass », un “passeport sanitaire numérique” qui pourrait devenir nécessaire pour voyager en avion

International. Un “passeport sanitaire numérique” pourrait devenir nécessaire pour voyager en avion. L’Association internationale du transport aérien (IATA) annonce son projet de « travel pass ». Il s’agit d’une plateforme numérique pour les passagers, « avec des informations sur les tests et les vaccins » pour permettre de « rouvrir les frontières sans quarantaine et relancer l’aviation ». L’IATA Travel pass sera disponible également sous la forme d’une application pour smartphone. IATA représente environ 290 compagnies aériennes assurant plus de 80 % du trafic aérien. IATA précise que : « La carte-voyage de l’IATA va permettre de gérer et de vérifier le flux sécuritaire d’information sur la nécessité de dépistage ou de vaccination entre les gouvernements, les compagnies aériennes, les laboratoires et les voyageurs ». Le lancement serait prévu au premier trimestre 2021. L’objectif avoué est aussi d’obliger à la généralisation des politiques de vaccinations qui deviendraient la condition de la possibilité d’ouvrir les frontières aériennes.

#1739 vu sur ouest-france.fr

Etats Unis, Midwest : des médecins des hotspots covid affirment qu’ils sont confrontés à des insultes, des menaces et à des formes diverses de prises à parti de personnes qui ne croient pas à l’existence du virus et refusent de prendre des précautions sanitaires

Etats Unis, Midwest. Les médecins et les responsables de la santé des hotspots de coronavirus américains affirment qu’ils sont confrontés à des insultes et à des formes diverses d’antagonisme de personnes qui ne croient pas à l’existence du virus et refusent de prendre des précautions sanitaires. Certains ont reçu des menaces de mort, ils sont qualifiés de “nazis” et de “tyrans”. Dans certains Etats comme au Dakota du Nord, 9 personnes sur dix ont été infectées. Si c’était un pays, il aurait le plus de cas de coronavirus pour le nombre d’habitants au monde.

#1725 vu sur news.yahoo.com